Boisson pastèque-citron-menthe

Je ne sais pas chez vous mais ici il fait très chaud en ce moment. En plus, de l’eau qui est nécessaire, une boisson à la pastèque peut être très rafraîchissante.

  • Avec ses 90 % d’eau, et 7g de glucides pour 100g, autant ne pas s’en priver. Une belle tranche de pastèque représente environ 180g et n’apporte que 70 calories, bien moins que certains autres fruits.
  • La pastèque est bonne pour la circulation du sang : elle possède un acide aminé (la citrulline) qui a des effets bénéfiques sur les vaisseaux sanguins.
  • Elle a une action antioxydante grâce à la présence de 3 antioxydants. Attention, du moment oû elle est tranchée, il est important de vite la consommer. La teneur en antioxydants peut chuter rapidement.
  • On peut la servir en entrée, en salade, comme en dessert et bien sûr en granité ou boisson comme c’est le cas dans cette recette (trouvée dans Tables et Auberges de France).

Il vous est arrivé de ressentir des démangeaisons dans l’ensemble de la bouche après avoir mangé de la pastèque (ou du melon, de la banane)? Si vous êtes allergique à l’ambroisie, il peut y avoir des allergies croisées avec ces fruits.

Lorsque vous achetez la pastèque entière, elle doit être brillante, lourde et faire un bruit grave et creux lorsque vous tapez dessus. Achetée en quartiers, la tranche doit être bien rouge et non ramollie.
Conservez-la au frigo plusieurs semaines si elle est entière mais seulement 3 jours en tranches.

Rien de plus simple pour réaliser cette boisson: mixer, 1 minute à puissance maximale (1 Min /Vit 10), 1/4 de pastèque bien froide avec le jus d’1/2 citron vert et quelques feuilles de menthe.

En fonction de la puissance de votre robot ou blender, il est parfois nécessaire de passer le jus obtenu à la passoire pour retirer les éventuels pépins encore présents.

Déposer, au dessus de chaque verres, un peu de zeste de citron vert.

Il est possible de rajouter quelques glaçons pour rafraichir encore plus.

Continue Reading

Déjouons les pièges des boissons végétales et faisons-les maison!

Nous trouvons de plus en plus de boissons végétales dans les rayons des supermarchés. Cela vous est peut-être arrivé d’en acheter mais avez vous bien fait attention à leur composition? 

Que ce soient les boissons végétales au soja, aux oléagineux (amandes, noisettes) ou aux céréales (avoine, riz, épeautre, millet, sarrasin), ou des mélanges, il faut bien faire attention à leur teneur en sucre, voir en certaines huiles et sel.

Le sucre dans les boissons végétales:
En effet, il est fréquent de retrouver dans ces boissons végétales beaucoup de sucre lorsque celles-ci ne sont pas sans sucre ajouté. Comme toujours, on peut repérer ces sucres dans la liste des ingrédients (sucre, sucre de canne, amidon de riz, maltodextrine de maïs, sirop d’agave…) mais il est important également de bien regarder la ligne « dont sucre » (c’est à dire la totalité des sucres simples)

                        Sucre
Alpro Amande Original 3g pour 100 ml soit 6g pour un verre de 200ml (=1 morceau de sucre)
Biorg Amande Intense 4,1g pour 100 ml soit 8,2g pour un verre de 200ml (= presque 1,5 morceau de sucre)
Boisson à l’Amande Nat&Vie 2,5g pour 100 ml soit 5g pour un verre de 200ml (= un peu moins d’un morceau de sucre)
Amandina Perl’Amande 3,4g de sucre pour 100ml soit 6,8g pour un verre de 200ml (=un peu plus d’un morceau de sucre)
Bonneterre Riz Calcium 6,7g de sucre pour 100ml soit 13,4 g pour un verre de 200ml (=un peu plus de 2 morceaux de sucre)
Lima Boisson Riz Coco 7,4g de sucre pour 100ml soit 14,8 g pour un verre de 200ml (=2,5morceaux de sucre)
Sojade délice de Riz 4,1g pour 100 ml soit 8,2g pour un verre de 200ml (= presque 1,5 morceau de sucre)
The Bridge Riz Amande 5g pour 100 ml soit 10g pour un verre de 200ml (= 1,5 morceau de sucre)

L’indice glycémique du riz étant élevé il est normal que les boissons végétales en contenant soit plus riche en sucre.
De plus, les versions aromatisées à la vanille ou au chocolat sont en général encore plus sucrées.

Les OGM:
Il est important de connaître la provenance des ingrédients présents dans les boissons végétales car certains pays n’interdisent pas les OGM. Dans le doute, il est préférable de la prendre bio.

Les huiles:
A nouveau, il faut bien lire la composition de ces huiles car certaines peuvent contenir de l’huile végétale en quantité variable. Il sera plus judicieux d’éliminer également celles qui contiennent des huiles riches en omega 6 (comme le tournesol)

Le sel:
Là encore, lisez les étiquettes afin de choisir celle qui ne contient pas de sel ou en quantité infime.

Derniers point important, ces boissons végétales contiennent souvent des stabilisants et émulsifiants. Tournez vous vers celles qui en contiennent le moins.

 

Mais alors, pourquoi ne pas en fabriquer à la maison ? D’autant plus qu’en général, la teneur en oléagineux de ces boissons est de 2 à 3%? Je vous en propose une version homemade à 12%. Il suffit d’avoir 10 minutes devant soi, des amandes, de l’eau, à sac à lait végétal et un bon robot. Dans le cas où le robot ne serait pas assez puissant, il sera plus judicieux de faire tremper les oléagineux 4 heures dans l’eau auparavant.

Dans le bol du robot / blender : 120g d’oléagineux de votre choix + 880g d’eau (éviter celle du robinet). Mixer 1 bonne minute ou plus à vitesse maximale. Au thermomix 1 Min / Vit 10.

Si vous souhaitez une version aromatisée ou sucrée, n’hésitez pas à rajouter de la vanille, du chocolat, du miel, des dattes…

Verser le jus obtenu dans une poche d’étamine à jus végétaux et bien presser avec les mains, au dessus d’une carafe, pour récupérer le maximum de jus (Dans son livre, Yummix fait d’ailleurs un pas à pas en photos extra, mais rien de compliquer finalement). Voilà, votre boisson végétale est prête sans huile, sans sel, sans émulsifiants… Elle se garde 3 jours au frigo.

La purée obtenue dans le sac à jus végétal est appelé Okara. Ne le jetez surtout pas, il peut remplacer la farine dans les préparations. Les cookies à l’okara et à l’amande sont des petites merveilles. 

Continue Reading