Boeuf façon Chili Con Carne

Je ne peux pas appeler cette recette Chili Con Carne car on est très loin de l’authentique que sait si bien faire mon amie Valérie. Mais pour un plat rapide, un midi de la semaine, il est parfait. J’ai piqué cette recette dans la plateforme Thermomix Cookomix. On y retrouve quand même les bonnes odeurs des épices chili, le boeuf, la tomate et les haricots rouges.
J’ai cependant supprimer les grains de maïs qui sont, je trouve, compliqués à gérer en ig bas. Je n’ai pas non plus mis de poivrons car ce n’est pas la saison en ce moment (mais je tenterai à nouveau avec le moment venu). J’ai diminué nettement la quantité de haricots rouges pour avoir une recette certes à indice glycérique bas, mais qui correspond aussi à l‘assiette équilibrée du quotidien : 1/4 de protéines, 1/4 maxi de féculents et enfin, pour avoir dans la moitié de l’assiette les légumes, je l’ai servi avec une bonne salade verte, de l’avocat, des pousses de bambou et quelques tomates séchées.

Naturellement sans lactose, sans gluten et extrêmement facile à réaliser, je vous conseille de l’essayer sans tarder ! Le seul bémol est d’être bien équipé en épices.

Compter 1 steak haché de 100g par personne (je choisis toujours du 5% de matières grasses pour être certaine d’avoir surtout du muscle). La recette est donné pour 4 personnes.

Dans une sauteuse : huile d’olive + 1 oignon (de préférence rouge) émincé + 1 gousse d’ail écrasée. Faire revenir quelques minutes à feu doux.

+ 400g de boeuf haché. Bien remuer et laisser cuire quelques minutes.

+ 1 cuillère à café de mélange d’épices Chili en poudre + 2 cuillères à café de cumin + 1 pincée d’origan + Sel + Poivre  + 200g de tomates concassées en conserve + 150g d‘eau + 1 bouillon cube de légumes ou boeuf (mais de préférence : recette ici) + 1/2 poivron jaune coupé en morceau (si c’est la saison, sinon on s’en passe). Laisser mijoter 15 minutes environ.

+ 150g d’haricots rouges égouttés. Laisser à nouveau cuire à feu doux en remuant délicatement de temps en temps. 

Au thermomix:

Dans le bol :1 oignon (de préférence rouge) émincé + 1 gousse d’ail écrasée. 4 Sec / Vit et racler les parois.

+ 25g d’huile d’olive. 3 Min / 100° / sens Inverse / Vit 2.

+ 400g de boeuf haché. 3 Min / 100° / sens Inverse / Spatule.

+ 1 cuillère à café de mélange d’épices Chili en poudre + 2 cuillères à café de cumin + 1 pincée d’origan + Sel + Poivre  + 200g de tomates concassées en conserve + 150g d‘eau + 1 bouillon cube de légumes ou boeuf (mais de préférence : recette ici) + 1/2 poivron jaune coupé en morceau (si c’est la saison, sinon on s’en passe). 15 Min / Varoma / Sens Inverse / Spatule, avec le panier cuisson sur le couvercle à la place du gobelet.

+ 150g d’haricots rouges égouttés. Laisser à nouveau cuire à feu doux en remuant délicatement de temps en temps. 10 Min / Varoma / Sens Inverse / Spatule, avec le panier cuisson sur le couvercle à la place du gobelet.

Continue Reading

Poulet au beurre de cacahuètes

Il y a quelques jours, j’ai publié une recette d’une purée de cacahuètes-coco. C’est un véritable délice dans des pommes cuites, dans du yaourt ou des puddings de chia mais j’ai voulu m’en servir également pour des recettes salées. En parcourant la plateforme Thermomix Cookidoo, j’ai trouvé une recette qui m’a immédiatement inspirée : le poulet au beurre de cacahuètes. J’ai à peine modifiée la recette et je me suis mise à la réalisation.

Ce fut un véritable succès, c’est la raison pour laquelle je vous la partage très rapidement et comme à chaque fois, pas de soucis, le Thermomix n’est pas du tout indispensable. La recette originale conseille un beurre de cacahuètes 100% cacahuètes mais j’ai utilisé celui que j’avais à la coco.  A vous de choisir ! En cliquant ici, vous accèderez à la recette. Si vous optez pour un butter peanut du commerce, vérifiez bien la liste des ingrédients : on ne doit y trouver que des cacahuètes.

La recette est certes rapide mais elle nécessite cependant une marinade d’au moins 2 heures. Il faudra donc prévoir ce temps de pause dans votre organisation. Il est tout à fait possible de réaliser la sauce avant, dans ce cas, dès la marinade prête, il ne restera que 10 minutes de préparation. 

Accompagné d’un peu de riz sauvage ou basmati complet ou de patates douces et d’une belle assiette de crudités en entrée, cette recette sera parfaite pour coller à une alimentation équilibrée du quotidien. Par ses saveurs exotiques délicieuses, n’hésitez pas à servir ce poulet au beurre de cacahuètes pour un diner entre amis. Sans gluten et sans lactose, tout le monde sera comblé. Cette recette convient pour 4 adultes.

Rappelez-vous du choix du poulet : il est important de le choisir Label Rouge ou issu de l’agriculture biologique.

Préparation de la marinade :
Dans un plat à gratin : 30g d’huile de coco + 10g de gingembre frais râpé + 1 cuillère à soupe de pâte de curry (vert ou rouge en fonction des goûts mais essayez d’en trouver une sans sucre ajouté) + 30g de sauce soja (vérifier qu’elle soit bien sans sucre ajouté) + le jus d’un citron vert + Sel + Poivre. Bien mélanger le tout et ajouter 600g de filets de poulet coupés en gros morceaux.  Bien mélanger à nouveau.
Au frais pour 2 heures minimum.

Réalisation de la recette :
Dans une sauteuse : 1 gousse d’ail hachée + 100g d’oignons émincés + 120g de tomates concassées + 2 cuillères à soupe de concentré de tomates + 2 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes + 250g d’eau + 50g de cacahuètes grillées + 100g de lait de coco + Sel + Poivre. Laisser cuire 15 minutes à feu moyen en remuant régulièrement.

Pendant ce temps, faire rapidement dorer le poulet mariné sur toutes ses faces dans une poêle.

Dans la sauteuse, ajouter le poulet mariné et sauté. Laisser cuire à nouveau 10 minutes en remuant régulièrement.

Au Thermomix :
Dans le bol : 30g d’huile de coco + 10g de gingembre frais + 1 cuillère à soupe de pâte de curry (vert ou rouge en fonction des goûts mais essayez d’en trouver une sans sucre ajouté) + 30g de sauce soja (vérifier qu’elle soit bien sans sucre ajouté) + le jus d’un citron vert + Sel + Poivre. 5 Sec / Vit 5
Verser dans un récipient en y ajoutant 600g de filets de poulet coupés en gros morceaux. Bien mélanger et laisser mariner au frais pour 2 heures minimum.

Dans le bol : 1 gousse d’ail + 100g d‘oignons coupés en 2. 5 Sec / Vit 5.
+ 120g de tomates concassées + 2 cuillères à soupe de concentré de tomates + 2 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes + 250g d’eau + 50g de cacahuètes grillées + 100g de lait de coco + Sel + Poivre. Bien racler les parois du bol. 15 Min / 90° / Vit 1.

Pendant ce temps, faire rapidement dorer le poulet mariné sur toutes ses faces dans une poêle.

Ajouter le poulet mariné sauté dans le bol du Thermomix. 10 Min / 90° / Sens Inverse / Vit 1.

Continue Reading

Poisson sauce coco-curry-épinards

Quand je partage une recette de la Cerise sur le Maillot, je dis souvent la même chose : aussi rapide que délicieux. Cette recette en est vraiment l’exemple. 

La version originale est avec du saumon. Je n’avais pas cela dans mon frigo et l’envie d’essayer cette recette était tellement importante que je l’ai réalisée avec des crevettes. N’hésitez pas à la décliner avec n’importe quel poisson et pourquoi pas même de la lotte pour un diner un peu plus chic et festif!

Si vous choisissez du saumon, rappelez vous de bien le choisir. Je consacre un article complet sur le sujet (pour y accéder, cliquer ici) car le dilemme est grand : consommer du poisson et notamment du poisson gras est important pour l’apport d’oméga 3 à longues chaines indispensables à une bonne Santé, pour l’apport de protéines en bonnes quantités, et pour l’apport de vitamines et minéraux : B12,  sélénium, zinc, calcium , D3.  Mais en parallèle, les polluants, le recours aux antibiotiques et la présence de composés neuro-toxiques comme le mercure peuvent gâcher ce beau tableau.  

Il est donc très important de bien choisir le poisson. Il est préférable d’en consommer moins mais de qualité et issus de pêches durables. Le saumon reste acceptable en alternance avec les autres poissons et préférez le saumon bio d’Irlande ou le saumon sauvage argenté du Pacifique.

Il est tout à fait possible de préparer la sauce à l’avance mais de ne faire cuire les poissons qu’au dernier moment.

La recette est donnée pour 4 personnes. N’hésitez pas à servir ce plat aux personnes réalisant un régime sans lactose et / ou sans gluten si vous accompagnez ce plat de riz noir sauvage, ou même de « riz » de chou-fleur (recette ici) pour un plat complet sans féculent.

Dans une poêle, 1 oignon haché + 1 cuillère à soupe d’huile de coco. 1 minute à feu vif en remuant constamment.
+ 2 gousses d’ail hachées + 3cm de gingembre frais râpé.1 minute à feu vif en remuant constamment.
+ 200 ml d’eau + 100 ml de coulis de tomates + 4 cuillère à café de pâte de curry doux ou fort suivant les goûts (essayez d’n trouver une sans sucre ajouté). Mélanger et cuire 1 minute à feu vif. Couvrir et cuire 5 minutes à feu moyen.
+ 100 ml de lait de coco + Sel + Poivre. Mélanger.
+ Poisson (comptez 1 pavé de saumon ou 100g de crevettes décortiquées par personne). Couvrir et laisser cuire a feu doux 10 minutes environ (plus si le poisson est congelé).
+ 100g d’épinards frais. Cuire 1 minute à feu moyen.Servir aussitôt.
Continue Reading

Endives au jambon

Parce qu’il faut toujours privilégier les légumes de saison, voilà aujourd’hui une recette des fameuses endives au jambon …. Je peux vous dire que quand j’étais enfant, je n’en étais vraiment pas fan ….Mais maintenant j’adore, surtout avec la petite touche d’originalité que vous allez découvrir.

Cette recette peut paraître longue mais les endives cuisent à la vapeur 40 minutes sans surveillance, ce qui vous laisse la possibilité de faire plein d’autres chose pendant ce temps, ou au contraire de ne rien faire !

Certes il est de loin préférable de consommer au quotidien des légumes crus, cuits, chauds, en soupe chaude ou gaspacho froid, râpés, en entrée, en accompagnement, dans une omelette, en salade, mais certainement pas cachés dans un gratin ou des tartes au quotidien (qui regorgent de crème fraiche, de lardons ou d’autres matières grasses et sucres).
Il est possible, de temps en temps, de les incorporer à une Béchamel à indice glycérique bas. Celle-ci peut permettre de faire manger des légumes aux enfants, voire même aux plus grands si bien sûr cela reste occasionnel et surtout précédé d’une belle assiette de crudités, de salade ou encore de soupe de légumes.

Je vous ai déjà parlé dans un article de la sauce Béchamel à IG bas à la farine d’orge mondée (clic) mais, ici, je vous propose une variante à la farine de sarrasin. Cette farine a, non seulement, un indice glycémique bas mais elle a également le mérite d’être sans gluten. Cerise sur le gâteau, elle apporte en plus un petit goût rustique, qui se marie à merveille avec les endives au jambon. 

Calculez 2 endives par personne et le même nombre de tranches de jambon cuit.
Si comme moi, vous avez en tête un goût amer à l’endive, retirer le trognon de celle-ci en cône.
Faire cuire les endives à la vapeur 40 min environ, en fonction de leur taille (au thermomix: 35 à 40  Min / Varoma / Vit 1 en fonction de la taille des endives).

Pendant ce temps, préparez la béchamel:

Dans une casserole : Faites fondre 60g de beurre à feu très doux.
Ajouter 60g de farine de sarrasin. Bien remuer avec une spatule en bois et laisser colorer et épaissir.
Versez 600g de lait (brebis, vache ou boisson végétale sans sucre ajouté) progressivement, sans cesser de remuer, jusqu’à ce que la sauce épaississe.
Rajouter sel, poivre et muscade râpée en fonction de vos goûts.

Au Thermomix:
Dans le bol : 60g de farine de sarrasin + 60g de beurre + 600g de lait(brebis, vache ou boisson végétale sans sucre ajouté) + sel, poivre et muscade râpée en fonction de vos goûts.
10 Min / 90° / Vit 4.

Enrouler chaque tranche de jambon autour de l’endive et les déposer dans un plat à gratin.

Napper de béchamel.

Saupoudrer de gruyère comté ou parmesan râpé.

Enfourner en mode grill pour 5 à 10 minutes.

Continue Reading

Crêpes farcies à la bolognaise d’automne

Appelées « Crêpes farcies Quimper-Nice par Marie Chioca, je vous partage ces crêpes qui ont été un véritable succès ici. 

Accompagnées d’une belle salade verte ou autres crudités, 2 crêpes par personnes permettent un repas complet équilibré.
Et ceci nous rassure car je dois l’avouer c’est un peu long à préparer : il faut réaliser une sauce tomate, cuisiner la farce et confectionner les crêpes.
Pour alléger un peu tout ça, je vous conseille d’avoir toujours une sauce tomate faite maison de prête au congélateur. En cliquant ici, vous accéderez à une recette réalisable été comme hiver. Si vous avez plutôt l’habitude d’acheter des sauces tomates industrielles, je vous recommande de lire cet article avant votre prochain achat : clic.
Pour une question d’organisation, il est préférable de cuisiner ces crêpes en 2 fois: soit les crêpes la veille, que vous conservez dans une boite hermétique ou inversement la farce d’abord et les crêpes au dernier moment.
Ces crêpes peuvent également être réalisées à l’avance et attendre quelques jours dans le frigo de les réchauffer et de les gratiner au four au moment de les manger.

La bolognaise se marie parfaitement avec le délicieux goût des épinards. Il est préférable, pour bénéficier de tous les bienfaits des épinards, d’attendre le moment où ils sont sur les étals, c’est à dire à l’automne, pour réaliser cette recette. Il serait dommage d’utiliser des épinards en bocaux.
Concernant la farce (bolognaise + épinards), j’ai suivi à la lettre la recette de Marie Chioca. En revanche pour ce qui est des crêpes, je préfère utiliser la pâte à crêpes à la farine d’épeautre ou de blé anciens dont vous trouverez la recette en cliquant ici. Il faut quand même adapter un peu la recette : moins de sucre (mais un peu quand même) et retirer tous les arômes : vanille, rhum, fleur d’oranger …)
Les crêpes de la recette originale sont faites à base de farine d’orge mondée et d’eau. Pour les avoir essayées, je trouve que non seulement elles sont plus difficiles à confectionner mais en plus, niveau goût, cela n’apporte pas grand chose. Il serait plutôt interessant d’essayer cette recette en utilisant du sarrasin pour réaliser des crêpes galettes de blé noir et optenir alors une recette sans gluten.

Les quantités sont données pour 4 crêpes farcies. Il restera surement des crêpes que vous pourrez accommoder d’une garniture salée ou sucrée pour un autre repas ou goûter.

Pour réaliser les crêpes:
Dans le bol du blender: 250g de farine d’épeautre complète T130 (ou de blés anciens T110) + 3 oeufs + 500ml de lait (animal ou végétal selon vos goûts et tolérances) + 1 cuillère à soupe sucre de coco. Bien mixer 1 minute. Au thermomix: 1 Min / Vit 6.
L’idéal est de graisser la crêpière avec de l’huile de coco pour confectionner les crêpes. 

Pour réaliser la sauce tomate:
Faire revenir 5 bonnes minutes dans une sauteuse 40g d’oignons et 1 gousse d’ail dans 1 cuillère à soupe d’huile d’olive.

Ajouter alors 400g de tomates concassées + 1 bonne pincée de sel. Laisser mijoter 20 minutes.
Il est possible de rajouter des herbes aromatiques, comme du basilic ciselé, lorsque la cuisson est terminée.

Pour réaliser la farce:
Dans une sauteuse: 2 oignons hachés + 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Faire revenir.

+ 200g de viande de boeuf hachée (ou 2 steak)
+Origan ou autres herbes de Provence. Faire revenir jusqu’à bonne cuisson de la viande.
+ 300g d’épinards frais 
+ 200g de sauce tomate 
+Sel + Poivre
Laisser cuire à feu vif jusqu’à évaporation du jus de cuisson.
+ 25g de parmesan râpé. Mélanger.

Montage et Cuisson:
Garnir les crêpes de la farce, les rouler et les déposer dans un plat à gratin huilé.
Parsemer de 25g de parmesan râpé + origan ou autres herbes de Provence.
Enfourner pour 10 minutes dans un four préchauffer à 200°.

 

Au thermomix: 
Pour réaliser les crêpes:
Dans le bol : 250g de farine d’épeautre complète T130 (ou de blés anciens T110) + 3 oeufs + 500ml de lait (animal ou végétal selon vos goûts et tolérances) + 1 cuillère à soupe sucre de coco. 1 Min / Vit 6.
L’idéal est de graisser la crêpière avec de l’huile de coco pour confectionner les crêpes. 
Pour réaliser la sauce tomate:
Dans le bol: quelques feuilles de basilic.  5 brèves pulsion de turbo et réserver.
Dans le bol: 40g d’oignons et 1 gousse d’ail  5 Sec / Vit 5
+ 1 cuillère à soupe d’huile d’olive   5 Min / 120° / Vit 
+ 400g de tomates concassées + 1 bonne pincée de sel   20 Min / 100° / Vit 1
+ Basilic ciselé 10 Sec / Sens inverse / Vit 3.
Pour réaliser la farce:
Dans le bol: 2 oignons coupés en 2. 5 Sec / Vit 5

+ 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. 3 Min / 120° / Vit 1.
+ 200g de viande de boeuf hachée (ou 2 steak) 
+Origan ou autres herbes de Provence. 8 Min / 120° / Sens Inverse / Vit 1.
+ 300g d’épinards frais 
+ 200g de sauce tomate 
+Sel + Poivre. 10 Min / 110° / Sens Inverse / Spatule.
+ 25g de parmesan râpé. 15 Sec / Sens Inverse / Vit 0,5.
Montage et Cuisson:
Garnir les crêpes de la farce, les rouler et les déposer dans un plat à gratin huilé.
Parsemer de 25g de parmesan râpé + origan ou autres herbes de Provence.
Enfourner pour 10 minutes dans un four préchauffer à 200°.

Continue Reading

Pâtisson farci épeautre, épinards et parmesan

Je pense que, comme moi, vous allez trouver cette présentation magnifique. Vous n’aurez aucune difficulté à faire la même chose et à émerveiller toutes les personnes assises à votre table avec ce pâtisson farci.

Très honnêtement, le goût, en lui-même, de ce légume oublié, appartenant à la famille des cucurbitacés (comme les courgettes), ne présente aucun interêt dans cette recette tellement il est fade. Il doit son charme à ses festons qui rendent la présentation très jolie, mais aussi aux vitamines qu’il apporte.
En effet, il est très riche en pro-vitamine A ou bêta-carotène utile au métabolisme du fer, à la vision nocturne, au système immunitaire et à la croissance.
Il contient également les vitamines C et B9 et est source de potassium, de manganèse et d‘antioxydants.

Choisissez un pâtisson lisse et bien ferme. Sa peau doit être le moins taché possible. Ne le laissez pas attendre dans le bac à légumes, plus il sera jeune plus il sera savoureux. Bien évidemment, prenez le de grande taille pour pouvoir le farcir aisément.

Dans cette recette, le pâtisson est farci d’un mélange d’épeautre, de parmesan et d’épinards frais. L’indice glycémique final sera bas du fait que tous les ingrédients utilisés dans cette recette ont un indice glycérique bas.

Ce pâtisson farci peut être un accompagnement d’une viande, par exemple, ou bien, de part la portion de fromage, être un plat unique.

Faire cuire le pâtisson à la vapeur 35 minutes (Dans le Varoma du Thermomix: 35 Min / Varoma / Vit 2) ou au four chaud à 200° pendant 40 minutes).

Pendant ce temps, dans une casserole d’eau bouillante : 1 bouillon cube ou son équivalent fait maison + 100g d‘épeautre ou petit épeautre. Faire cuire le temps indiqué sur le paquet.

Dans une grande poêle : 1 filet d’huile d’olive + échalote. Laisser quelques minutes sur feu vif en surveillant puis réduire le feu.
+ 1/2 verre de vin blanc. Attendre quelques minutes.
+ épeautre cuit. Attendre quelques minutes.
+ 50g de parmesan râpé
+ 1 cuillère à soupe de crème fraiche liquide (ou son équivalent végétal)
+ 3 à 4 poignées d’épinards frais préalablement lavés, séchés et hachés grossièrement
+ Sel + Poivre.
Bien remuer.
Laisser sur feu très doux pour maintenir la chaleur.

Pendant ce temps, découper le chapeau du pâtisson. Le débarrasser de ses graines.
Gratter tout l’intérieur pour le vider et récupérer sa chair. Couper une partie de la chair en petits morceaux et l’incorporer au mélange en attente dans la poêle (tout mettre serait trop, gardez le reste pour l’incorporer dans une soupe de légumes variés).

Verser le contenu de la poêle dans le pâtisson et refermer-le avec son chapeau. 

Servez immédiatement.

Continue Reading

Millefeuilles aubergines chèvre

Une recette bien de saison et extrêmement facile ça vous tente ? Je vous propose le millefeuille d’aubergines au fromage de chèvre. Accompagné d’une belle salade verte et de crudités,  vos assiettes auront un succès fou lors de vos soirées d’été.
En fonction de la quantité servie, ces millefeuilles pourront être une petite entrée, ou un véritable plat unique.

L’aubergine, de part sa richesse en fibres prébiotiques et en polyphénols,  est une excellente source de prébiotiques qui servent de substrats aux « bonnes bactéries » afin qu’elles puissent se développer et produire des métabolites aux propriétés bénéfiques pour notre Santé.
Les polyphénols sont également d’excellents anti-oxydants qui protègent nos cellules contre l’oxydation.

A consommer donc sans modération !

Il sera nécessaire d’avoir réalisée au préalable une sauce tomate dont vous trouverez la recette en cliquant ici. Si toutefois vous utilisiez une sauce tomate industrielle, vérifiez bien dans la liste des ingrédients qu’il n’y a pas d’ajout de sucre. Voila la liste de l’ensemble des termes qui désignent du sucre :sucre de canne,  glucose, saccharose, maltose, lactose, galactose, fructose, maltodextrine, sorbitol E420, lactitol, érythrol, xylitol, maltitol E 965, mannitol E421, Xylitol 967, Isomalt E953, amidon, amylose, amylopectine, sucre inverti, sirop de glucose, dextrose, sirop de glucose-fructose, sirop de maïs.

Préchauffer le four à 180°

Déposer sur une feuille de papier sulfurisé, les rondelles de 4 aubergines , d’épaisseur 0,5 cm environ, huilée, salée et poivrée. Les faire cuire 20 minutes en les retournant à mi-cuisson (remettre un peu d’huile après les avoir retournées).

Après avoir sorti les aubergines du four, mettre le four en position grill.

Monter le millefeuille en alternant rondelles d’aubergines – sauce tomate (recette ici) – lamelles de fromage de chèvre type bûche de chèvre.
Il est préférable, pour des questions pratiques, techniques et esthétiques,  de faire seulement 2 étages.
Finir le montage par une lamelle de chèvre qui gratinera quelques secondes sous le grill du four, sans les quitter des yeux.

Rajouter une feuille de basilic et / ou une petite olive

Servir aussitôt.

 

Continue Reading

Terrine de courgettes à 3 ingrédients

Quand les courgettes commencent à apparaitre sur les étals c’est que l’été n’est pas loin. On les choisira plutôt bio pour pouvoir les manger avec la peau et on évite de les cuire dans de grandes quantités d’eau pour garder un maximum de ses bienfaits : propriétés antioxydantes, anti-cancer, anti-inflammatoires, antivirales, anti-microbiennes et anti-douleur. Bref, on ne s’en prive pas et on la consomme sous toutes les formes: terrine, soupe froide, salade, en spaghetti ou même dans un gâteau au chocolat… recette à suivre…

J’adore cette terrine car elle est super saine: des légumes et des protéines. Pas besoin de rajouter de la farine, de la fécule, de la crème, du lait. Non non juste 3 ingrédients! Parfait pour un diner après un week end un peu chargé par exemple. Les courses sont vites faites: courgettes, oignons et oeufs et la préparation est très simple. Cette recette est donc sans gluten et sans lactose.

Une sauce tomate faite maison (recette à venir) accompagnera à merveille cette terrine qui pourra être dégustée froide, tiède ou chaude.

Préchauffer le four à 200°.

Dans un robot raper 500g de courgettes.

Faire revenir dans une sauteuse : 250g oignons + 20g d’huile d olive pendant 5 minutes.

Ajouter-y les courgettes et une pincée de sel et de poivre. Faire suer 15 minutes puis éliminer l’excès d’eau.

Verser dans un saladier et ajouter 3 oeufs. Bien mélanger.

Verser dans un moule à cake beurré ou huilé.
Mettre au four 30 min.

Au thermomix:
Dans le bol: 500g de courgettes coupées en gros morceaux  10 Sec / Vit 4  et réserver.
Dans le bol: 250g oignons 5 Sec / Vit 5 + 20g d‘huile d olive 2 Min / 120° / Vit 2 sans le gobelet
+ courgettes + sel + poivre 12 Min / 100° / Sens inverse/ Spatule.
Eliminer l’excès d’eau et ajouter 3 oeufs   1 min Vit 3
Mettre au four 30 min dans moule à cake beurré.

Continue Reading

Sardines fraiches marinées

Il y avait ce matin chez le poissonnier de magnifiques sardines très très fraiches et levées en filets. J’ai sauté sur cette occasion et j’en ai pris 12 pour les faire mariner et les manger crues, sur un bon pain grillé à indice glycémique bas, bien sûr ! Pour accéder à l’article sur le pain, cliquer ici.

Accompagnées d’un bel assortiment de crudités, ces sardines ont eu du succès autour de la table. C’est la recette de papilles et pupilles que j’ai utilisée : marinade de citrons (jaunes et verts) et d’huile d’olive.

Ce n’est vraiment rien à préparer, si ce n’est qu’il faut prévoir 3 heures de marinade. Inutile donc de vous y prendre au dernier moment ! Pour les plus réticents à manger du poisson cru, il est possible de congeler les filets de sardines 24h afin d’éliminer la majorité des vers.

La sardine est en quelque sorte la star de la mer. Elle fait partie des poissons les plus riches en oméga 3, son taux de Fer est important et renferme de bonnes vitamines : A, B et D ainsi que du phosphore et du magnésium. Si on rajoute les arrêtes, qui sont souvent mangées dans la sardine, elle est une source non négligeable de calcium.

Compte tenu de tout ces bienfaits et de la facilité de réalisation, je vais en décliner tout l’été en apéritif ou en picnic présenté dans de jolis bocaux en verre, en entrée au déjeuner ou encore en plat unique le soir ! Après avoir regardé les ingrédients, vous en déduirez que cette recette est sans lactose et sans gluten.
Petit bémol, la sardine, comme beaucoup de poissons gras, peut contenir du mercure. Il est donc recommandée de ne pas en abuser ( 1 à 2 fois par semaine semble être raisonnable). Ceci dit, la palme du taux de mercure revient surtout au thon.

Dans un bol : jus de 2 citrons jaunes + jus d’un citron vert + 2 pincées de sel + 1 pincée de piment de Cayenne + 2 tours de moulin de poivre + 1 cuillère à café d’herbes de Provence + 2 feuilles de Laurier + 9 cuillères à soupe d’huile d’olive + 1/2 ou 1 gousse d’ail émincée (suivant les goûts). Bien mélanger.

Dans un grand plat à rebord : étaler 12 sardines ouvertes en filets, peau contre le plat (chair vers le haut). Napper de la marinade précédemment préparée. Eparpiller dessus 2 oignons nouveaux émincés.

Placer au minimum 3 heures au frigo.

Continue Reading

Gigot façon 7h et son accompagnement de flageolets

Je vous partage cette recette qui était au menu de la fête des mères dimanche dernier. Ce plat était si bon, que je cherche une prochaine occasion très proche sur le calendrier pour la refaire.
Cela peut ressembler à un repas de fête tout en ayant un menu à indice glycémique bas, sans lactose et sans gluten, en accompagnement ce gigot de légumes et de flageolets. Concernant les légumes, je ne vous recommande rien de particulier, à vous de voir, en fonction des saisons, ce que vous préférez choisir et cuisiner.
Dans tous les cas, je suis sûre que, comme chez moi, vous allez ravir la tablée.

C’est sur le blog de Yummix que j’ai pris cette recette. je me suis permise de rajouter dans le titre « façon » car en réalité le gigot ne cuit pas 7h mais 4h30. Ceci dit, l’apéritif chez nous s’est tellement prolongé, qu’il a finalement mijoté 6 heures dans le four et il était parfait. Yummix appelle aussi cette recette « gigot à la cuillère« , tellement il est confit, fondant et tendre, qu’il peut être servi à la cuillère, se détachant délicatement de son os.

La recette est très simple à réaliser, ne demandant aucun geste technique mais malgré tout, j’ai du m’adapter, car le jus ne réduisait pas comme annoncé. Est ce la faute des oignons qui ont rendu énormément d’eau ? Je ne peux pas vous dire, mais en revanche je peux vous affirmer que même les plus réticents à l’agneau se sont resservis.  Seul détail technique, il faudra vous miner d’une grande cocotte en fonte dans laquelle rentrera votre gigot. Je suis amoureuse des cocottes en fonte Staub, je me suis servie de l’ovale 8 personnes. C’est tellement magnifique d’apporter ce bel objet sur la table.

Petite précision qui a toute son importance pour les adeptes des grasses matinées du dimanche: si vous souhaitez cuisiner ce gigot pour un déjeuner, sachez qu’en démarrant la recette à 8 heures du matin, vous pourrez passer à table à 13 heures. Dans son blog, Yummix propose une version de cuisson en 2 temps : 3 heures la veille et 2 heures le jour J. 

Je vous dévoile cette recette sans plus attendre, dans ma version mais n’hésitez pas à vous rendre sur le blog de Yummix, pour bénéficier de ses conseils et de ses magnifiques photos. Par gain de temps au moment de passer à table, je n’ai pas pu prendre la photo tel qu’était le gigot en fin de cuisson. Cette photo est donc prise à mi-cuisson, quand il faut retourner le gigot. Par souci d’esthétique, je l’ai déposé dans un autre plat et je n’ai pas mis le jus de cuisson, mais je vous assure qu’il y en avait et il était à tomber. J’ai même pu faire mijoter les flageolets dedans… J’arrête de vous en parler, ça me remet l’eau à la bouche !

Dans une énorme cocotte en fonte : 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Faire chauffer sans atteindre le point de fumée. Déposer le gigot et le faire dorer sur toutes les faces, puis le réserver.

En même temps 
Dans une casserole: 700g d’eau + 1 bouillon cube de boeuf + 1 bouillon cube de légumes(j’ai utilisé des bouillons cubes maison, bien meilleurs niveau goût et bien bien meilleurs niveau Santé; vous trouverez la recette en cliquant ici). Faire chauffer pour obtenir un bouillon. Au Thermomix: 10 min / 100° / Spatule.

Préchauffer le four à 150°.

Une fois, le gigot sorti de la cocotte, y remettre 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et 3 oignons émincés (5Sec / Vit 5 au Thermomix par exemple). Faire fondre à feu doux les oignons.
+ 200 ml de vin blanc. A l’aide de la spatule en bois, gratter le fond de la cocotte pour détacher les sucs de cuisson.
+ 1 cuillère à café rase de mélange 4 épices
+ remettre le gigot dans la cocotte
+ Sel et Poivre
+ bouillon chaud

Enfourner la cocotte fermée de son couvercle.
Pendant 2 heures 15 minutes, ne vous préoccupez plus du gigot.

Au bout de 2 heures 15 minutes, retourner délicatement le gigot.

Au bout de 3 heures 30 minutes, vérifier qu’il reste du bouillon au fond de la cocotte, autrement rajouter un verre d’eau.
C’est à cette étape, que j’ai du modifier la recette. J’ai trouvé qu’au contraire, il restait énormément de bouillon et l’aspect des oignons me déplaisait. J’ai donc sorti délicatement le gigot de la cocotte et j’ai filtré le bouillon à travers une passoire pour ne récupérer que le jus de cuisson, en prenant soin de bien presser les oignons pour récupérer toute les saveurs. Je l’ai ensuite fait évaporer une minute ou deux dans une petite casserole à feu chaud. Puis je l’ai remis dans la cocotte ainsi que le gigot.

Puis laisser cuire à nouveau le gigot au moins 1 heure, en vérifiant régulièrement qu’il reste du jus de cuisson . Pour ma part il a cuit 6 heures en tout et il n’apparaissait pas trop cuit.

Préparation des flageolets
Dans une casserole : huile d’olive. Faire chauffer à feu doux sans atteindre le point de fumée.
+ 1 échalote émincée (au Thermomix: 5 Sec / Vit 5).Faire revenir jusqu’à ce qu’elle devienne translucide.

+ 1 boite de flageolets rincés et égouttés (ou cuits maison)
+ Sel + Poivre
Laisser mijoter à feu doux quelque minute.

Quand le gigot est en fin de cuisson, incorporer délicatement les flageolets chauds au jus de cuisson et servir, accompagné de légumes.

Continue Reading