Salade de fèves et oeufs pochés

On ne pense pas souvent à pocher les oeufs pourtant c’est vraiment simple et cela agrémente très bien les salades composées et surtout, surtout ça change de l’oeuf dur!!!

Comment pocher un oeuf?

Pocher un oeuf n’est pas une opération si délicate que ça. Il suffit de porter à ébullition une casserole d’eau bouillante salée dans laquelle on a rajouté une cuillère à soupe de vinaigre.
Préparer les oeufs en les cassant séparément dans des petits ramequins en verre.
Quand l’eau arrive à ébullition, baisser le feu pour la laisser juste frémir et poser un ramequin sur l’eau quelques instants avant de faire glisser l’oeuf dans l’eau. Et faire de même avec les autres oeufs. Essayer de repérer l’ordre des oeufs. Il faudra les ressortir dans le même ordre.
Agiter un peu l’eau pendant la cuisson avec une cuillère.
Au bout de 3 à 5 min (en fonction de vos goûts pour le jaune), retirer les oeufs. Le mieux est d’utiliser une écumoire pour laisser l’eau s’égoutter. 

Les fèves sont de saison en Juin, profitons-en pour en faire une salade. Il suffit de les écosser et d’enlever la petite peau.
La cuisson est très rapide: 6/7 min à la vapeur, 15 min dans l’eau bouillante ou 5 min à la poêle (style wok) dans un peu d’huile.

Les fèves sont des légumineuses. Elles contiennent des protéines végétales, des glucides mais aussi des fibres, et des vitamines et minéraux: de la vitamine C, du fer (peu importe le mode de cuisson), et de la vitamine B9.

Salade de fèves et oeufs pochés:

Choisir la cuisson des fèves que l’on souhaite.

Pocher des oeufs.

Agrémenter de ce que l’on trouve dans le frigo ou les placards. Ici j’ai mis un avocat, des tomates séchées, des artichauts grillés, des copeaux de parmesan (s’en passer pour une recette sans lactose), quelques olives et un peu de basilic.

L’assaisonnement est aussi selon vos gouts: huile d’olive ou autre, vinaigrette simple ou un peu plus recherchée: mixer 2 tomates séchées avec de l’huile, du vinaigre balsamique et 1 échalote. 

Cette salade est rapide et peu être déclinée à l’infini en fonction des saisons et de ce que l’on a déjà à la maison, ou de ce qui fait envie. Il est possible de trouver des fèves en conserve lorsqu’il n’y en a pas sur les étals mais comme toujours il est préférable de consommer local et de saison!

Continue Reading

La frittata au four

Dans la suite logique de l’article sur les oeufs, voila une recette un peu plus originale pour les cuisiner, qui sort de l’oeuf coque, brouillé, ou de l’omelette…

Il s’agit de la frittata. Le but est de battre des oeufs en omelette, d’y ajouter tout ce que l’on souhaite et de faire cuire au four.
Pour résumer: très simple, économique, rapide, bonnes qualités nutritionnelles, se débarrasser des restes, pas besoin de faire de courses, mais se régaler quand-même… inutile de s’en priver! Et autre point non négligeable, la frittata peut aussi être préparée à l’avance et se déguster froid, ce qui est bien pratique pour amener au bureau.

Je la propose ici aux herbes (oseille, basilic, thym, persil…) ou aux légumes (courgettes, tomates, poivrons, blettes, épinards, champignons…) déjà cuits (restes de ratatouille) ou à peine revenus dans une poêle ou peu cuits à la vapeur, pour garder le côté croquant. Il vaut mieux éviter les pommes de terre (style Tortilla) à l’indice glycémique très élevé (article à venir).

Préchauffer le four à 200°.

Dans un saladier, battre les oeufs (compter 2 oeufs par personne) avec du sel et du poivre et les épices de son choix (piment doux, d’Espelette, paprika, curry, mélanges d’épices…). Eventuellement un peu d’ail également.

+ 3 cuillères à soupe de parmesan râpé (pour 4 pers)

+ ce que l’on veut : mélange d’herbes ou des légumes

+ 1 cuillère à soupe d’huile d’olive (inutile si les légumes sont déjà cuits à l’huile)

Verser le mélange dans un moule préalablement huilé et enfourner pour 30 minutes environ. Suivant les goûts, la frittata peut se manger chaude à la sortie du four, plus tiède ou encore froide.

Continue Reading

Curry de grosses gambas

D’une simplicité absolue, ce curry de gambas est également très rapide. Il nécessite peu de préparation et peu d’ingrédients, mais il va ravir la famille et les amis.

La recette originale se trouve dans le livre noir de Jean-François Mallet, mais j’ai modifié la quantité des ingrédients. De plus, la recette de JF Mallet, est faite avec du curry traditionnel. Je la trouve bien meilleure avec des épices cajun.

Le curry est un mélange d’épices, en général curcuma + cumin, cardamome, différents poivres, et de la coriandre.
Les épices cajun sont un mélange de cumin, paprika, origan, ail et thym séché, piment oiseau, sel et poivre noir.
L’association curry cajun se marie à merveille dans ce plat.

Il faut compter environ 3 grosses gambas par personnes, les quantités sont données ici pour 4 adultes.

Préchauffer le four à 180°C.

Décortiquer les gambas en laissant la tête et la queue et les poser dans un plat allant au four.

Dans un saladier, mélanger 3 cuillère à soupe d’huile d’olive + 400cl de lait de coco + 5 cuillère à soupe de curry, du sel et du poivre et une 20aine de feuilles de basilic.

Verser la sauce sur les gambas et enfourner 20 minutes.

Le riz rouge long complet de Camargue accompagne très bien ce plat, et possède un indice glycémique correct.

Continue Reading

Poulpe grillé au paprika

La recette présentée ici est d’une simplicité absolue mais qui peut vite faire son effet et surtout nous régaler.

Il suffit d’acheter sous vide du poulpe cuit que l’on coupe en morceaux, on le présente dans un plat allant au four arrosé d’huile d’olive et de paprika. On enfourne en mode grill, et 10 minutes après on passe à table.

Les moins pressés pourront l’acheter cru chez le poissonnier et suivre minutieusement toutes les étapes de cuisson pour qu’il ne soit pas dur: laver le poulpe, le congeler, le plonger sans une casserole remplie d’eau et le laisser cuire 1 heure par kilo sur feu plutôt doux. Une fois le temps de cuisson atteint, le laisser refroidir dans son eau jusqu’à ce qu’il soit complètement froid.

La version « non indice glycémique bas » serait de le servir avec des pommes de terre. Personnellement, je trouve qu’il est délicieux avec, comme accompagnement, une bonne salade verte, des tomates et un pain de seigle au levain.

Continue Reading

Salmorejo

Que faire quand on est pressé, qu’on a des tomates bien mûres, du jambon ibérique, des oeufs et des restes de pain? Une recette andalouse bien sûre! Le Salmorejo. Super découverte de cette soupe froide originaire de Cordoue, donnée par Yummix.

Je ferais le même commentaire que Lyse: « A mes yeux, un cran au dessus du gaspacho! ».

Cette soupe constitue un plat complet par la présence des légumes (tomates), protéines (oeufs et jambon) et produits céréaliers (pain). Pour maintenir le plat en ig bas: à la place du pain de mie (ou de riz cuit) préconisé dans la recette,  j ai utilisé la mie du pain de seigle au levain. En revanche il faut en mettre un peu moins car la mie est plus compacte. Les proportions ci dessous correspondent à 4 belles assiettes en plat principal.


Recette avec le Thermomix:

Dans le bol du thermomix: 400g d eau + panier cuisson contenant 4 oeufs.  14 min/ varoma/ vit 1.
A la sonnerie, les plonger 5 min dans l eau froide et les ecaler. Vider le bol et remettre les 4 oeufs.  3 sec/vit 4 et les reserver.

Dans le bol: 2 gousses d’ail + 1 kg de tomates bien mures et 1 c. a café rase de sel. 30 sec / vit 5.
+ 100g de mie de pain de seigle au levain + 25g de vinaigre.  30 sec/vit 5 puis 2 min /vit 10.

Lancer le thermomix vit 5 et verser 100g d’huile d olive sur le couvervle sans ôter le gobelet, jusqu’à ce que tout soit incorporé.

Réserver au frais. Au moment de servir, répatir à la surface les oeufs hachés et le jambon.

Recette sans Thermomix: à la casserole, faire cuire les oeufs durs. Les écaler et les hacher à la fourchette ou à la moulinette pour herbes fines.
Dans un blender, mixer les tomates, le pain, l’ail, le vinaigre et le sel. Puis ajouter l’huile et mixer à nouveau.

Recette de Yummix à retrouver sur https://yummix.fr/salmorejo-thermomix/

Continue Reading

Curry de Courgettes au lait de Coco

La courgette locale commence à arriver sur les étals et ce jusqu’à septembre. Par ses nombreuses vitamines et un apport calorique faible, il ne faut pas s’en priver. 

J’ai trouvé cette recette dans le magazine Healthy Food N°11. Elle m’a séduite tout de suite et ceci a été confirmé lors de sa réalisation et dégustation.
Plein de goûts et de saveurs différentes, cette recette change de la courgette vapeur à l’huile d’olive! On ne va pas s’en plaindre. Sa rapidité d’exécution (20 minutes) est un atout  supplémentaire pour le quotidien.

Dans une sauteuse ou un wok, faire revenir 10 minutes environ  600g de courgettes non épluchées mais coupées en dés + 2 oignons émincés et 2 cuillère à soupe d’huile de coco (ou olive). 

Ajouter 1 c. à café de gingembre + 1 c. à café de cumin + 1 c. à café de curcuma. Faire revenir encore 3 minutes.

Ajouter 20 cl de lait de coco, sel et poivre et poursuivre la cuisson 5 minutes.

Se déguste chaud.

Continue Reading