Velouté de champignons aux saveurs Libanaises

Le terrible mistral  de ces derniers  jours à Avignon m’a donné envie de reprendre les soupes. Mais hors de question de repartir dans les potages aux légumes d’hiver.
C’est en parcourant le blog de « Cerise  sur le maillot » que j’ai trouvé la recette du velouté  de champignons de Paris aux épices zaatar.

J’avais justement pris ce mélange, chez Roellinger, lors de mon dernier passage à paris pour améliorer de bons petits fromages de chèvres en les recouvrant de ces épices aux délicieuses saveurs du Moyen-Orient (thym, sésame, cumin et autres épices) et d’un filet d’huile d’olive.

Quelle bonne surprise ce velouté ! Un régal ! Mais ce n’est pas tout.  Il y a une autre super découverte dans cette recette : les chips d’oignons rouges, qui donnent certes du croquant dans ce velouté mais qui seront présentes maintenant dans mes appétits ou salades. Bien sur ceci est tout à fait facultatif. Il est possible également pour apporter du croquant de garder un beau champignon et de le couper en lamelles et de les poser joliment sur la soupe.

La recette initiale est sans gluten et il est tout à fait possible de lui ajouter la mention sans lactose et végan en utilisant une préparation d’amandes ou de soja en remplacement de la crème fraiche liquide.

Les proportions sont données pour une entrée de 4 personnes.

Velouté :
Dans une casserole : huile d’olive + 1,5 gros oignon rouge pelé et émincé. Faire revenir 2 minutes à feu vif en remuant.

+  400g de champignons de Paris coupés en morceaux et partie terreuse du pied coupée et rincés rapidement (j’en ai gardé un gros, coupé en lamelles pour la décoration la soupe) + 4 cuillères à café d’épices Zaatar. Laisser cuire 3 minutes encore en remuant.

+ 1 litre d’eau + 1  cube de bouillon de légumes (si possible maison, recette ici). Dès que l’ébullition apparait, baisser le feu. Couvrir et laisser cuire 15 minutes. 1 minute avant la fin, ajouter 200 ml de crème  liquide (animale ou végétale au choix).

Mixer finement la soupe.

Assaisonnement de sel et de poivre et servir avec les chips d’oignons rouges et une pincée d’épices Zaatar.

Chips d’oignons rouges (facultatif) :

Mettre dans un plat à four 1/2 gros oignon rouge pelé et taillé en lamelles et arrosé d’un filet d’huile d’olive. Enfourner en mode grill. Bien surveiller et le retirer quand les lamelles sont croustillantes.




Crémeux de chou-fleur à la cacahuète

Cette recette provient du livre « l’Altier bio » que j’ai découvert récemment mais qui, depuis, est ma Bible de la cuisine des légumes.

Si vous aimez les veloutés onctueux, cette recette est pour vous. La purée d’oléagineux donne en toute simplicité des saveurs totalement inédites à ce légume. Vous pourrez varier les saveurs en réalisant  cette soupe avec de la purée de cajou, une autre fois celle de noisettes ou encore ce que vous aurez dans vos placards. 

Comme dans la majorité des recettes que je vous partage, il n’y a rien de plus simple pour réaliser celle-ci : on fait cuire le chou-fleur dans de l’eau additionnée d’un bouillon-cube (fait maison pour plus de saveurs et zéro additifs), puis on le mixe avec la purée d’oléagineux choisie. Je trouve que la cacahuète se marie à merveille avec le chou-fleur. Et s’il le faut on rectifie la consistance avec un lait (vache, brebis ou chèvre) ou une boisson végétale (soja, amande, noisette …) en fonction des goûts, des tolérances et des convictions de chacun. Personnellement je n’ai jamais eu besoin d’en rajouter.

Dans une grande casserole : les fleurettes d’un chou-fleur + eau (à hauteur des fleurettes) + 1 bouillon cube. Laisser cuire 25 minutes après frémissements.

Dans un blender : contenu de la casserole + 2 cuillères à soupe de purée de cacahuète (ou autre oléagineux). Mixer.

Rajouter du lait (vache, brebis ou chèvre) ou une boisson végétale (soja, amande, noisette …) en fonction des goûts, des tolérances et des convictions de chacun.




Soupe Miso

Je vous partage aujourd’hui une recette classique du dimanche soir, qui permet de façon rapide et légère de manger ce qu’il y a dans le frigo : cabillaud, poulet, dinde, oeufs, brocolis, carottes, champignons, poireaux …

C’est le blog Cerise sur le maillot qui m’a inspiré sur ces soupes, en nous proposant un grand nombre d’idées sur plus ou moins la même base : de l’eau, de la pâte Miso (accès à l’article sur le Soja en cliquant ici), des épices mélanges Thaï Picard, des protéines, des légumes, et de façon facultative en fonction des repas et invitations du week end, des légumineuses (fèves…) ou nouilles (Soba 100% sarrasin … ).
La pâte Miso brune et salée, constitué de graines de soja et d’orge fermentées, relève à merveille les bouillons. Je préfère utiliser cette pâte plutôt que les cubes Miso tout prêts car ils contiennent souvent de l’huile de tournesol fournissant essentiellement des oméga 6, ce qui signifie que le ratio oméga 6 / oméga 3 est mauvais. Cette huile n’est pas adaptée à nos besoins, il est donc préférable qu’elles ne fassent pas parties de la cuisine du quotidien. Ils peuvent contenir également suivant les marques de l’amidon de maïs ou de la farine de riz qui font grimper rapidement l’indice glycémique.

Ces soupes sont en général sans lactose. En revanche, par la présence d’orge dans la pâte Miso, cette soupe ne pourra pas être sans gluten.

Dans une casserole: 1 litre d’eau + 3 cuillères à soupe de pâte Miso. Porter à ébullition.

Ajouter les protéines, les légumes et les épices de votre choix. Laisser cuire quelques minutes à petits bouillons en fonction du temps de cuisson nécessaire à ce que vous avez choisi.

Ajouter les légumineuses ou les nouilles si vous souhaitez en mettre et laisser cuire le temps indiqué sur les paquets à frémissement en remuant régulièrement.




Gaspacho de courgettes au Pesto et Basilic

Ma soupe froide préférée est le Salmorejo et  le restera mais je dois dire que celle là est sympa aussi. Ca change un peu.

Je l’ai trouvée dans la collection Simplisme. Il suffit de réaliser une soupe de courgettes à l’eau et au moment de mixer il faut ajouter ajouter du Pesto maison et des feuilles de basilic.

Rien de plus simple encore une fois pour réaliser ce gaspacho. Il vous faut une casserole et un bon robot ou un pied de soupe, et le tour est joué. Il faudra cependant compter bien 3 heures de réfrigération.

Il sera préférable de choisir les courgettes bio car elles ne seront pas épluchées complètement.
Cette recette est sans gluten et végan. Il est possible de réaliser un Pesto à base de Pécorino pour avoir une version de gaspacho à la brebis et du coup sans vache.

Pour 4 personnes (ou plus si vous faites des verrines apéritives):
Dans la casserole : 600g de courgettes pelées une lamelle sur 2 et coupées en tronçons + 300g d’eau.
Faire bouillir 20 minutes.

Au robot ou pied de soupe, bien mixer la soupe avec 100g de Pesto di Genovese maison et une dizaine de feuilles de basilic.
Vérifier la consistance du gaspacho et rajouter de l’eau si besoin.
Vérifier l’assaisonnement et saler éventuellement.

Réserver au frigo au moins 3 heures .

Déguster très froid.

Au thermomix:
Dans le bol: 600g de courgettes pelées une lamelle sur 2 et coupées en tronçons + 300g d’eau  20 Min / 100° / Vit 1.
+ 100 g de Pesto di Genovese maison et une dizaine de feuilles de basilic 1 Min 30 / Vit 10.

Vérifier la consistance du gaspacho et rajouter de l’eau si besoin.
Vérifier l’assaisonnement et saler éventuellement.

Réserver au frigo au moins 3 heures .

Décorer de feuilles de basilic et déguster très froid.




Salmorejo

Que faire quand on est pressé, qu’on a des tomates bien mûres, du jambon ibérique, des oeufs et des restes de pain? Une recette andalouse bien sûre! Le Salmorejo. Super découverte de cette soupe froide originaire de Cordoue, donnée par Yummix.

Je ferais le même commentaire que Lyse: « A mes yeux, un cran au dessus du gaspacho! ».

Cette soupe constitue un plat complet par la présence des légumes (tomates), protéines (oeufs et jambon) et produits céréaliers (pain). Pour maintenir le plat en ig bas: à la place du pain de mie (ou de riz cuit) préconisé dans la recette,  j ai utilisé la mie du pain de seigle au levain. En revanche il faut en mettre un peu moins car la mie est plus compacte. Les proportions ci dessous correspondent à 4 belles assiettes en plat principal.


Recette avec le Thermomix:

Dans le bol du thermomix: 400g d eau + panier cuisson contenant 4 oeufs.  14 min/ varoma/ vit 1.
A la sonnerie, les plonger 5 min dans l eau froide et les ecaler. Vider le bol et remettre les 4 oeufs.  3 sec/vit 4 et les reserver.

Dans le bol: 2 gousses d’ail + 1 kg de tomates bien mures et 1 c. a café rase de sel. 30 sec / vit 5.
+ 100g de mie de pain de seigle au levain + 25g de vinaigre.  30 sec/vit 5 puis 2 min /vit 10.

Lancer le thermomix vit 5 et verser 100g d’huile d olive sur le couvervle sans ôter le gobelet, jusqu’à ce que tout soit incorporé.

Réserver au frais. Au moment de servir, répatir à la surface les oeufs hachés et le jambon.

Recette sans Thermomix: à la casserole, faire cuire les oeufs durs. Les écaler et les hacher à la fourchette ou à la moulinette pour herbes fines.
Dans un blender, mixer les tomates, le pain, l’ail, le vinaigre et le sel. Puis ajouter l’huile et mixer à nouveau.

Recette de Yummix à retrouver sur https://yummix.fr/salmorejo-thermomix/