Le lait d’or

Je vais vous parler aujourd’hui d’une boisson prête en quelques minutes et aux pouvoirs exceptionnels ….. Le lait d’or ! De la coco et du curcuma … j’en entends certains dire : « beurkkkkk ».

C’est peut-être ce que j’aurai pu penser hier avant de tester. J’avais mis cette recette de Yummix de côté il y a quelques temps. Avec les changements de température que nous avons d’un jour à l’autre en ce moment et les quelques picotements au fond de la gorge, j’ai pensé que c’état le moment idéal pour essayer ! Mais vous me connaissez maintenant, j’ai cependant modifié la recette en ajoutant un peu de gingembre.

Vous avez peut-être déjà découvert cette boisson ayurvédique aux milles vertus dans des magazines portant le nom de « golden milk », « golden latte » …

Quelle superbe surprise ce mélange de saveurs ! Une véritable douceur à indice glycémique bas, sans lactose, sans gluten et végan (si on utilise du sirop d’agave bio à la place du miel).

Pourquoi cette boisson a de super pouvoirs ? Par l’utilisation de 6 ingrédients Santé :

  • le curcuma
  • le lait de coco
  • l’huile de coco
  • du miel
  • le gingembre
  • le poivre noir

Et personnellement, une fois la boisson réalisée, je m’installe confortablement sur le canapé avec un bon plaid chaud, et au lieu d’utiliser une cuillère pour tourner délicatement le lait d’or dans le mug, je sers d’un bâton de cannelle qui rajoute une subtile saveur.

Le curcuma provient des rhizomes d’une herbacée vivace asiatique, le Curcuma Longa, de la même famille que le gingembre. C’est grâce à la curcumine et la tumérone qui le composent que le curcuma a autant de vertus Santé : anti-inflammatoire (inflammations articulaires, respiratoires, intestinales, digestives …), anti-oxydant et neuroprtotecteur, protège de beaucoup de maladies, améliore la digestion, joue un rôle cardio-vasculaire et a une action bactéricide, fongicide et antiviral ….
Cependant le curcuma est très mal absorbé par l’intestin, c’est la raison pour laquelle il est associé ici à un tout petit peu de poivre noir.

La  noix de coco apporte différents minéraux et oligo-éléments : manganèse, cuivre, phosphore, molybdène, fer, magnésium, zinc, potassium et sodium. Cette richesse permet 

Le curcuma étant liposoluble, il a besoin d’une huile pour « activer » ses bienfaits. Celle utilisée ici est l’huile de coco dont les 2/3 de ses acides gras sont particuliers (appelés acides gras saturés à chaîne moyenne) et ont de multiples propriétées très bénéfiques à la Santé:
* Ils ne nécessitent pas de digestion par les enzymes pancréatiques ni d’action de la bile ce qui les rend particulièrement digestes.
* Ils sont plus facilement absorbés au niveau de la muqueuse intestinale.
* Ils passent plus rapidement dans la circulation, ils sont transportés directement dans le foie où ils sont facilement transformés en corps cétoniques qui ont des effets extraordinaires sur le corps humain.
* Ils augmentent le sentiment de satiété par rapport aux autres matières grasses.
Il est primordial de choisir l‘huile de coco d’origine biologique. Dans le conventionnel elle est raffinée, c’est à dire extraite à l’aide de solvants et à température très élevée, puis blanchi et désodorisée à l’aide de produits chimiques. Au final, cette huile n’aura pas du tout les mêmes propriétés.

Le miel est un véritable trésor de la nature. Il a un indice glycémique moyen(IG=55) mais apporte des vitamines, des minéraux, des acides aminés, des antioxydants et autres substances aromatiques dont on ne connait peut-être pas encore toutes les vertus sur l’organisme. Il est constitué de différents sucres mais plus il est riche en fructose, plus il est liquide et son indice glycémique sera donc plus bas, c’est le cas du miel d’acacia ayant un ig de 32. À l’inverse, plus il est riche en glucose, plus il a tendance à se cristalliser et son ig sera plus élevé. Le pouvoir sucrant du miel est 1,3 fois plus élevé que celui du saccharose, il peut donc être utilise en pâtisseries pour s’économiser 192 calories (100g de sucre peuvent être remplacés par 65g de miel). Il est important de choisir un vrai miel artisanal local, au risque de se retrouver avec une sorte de « faux miel », cet aliment faisant souvent l’objet de fraudesnotamment par ajout de sucre, le dénaturant complètement en le transformant en bombe glycémique (par l’ajout de sirops de sucre néfastes à la Santé). Une législation dans l’étiquetage devrait être imposer prochainement.

Le gingembre est lui aussi, entre autre, anti-inflammatoire et anti-oxydant.

La recette est donnée pour 1 mug soit 225 g de lait de coco.
Dans une casserole : 50 g de lait de coco sans sucre ajouté + 1/2 ou 1 cuillère à café rase de curcuma en poudre (à tester en fonction des goûts et l’effet souhaité) + 1/2 cuillère à café rase de gingembre en poudre. Bien délayer.
Dès que le mélange est homogène, ajouter 175 g de lait de coco sans sucre ajouté. Faire chauffer à feu doux en remuant bien pour éviter les grumeaux.
Quand le lait commence à fumer, ajouter 5 g d’huile de coco.
Verser dans un mug.
Ajouter 1 pincée de poivre noir  + 1 cuillère à café de miel d’acacia (ou à soupe en fonction des goûts). Touiller avec un bâton de cannelle.

Au thermomix : 
Dans le bol : 225 g de lait de coco sans sucre ajouté + 1/2 ou 1 cuillère à café rase de curcuma en poudre (à tester en fonction des goûts et l’effet souhaité) + 1/2 cuillère à café rase de gingembre en poudre + 5 g d’huile de coco + 1 pincée de poivre noir  + 1 cuillère à café de miel d’acacia (ou à soupe en fonction des goûts).
Lancer 5 MIN / 98° / Vit 2,5
Verser dans un mug et touiller avec un bâton de cannelle.

Continue Reading

Velouté de champignons aux saveurs Libanaises

Le terrible mistral  de ces derniers  jours à Avignon m’a donné envie de reprendre les soupes. Mais hors de question de repartir dans les potages aux légumes d’hiver.
C’est en parcourant le blog de « Cerise  sur le maillot » que j’ai trouvé la recette du velouté  de champignons de Paris aux épices zaatar.

J’avais justement pris ce mélange, chez Roellinger, lors de mon dernier passage à paris pour améliorer de bons petits fromages de chèvres en les recouvrant de ces épices aux délicieuses saveurs du Moyen-Orient (thym, sésame, cumin et autres épices) et d’un filet d’huile d’olive.

Quelle bonne surprise ce velouté ! Un régal ! Mais ce n’est pas tout.  Il y a une autre super découverte dans cette recette : les chips d’oignons rouges, qui donnent certes du croquant dans ce velouté mais qui seront présentes maintenant dans mes appétits ou salades. Bien sur ceci est tout à fait facultatif. Il est possible également pour apporter du croquant de garder un beau champignon et de le couper en lamelles et de les poser joliment sur la soupe.

La recette initiale est sans gluten et il est tout à fait possible de lui ajouter la mention sans lactose et végan en utilisant une préparation d’amandes ou de soja en remplacement de la crème fraiche liquide.

Les proportions sont données pour une entrée de 4 personnes.

Velouté :
Dans une casserole : huile d’olive + 1,5 gros oignon rouge pelé et émincé. Faire revenir 2 minutes à feu vif en remuant.

+  400g de champignons de Paris coupés en morceaux et partie terreuse du pied coupée et rincés rapidement (j’en ai gardé un gros, coupé en lamelles pour la décoration la soupe) + 4 cuillères à café d’épices Zaatar. Laisser cuire 3 minutes encore en remuant.

+ 1 litre d’eau + 1  cube de bouillon de légumes (si possible maison, recette ici). Dès que l’ébullition apparait, baisser le feu. Couvrir et laisser cuire 15 minutes. 1 minute avant la fin, ajouter 200 ml de crème  liquide (animale ou végétale au choix).

Mixer finement la soupe.

Assaisonnement de sel et de poivre et servir avec les chips d’oignons rouges et une pincée d’épices Zaatar.

Chips d’oignons rouges (facultatif) :

Mettre dans un plat à four 1/2 gros oignon rouge pelé et taillé en lamelles et arrosé d’un filet d’huile d’olive. Enfourner en mode grill. Bien surveiller et le retirer quand les lamelles sont croustillantes.

Continue Reading

Endives braisées

Je me rappelle à quel point je détestais les endives braisées enfant …. Et dire que maintenant j’en raffole !

Elles accompagnent à merveille les poissons comme les viandesNature, avec un filet de citron ou encore avec un peu de parmesan râpé et légèrement gratiné, leur petit côté caramélisé se mêle à tout, et à merveille !
Bien sûr, en accompagnement, le gratin d’endives à la béchamel (recette ici) est certes délicieux et à indice glycémique bas (en fonction de la farine choisie) mais cela reste quand même plus riche que les endives braisées, qui trouveront plus leur place, en début de semaine, après un week-end un peu chargé…
De ce fait, ce plat de légumes convient aux personnes ayant retiré de leur alimentation le lactose et le gluten.

Ne nous le cachons pas, la préparation est longue, mais, peut tout à fait être réalisée en plusieurs fois, et même bien à l’avance. L’avantage est que nous n’avons pratiquement rien à faire et très peu à surveiller !

Pour ceux qui craignent l’amertume de l’endive cuite, l’astuce est de bien retirer le trognon de celle-ci en cône. 

Compter 2 endives de taille moyenne par personne.

Faire cuire entre 30 et 40 min à la vapeur les endives préalablement creusées pour retirer le trognon qui risque de donner l’amertume que l’on redoute tant. Au Thermomix : 30/40 Min / Varoma / Vit 1.

Dans une grande poêle, faire cuire les endives coupées en 2 dans le sens de la longueur avec de l’huile d’olive et un peu de sel, à feu très doux environ 1h-1h30 et à couvert.
Au bout de 40 minutes environ, retourner délicatement les endives pour les caraméliser sur l’autre face.
En fin de cuisson, il est recommandé de retirer le couvercle pour faire évaporer l’eau que les endives ont pu rendre.

 

Continue Reading

Croquants chocolat – sarrasin

Je vous propose une petite gourmandise saine pour accompagner le petit café de 14h … J’ai déniché cette recette dans le livre « l’atelier bio », qui est une véritable bible.

Je n’ai pas grand chose à vous expliquer sur cette recette si ce n’est qu’il faut aimer le goût un peu prononcé du sarrasin grillé. Je préfère vous dire qu’il y a peu de chance que ces croquants plaisent à vos enfants …. Et c’est tant mieux on en aura plus pour nous !

Vous n’aurez besoin que de 2 ingrédients pour préparer ces croquants, ou 3 si on compte le sel … Le plus long est de laisser durcir ces petits palets à température ambiante sans y toucher.
Ces palets conviendront aux personnes désirant avoir une alimentation végan, ce qui sous entend également sans lactose mais aussi aux personnes ayant retirées le gluten de leur assiette, le sarrasin étant naturellement sans gluten.

Pour choisir le chocolat, privilégiez un noir, à pâtisserie, à au minimum 70%. Veillez à vérifier dans la liste d’ingrédients, que le sucre figurer bien à la 2ème ou 3ème place, (mais jamais en premier), pour ne pas vous retrouver avec un taux de sucre important alors que vous n’en rajoutez pas directement dans cette préparation. Profitez de la lecture de la liste d’ingrédients pour être certain qu’il soit également sans édulcorants, sans arômes, ou autres ingrédients artificiels. 
Si cela est possible, choisissez un chocolat bio pour éviter la lécithine de soja OGM.
Vous retrouverez un article complet sur le chocolat en cliquant ici.

Faire fondre 125g de chocolat à pâtisserie (70%) en morceaux au bain-marie.

Dans une poêle, faire griller à sec et sur feu vif 100g de graines de sarrasin.
Puis les ajouter au chocolat fondu. Bien mélanger.

Sur un film cuisson ou une feuille silicone initialement placée sur une plaque à pâtisserie, formez des palets de 3 cm de diamètre du mélange choco-sarrasin. Vous obtiendrez une vingtaine de croquants.

Saupoudrer d’un tout petit peu de sel rose de l’Himalaya.

Laisser durcir les croquants à température ambiante.

Ils se conservent bien au frais dans une boite hermétique.

 

Continue Reading

Chou-fleur à la méditerranéenne

Cette recette aura été LA découverte de ce mois de février 2019 dans le magazine Saveurs. Jamais je n’avais pensé à servir le chou-fleur de cette façon est pourtant c’était délicieux. En accompagnement de viandes et associés à des pois-chiches, ce repas a fait son petit effet et personne ne m’a dit « encore du chou-fleur ? », mais plutôt un « hummm c’est bon ! ».

Servi en accompagnement d’un beau rôti au four en hiver ou de grillades l’été, cette recette vous accompagnera toute l’année car entre la Bretagne et le Nord, les choux-fleurs sont cultivés chaque saisons.

Aucun geste technique n’est recommandé pour cette recette qui prendra environ 45 minutes mais sans vraiment avoir besoin de trop surveiller. Comme tout plat en sauce, il pourra être réaliser quelques jours à l’avance et sera encore meilleur réchauffé.

J’ai modifié la recette par 3 aspects : il fallait normalement rajouter des raisins secs, des pois chiches et servir ce plat accompagné de Boulgour. Dans un soucis d’équilibre alimentaire, je pense qu’associer 2 féculents est trop. Par goût, j’ai laissé tomber le boulgour. Cependant je trouve que 400g de pois chiche comme recommandé dans la recette c’est beaucoup. De ce fait, je n’en ai pas mis du tout. Je les ai servis à côté et à chacun de prendre ce qu’il souhaite. D’autant plus, qu’un repas équilibré comprend les féculents de façon optionnelle. 
Dernier point, je n’ai pas mis les raisins secs pour 2 raisons : leur indice glycémique n’est pas vraiment bas et je ne raffole pas de ce genre de sucré-salé … A chacun de choisir.

Dans un faitout : 400g de fleurettes de chou-fleur + 1 oignon émincé + 2 cuillères à soupe d’huile d’olive + 1 pincée de cannelle + 1 pincée de piment d’Espelette. Faire revenir 5 minutes.
+ 150 ml d’eau et laisser cuire 15 minutes.

Dans une casserole : 2 gousses d’ail hachées + 1/2 bouquet de persil haché + 2 cuillère à soupe d’huile d’olive. Faire chauffer 2 minutes sans laisser colorer.
+ 50g d’olives de Kalamata ou Taggiasca + 400g de tomates fraiches ou concassées en conserve (bio de préférence) + 150 ml d’eau + Sel + Poivre (+ facultatif: 40g de raisins secs, mais ce n’est plus vraiment ig bas dans ce cas). Atteindre le frémissement puis laisser cuire 15 minutes.
5 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter un filet de jus de citron (+facultatif: jusqu’à 400g de pois chiche, cela dépend si vous souhaitez un accompagnement de légumes uniquement ou légumes + féculents à ig bas).

Verser la préparation de tomates dans les fleurettes de chou-fleur et laisser mijoter 10 minutes.

 

Continue Reading

Chou-fleur rôti aux épices

Quand on pose ce chou-fleur sur la table, on peut croire à une oeuvre d’art qui ne donne presque pas envie de le découper. Mais la  curiosité anime rapidement les papilles et tout le monde se met à vouloir gouter cette façon originale de préparer le chou-fleur.

Cette recette demande très peu de préparation (5 minutes grand max). Il suffit de badigeonner le chou-fleur avec de l’huile d’olive et les épices de votre choix (ici curry et paprika) et de l’installer confortablement dans une cocotte avant de l’oublier dans le four pendant 45 minutes. C’est long certes mais vous avez pendant ce temps la possibilité de vaquer à d’autres occupations ou encore de vous reposer. 

J’avais trouvé cette recette, il y a quelques temps, par hasard sur le site « comment j’ai changé de vie« . J’ai voulu vous partager cette trouvaille car le chou-fleurent un accompagnement parfait toute l’année et aux atouts Santé fantastiques.

Laver 1 petit chou-fleur, ôter les feuilles et le trognon. Entailler le centre du chou fleur afin qu’il cuise plus facilement et de façon homogène.
Dans un petit bol mélanger 1 cuillère à soupe d’huile d’olive + 2 cuillères à soupe d’eau + 2 cuillères à soupe d’épices de votre choix + Sel + Poivre. (facultatif : ail coupé en petits morceaux).
Mettre le chou fleur dans une cocotte passant au four. A l’aide d’un pinceau badigeonner du mélange préparé.
Verser un verre d’eau dans la cocotte.
Enfourner cocotte fermée pour 45 minutes à 180 degrés. Si le chou-fleur est gros, il est probable que le temps de cuisson soit supérieur.
Continue Reading

Crémeux de chou-fleur à la cacahuète

Cette recette provient du livre « l’Altier bio » que j’ai découvert récemment mais qui, depuis, est ma Bible de la cuisine des légumes.

Si vous aimez les veloutés onctueux, cette recette est pour vous. La purée d’oléagineux donne en toute simplicité des saveurs totalement inédites à ce légume. Vous pourrez varier les saveurs en réalisant  cette soupe avec de la purée de cajou, une autre fois celle de noisettes ou encore ce que vous aurez dans vos placards. 

Comme dans la majorité des recettes que je vous partage, il n’y a rien de plus simple pour réaliser celle-ci : on fait cuire le chou-fleur dans de l’eau additionnée d’un bouillon-cube (fait maison pour plus de saveurs et zéro additifs), puis on le mixe avec la purée d’oléagineux choisie. Je trouve que la cacahuète se marie à merveille avec le chou-fleur. Et s’il le faut on rectifie la consistance avec un lait (vache, brebis ou chèvre) ou une boisson végétale (soja, amande, noisette …) en fonction des goûts, des tolérances et des convictions de chacun. Personnellement je n’ai jamais eu besoin d’en rajouter.

Dans une grande casserole : les fleurettes d’un chou-fleur + eau (à hauteur des fleurettes) + 1 bouillon cube. Laisser cuire 25 minutes après frémissements.

Dans un blender : contenu de la casserole + 2 cuillères à soupe de purée de cacahuète (ou autre oléagineux). Mixer.

Rajouter du lait (vache, brebis ou chèvre) ou une boisson végétale (soja, amande, noisette …) en fonction des goûts, des tolérances et des convictions de chacun.

Continue Reading

Galettes de sarrasin

Février et sa Chandeleur nous déculpabilisent de manger de crêpes. Mais je vous propose ici, une recette 100 % farine de sarrasin (blé noir) à l’identique des galettes bretonnes qui ne demande qu’ à être réalisée toute l’année pour le plaisir des petits et des grands. 

Ne vous y trompez pas, son nom de blé noir est trompeur, pourtant cette céréale est bien sans gluten. Mais ce n’est pas son seul avantage. Son indice glycémique étant bas (40), les galettes « salées » sont belles et bien ig bas. Pensez-y  aussi lorsque vous allez au restaurant, choisir une crêperie bretonne peut être une bonne alternative !

Non seulement sans gluten, ces galettes sont aussi sans lactose et végan car leurs seuls ingrédients sont de la farine, de l’eau et du sel.

Le gros avantage de ces galettes repose aussi sur le fait que chaque membre de la famille pourra choisir ce qu’il met dedans, cela évitera les « moi j’aime pas ». Grâce à un « repas galette », on respecte les goûts de chacun mais aussi les tolérances : il suffit de choisir des garnitures sans gluten, sans lactose ou encore végan selon les souhaits.
On connait tous la jambon-fromage ou la complète : jambon-fromage-oeuf, mais n’hésitez pas à créer à l’infini : saumon fumé – crème fraîche – ciboulette, chèvre – miel d’acacia …

Ces galettes se trouvent aux rayon frais de tous les supermarchés bio, selon les marques sans autres ingrédients, ni additifs divers. Le seul avantage de les faire-maison, mise à part le plaisir de cuisiner, est de réduire nettement le coût. Mais sachez qu’occasionnellement en dépannage vous en trouverez de très bien au supermarché bio près de chez vous. 
Ne pensez pas réaliser cette pâte au dernier moment car pour qu’elle soit facile à étaler, il faut qu’elle ait reposée au frigo au moins 1 heure. Personnellement, je la prépare le soir pour le lendemain.

Dans un soucis d’équilibre nutritionnel, il conviendra d’accompagner votre galette d’une bonne salade verte et plus s’il n’y a aucun légumes dans la crêpe. Pensez aux bols de crudités ou selon les saisons aux légumes d’accompagnements.

N’oubliez pas qu’une assiette équilibrée au déjeuner c’est : 50 % légumes – 25% protéines – 25% (facultatif) de féculents + matières grasses et un fruit pour finir. 

J’ai pris cette recette  dans  le nouveau livre de Yummix, Simplet & Healthy. J’ai divisé les proportions afin d’avoir de la pâte pour réaliser 6 belles galettes.

Dans un blender, mixer 250g de farine de sarrasin + 1 cuillère à café de gros sel gris de mer + 450g d’eau (si possible en bouteille), jusqu’à obtenir une pâte très lisse. Au Thermomix : 20 Sec / Vit 5, puis racler les parois et lancer encore 10 Sec / Vit 5.

Laisser au frigo au moins 1 heure.

Faire des galettes dans une poêle très chaude et enduite d’huile d’olive entre chaque galette.

 

N’hésitez pas à laisser en commentaire vos garnitures de galettes préférées !

Continue Reading

Pudding de graines de Chia au lait de coco

Les graines de Chia sont riche en Oméga 3, fibres, calcium et magnésium. Même si, suivant les études, il est plutôt conseillé de les moudre pour en tirer tous les bénéfices (comme les graines de lin d’ailleurs), ce dessert nous tentera par sa fraicheur, la douceur du lait de coco, l’acidité et ou le côté suave du fruit en fonction de celui choisi et sa simplicité de réalisation (1 seul geste!). Il est adaptable toute l’année, du moment qu’on choisit un fruit de saison pour l’accompagner. Personnellement je l’adore avec du coulis de mangue maison ou des fruits de la passion, framboises ou fraises délicatement déposés dessus.
Seul bémol, il ne faut pas avoir envie de ce dessert à la dernière minute, les graines de chia gonflent 1 nuit au frigo. Il faut donc penser à le faire la veille.
Avantage encore, et pas des moindre, grâce à l’ajout de fruit (frais ou en coulis), il est inutile de sucrer la préparation.

C’est donc un dessert hyper simple à cuisiner, sans cuissonsans sucre ajouté, à indice glycémique bas, sans lactose, sans gluten et végan. Je pense que vous allez adorer et pourrez contenter l’ensemble de la famille et des amis!

Les proportions sont données pour 4 à 5 personnes mais celle-ci peut être divisée en 2.
Voici la recette de base mais celle-ci peut être déclinée à l’infini : nature, avec des fruits frais, avec un coulis de fruits ou encore en réalisant au préalable une boisson végétale au fruits. Cette dernière idée a été donnée par Yummix dans son dernier livre Simple & Healthy au thermo-robot et je dois dire que j’adore ! C’est la raison pour laquelle je vous explique plus bas comment faire.

Dans un bol ou contenant au choix :500g de lait de coco (ou boisson végétale sans sucre ajouté au choix) + 80g de graines de chia + 1 pincée de vanille en poudre et / ou cannelle ou épices de votre choix : cannelle, Tonka, mélanges d’épices ….

Bien mélanger. Il peut être possible de rajouter un peu de miel d’acacia ou de sirop d’agave bio pour ceux qui le souhaitent. Attention toutefois de ne pas trop en mettre car les fruits choisis pour accompagner pourront également jouer le rôle de sucrant.

Au Thermomix : mettre la boisson végétale, le chia, la vanille et les éventuelles épices ou sucre dans le bol et lancer 10 sec / Sens Inverse / Vit 3.

Verser la préparations dans les contenants de votre choix et laisser gonfler une nuit au frigo.

Le lendemain, il suffit de choisir la finition que vous souhaitez : fruits frais posés dessus, nappé d’un coulis de fruits ou d’une purée onctueuse d’oléagineux …. ou rien …

Version boisson végétale aux fruits :

 

Avant de mélanger la boisson végétale choisie aux graines de chia, mixer au blender 200g de fruits de votre choix frais ou encore congelés (ici myrtilles) à la boisson végétale. Le résultat doit être bien lisse. (Au Thermomix: Sec / Vit).
Puis reprendre la recette en bien mélangeant les graines de chia et les éventuelles épices à la boisson végétale aux fruits ainsi obtenue.

 

 

 

Pudding de chia au lait de coco à la mangue et topping mangue fraiche, fruits de la passion et chips de coco. 

Continue Reading

Taboulé de chou-fleur à l’avocat (et plus)

En plein hiver on a parfois envie d’un petit peu d’été. Et qui dit été, dit taboulé ! Je vous propose une recette dénichée chez Yummix, une blogueuse Thermomix. Ici pas de semoule ni autres féculents mais du chou-fleur haché au blender. Evidement vous l’aurez compris, ce taboulé, 100% légumes est donc à indice glycémique bas. Une fois râpé, le chou-fleur ressemble étrangement, d’aspect, à la semoule de blé.
Présenté comme un taboulé, il sera peut être plus facile et plus sain de faire manger du chou-fleur aux enfants plutôt que de le perdre dans un gratin de béchamel. Il est même fort possible qu’en le mangeant ils n’identifient pas le chou-fleur. Consommé cru, son goût est bien plus subtil que cuit. Vous ne serez pas, non plus, trahi par l’odeur dans la cuisine !

Très simple et très rapide à faire, ce taboulé peut être réalisé au dernier moment ou un peu à l’avance et attendre au réfrigérateur sans problème.

L’ajout d’avocat nous permet de profiter de ce taboulé pour faire un petit stock d’oméga 3. Vous rappelez-vous de toutes ces vertus? Vous pouvez vous les remémorer en cliquant ici

Cette recette est parfaite en petite entrée ou en accompagnement d’une protéine, mais il est tout à fait possible d’y rajouter du crabe, des sardines, du maquereau, ou encore du saumon pour en faire une salade complète.

Et pourquoi ne pas en faire quelques verrines pour des apéritifs « healthy » ? Tout le monde pourra être satisfait de ce taboulé qui regroupe beaucoup d’avantages pour les uns et les autres : sans lactose, sans gluten, végétarien et même vegan.

Râper à la râpe ou au blender les bouquets d’un chou-fleur. Mettre dans un saladier et ajouter le jus de 2 citrons + 50g d’huile d’olive. Bien mélanger.
+ 1/2 oignon rouge finement émincé
+ 2 avocats coupés en dés
Bien mélanger.

Saupoudrer de gomasio si vous aimez son goût. Le gomasio est une très bonne alternative au sel puisqu’il contient 95% de graines de sésame moulues et seulement 5% de sel. 

Au Thermomix : 

Dans le bol du thermomix: les bouquets d’un chou-fleur + jus de 2 citrons + 50g d’huile d’olive. 5 Sec / Vit 5 en coupant le thermomix au milieu du temps pour racler les bords.
Mettre dans un saladier
+ 1/2 oignon rouge finement émincé
+ 2 avocats coupés en dés
Bien mélanger.

Saupoudrer de gomasio si vous aimez son goût. Le gomasio est une très bonne alternative au sel puisqu’il contient 95% de graines de sésame moulues et seulement 5% de sel. 

 

Continue Reading