Barres d’oléagineux (avec ou sans chocolat)

Avez vous déjà regardé les informations nutritionnelles sur les barres industrielles dites énergétiques ou diététiques
On y retrouve beaucoup de sucre sous toutes ses formes  (sirop de glucose, sucre, dextrose…), des céréales diverses et variées, contenant souvent du gluten et à l’indice glycémique élevé, du maïs et du tournesol, source d’oméga 6, qui contribue à déséquilibrer notre rapport Oméga 6/Oméga 3. Sans compter les stabilisants et émulsifiants cachés en E …, lécithine, sorbitol…). 
Concernant le sucre on retrouve le même problème dans les barres bio.

Alors encore une fois, pourquoi ne pas les faire soi-même ? C’est tellement simple, sans sucre ajouté, sans conservateurs, sans gluten ni lactose … Seulement des dattes et oléagineux, voire du chocolat pour les plus gourmands !

Il existe de nombreuses recettes de barres saines, j’ai choisi celles de Yummix aujourd’hui mais d’autres recettes seront publiées par la suite.
On profite dans ces barres, des bienfaits des oléagineux amandes et noix. Il est possible de varier les oléagineux et d’utiliser des noisettes à la place des noix. Ces barres ne nécessitent aucune cuisson, juste un passage au frigo. Elles se conservent dans celui-ci 3 semaines, dans une boite bien hermétiques, mais sont, en général, dévorées bien avant entre le petit déjeuner, le goûter, et les séances de sport, ou par pure gourmandise n’importe quand !

Il est évident que, malgré le côté sain de cette recette, la datte apporte quand même du sucre, ce qui ne permet pas de classer cette recette en indice glycémique bas mais plutôt IG modéré. En effet, la datte séchée a un IG qui varie selon les études de 30 à 50 (la datte fraiche a un IG de 62). Ainsi, une portion raisonnable de dattes séchées par jour est de 30g.  Pour ceux qui veillent à apporter peu de sucre dans leur alimentation quotidienne, il faudra quand même se limiter sur la consommation journalière de ces barres. L’astuce est de découper des barres de taille raisonnable et de ne craquer que pour une !

Dans un robot, mixer 250g de dattes moelleuses pour obtenir une pâte. Puis ajouter 100g d’amandes en poudre et 125g de cerneaux de noix et mixer quelques secondes.

Recouvrir un moule ou plat (environ 22/13 cm) de papier de cuisson, puis y répartir la préparation. Bien bien bien tasser à l’aide d’un verre (ou autre).

Placer au frigo une bonne heure. Lorsque la préparation est devenue « bloc », la découper en barres. Pour un résultat net, l’astuce de Yummix est parfaite: nettoyer la lame du couteau entre chaque découpe.

Pour la version chocolatée:
Dans une casserole: faire fondre 100g de chocolat noir pâtissier (au minimum 70%) avec 1 cuillère à soupe d’huile de noix (ou huile végétale de son choix). Lorsque la préparation est bien tassée et avant de la mettre au frigo, verser ce chocolat sur la préparation en prenant soin de répartir uniformément. Puis, placer au frigo comme noté plus haut. 

Version Thermomix:

Dans le bol: 100g d’amandes 10 Sec / Vit 10 et réserver la poudre d’amandes obtenue.
Dans le bol: 250g de dattes moelleuses 30 Sec / Vit 10 + la poudre d’amandes réservée et 125 g de cerneaux de noix. 12 Sec / Vit 8
Recouvrir un moule ou plat (environ 22/13 cm) de papier de cuisson, puis y répartir la préparation. Bien bien bien tasser à l’aide d’un verre (ou autre).
Placer au frigo une bonne heure. Lorsque la préparation est devenue « bloc », la découper en barres. Pour un résultat net, l’astuce de Yummix est parfaite: nettoyer la lame du couteau entre chaque découpe.
Pour la version chocolatée:
Dans le bol propre: 100g de chocolat noir pâtissier (au minimum 70%)cassé en morceaux avec 1 cuillère à soupe d’huile de noix (ou huile végétale de son choix). 4 Min 30 / 50° / Vit 1.
Lorsque la préparation est bien tassée et avant de la mettre au frigo, verser ce chocolat sur la préparation en prenant soin de répartir uniformément. Puis, placer au frigo comme noté plus haut.

 

 

Continue Reading

Gaspacho de courgettes au Pesto et Basilic

Ma soupe froide préférée est le Salmorejo et  le restera mais je dois dire que celle là est sympa aussi. Ca change un peu.

Je l’ai trouvée dans la collection Simplisme. Il suffit de réaliser une soupe de courgettes à l’eau et au moment de mixer il faut ajouter ajouter du Pesto maison et des feuilles de basilic.

Rien de plus simple encore une fois pour réaliser ce gaspacho. Il vous faut une casserole et un bon robot ou un pied de soupe, et le tour est joué. Il faudra cependant compter bien 3 heures de réfrigération.

Il sera préférable de choisir les courgettes bio car elles ne seront pas épluchées complètement.
Cette recette est sans gluten et végan. Il est possible de réaliser un Pesto à base de Pécorino pour avoir une version de gaspacho à la brebis et du coup sans vache.

Pour 4 personnes (ou plus si vous faites des verrines apéritives):
Dans la casserole : 600g de courgettes pelées une lamelle sur 2 et coupées en tronçons + 300g d’eau.
Faire bouillir 20 minutes.

Au robot ou pied de soupe, bien mixer la soupe avec 100g de Pesto di Genovese maison et une dizaine de feuilles de basilic.
Vérifier la consistance du gaspacho et rajouter de l’eau si besoin.
Vérifier l’assaisonnement et saler éventuellement.

Réserver au frigo au moins 3 heures .

Déguster très froid.

Au thermomix:
Dans le bol: 600g de courgettes pelées une lamelle sur 2 et coupées en tronçons + 300g d’eau  20 Min / 100° / Vit 1.
+ 100 g de Pesto di Genovese maison et une dizaine de feuilles de basilic 1 Min 30 / Vit 10.

Vérifier la consistance du gaspacho et rajouter de l’eau si besoin.
Vérifier l’assaisonnement et saler éventuellement.

Réserver au frigo au moins 3 heures .

Décorer de feuilles de basilic et déguster très froid.

Continue Reading

Pesto di Genovese

Comme beaucoup d’autres produits, il est important de faire le Pesto maison pour éviter des ingrédients qui n’ont rien à faire dedans ! La recette traditionnelle est composée d’huile d’olive, de pignons de pin, d’ail et de basilic et fromage râpé type parmesan et c’est tout !

Je me suis amusé à comparer des pesto industriels non bio mais aussi bio. Voici ce que j’y ai trouvé en plus des ingrédients logiques:

  • Sauce Pesto Barilla de Genovese: huile de tournesol, sucre (4g pour 100g), noix de cajou, lait en poudre, arôme naturel de lait, poudre de babeurre.
  • Pesto Panzani au basilic frais: huile de tournesol, sirop de glucose et flocons de pommes de terre (soit 3,7g de sucre pour 100g), farine de noix de cajou, et presque 6g de sucre pour 100g dans sa version en tube.
  • Sauce Sacla Pesto: huile de tournesol, noix de cajou, pomes de terre, sirop de glucose (3,2g de sucre pour 100g)
  • Bio Pesto Monoprix: huile de tournesol, flocons de pommes de terre, sucre de canne, noix de cajou, arômes naturels (lait), amidon de maïs
  • Bio Verde Pesto genovese: huile de tournesol, noix de cajou, flocons de pommes de terre

En conclusion: de l’huile de tournesol (huummm les bons oméga 6 !) du sucre sous plein de formes (ah bon mais pourtant c’est salé ?), des noix de cajou à la place des pignons et souvent du lait rajouté… Vous aurez compris qu’il vaut mieux « perdre » 10 minutes mais le faire soi-même !

C’est un classique certes mais qui peut nous sauver fâce à un diner improvisé, ou un manque de temps ou encore sublimera une soupe au pistou dégustée aux bruits des cigales. Il est réalisé en 5 minutes, si on a tous les ingrédients bien sûr et égayera de simples pâtes, servira de fond de pizza, de sauce pour des spaghetti de légumes, accompagnera des gaspacho de courgettes et des tomates – mozzarella au four …

Le Pesto est végan et sans gluten et pour une version brebis (plutôt que vache) il faut choisir du Pecorino à la place du Parmesan.
Yummix conseille aussi une version aux noix à la place des pignons, j’essaiera un de ces 4.

Pour obtenir un bon pot:

Dans le bol d’un robot mixeur : 1 gousse d’ail + 30g de parmesan + 50g de pignons de pin + 8 branches de basilic (j’aime mieux prendre celui à grosses feuilles) + 60g d’huile d’olive + 1 cuillère à café de gros sel non raffiné. Bien mixer jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Rajouter de l’huile d’olive si besoin. 

 

Au Thermomix:
je me suis fiée aux conseils de Yummix en gardant mes proportions.

Dans le bol : 1 gousse d’ail + 30g de parmesan  10 Sec / Vit 8.
+ 50g de pignons de pin + 8 branches de basilic (j’aime mieux prendre celui à grosses feuilles) + 60g d’huile d’olive + 1 cuillère à café de gros sel non raffiné.  10 Sec / Vit 8.

Bien mixer jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Rajouter de l’huile d’olive si besoin. 

Continue Reading

Spaghetti de courgettes au pesto

J’ai adoré cette recette quand je l’ai vu la première fois sur le blog de Yummix mais je n’ai jamais pris le temps de la faire… le temps ???? Alors là, c’est une fausse excuse! Mon pesto n’était même pas prêt et je crois que je suis passée à table moins de 15 minutes plus tard !

Cette entrée ou accompagnement est vraiment rigolo, c’est un véritable trompe l’oeil, ce qui peut aider les enfants à manger des légumes, plutôt que des pâtes qui apportent du sucre.

Yummix propose la version crue mais j’ai eu envie de les faire très rapidement poêler, pour avoir un accompagnement chaud ce jour-là. J’essaierai une prochaine fois complètement cru, mais c’était délicieux comme ça.

Il existe des gadgets, une sorte de gros taille crayon, pour légumes afin de les débiter en spaghetti. Pour ma part, la mandoline que j’utilise le fait aussi.

Compter 1 petite courgette par personne, les choisir plutôt bio car il est préférable de laisser la peau.

Tailler les courgettes en spaghetti.

Mélanger les courgettes avec du pesto maison.

Choisir de les manger froides en salades ou les faire poêler très rapidement.

Dans tous les cas, parsemer quelques pignons grillées et quelques copeaux de parmesan (ou pecorino pour ceux qui préfèrent la brebis à la vache). Décorer de petites olives et servir !

 

 

Continue Reading

Pudding de graines de Chia au lait de coco

Les graines de Chia sont riche en Oméga 3, fibres, calcium et magnésium. Même si, suivant les études, il est plutôt conseillé de les moudre pour en tirer tous les bénéfices (comme les graines de lin d’ailleurs), ce dessert nous tentera par sa fraicheur, la douceur du lait de coco, l’acidité et ou le côté suave du fruit en fonction de celui choisi et sa simplicité de réalisation (1 seul geste!). Il est adaptable toute l’année, du moment qu’on choisit un fruit de saison pour l’accompagner. Personnellement je l’adore avec du coulis de mangue maison ou des fruits de la passion, framboises ou fraises délicatement déposés dessus.
Seul bémol, il ne faut pas avoir envie de ce dessert à la dernière minute, les graines de chia gonflent 1 nuit au frigo. Il faut donc penser à le faire la veille.
Avantage encore, et pas des moindre, grâce à l’ajout de fruit (frais ou en coulis), il est inutile de sucrer la préparation.

C’est donc un dessert hyper simple à cuisiner, sans cuissonsans sucre ajouté, à indice glycémique bas, sans lactose, sans gluten et végan. Je pense que vous allez adorer et pourrez contenter l’ensemble de la famille et des amis!

Dans un bol ou contenant au choix : 1 brique de 250ml de lait de coco + 3 cuillère à soupe de graines de chia + 1 pincée de vanille en poudre et / ou cannelle.

Bien mélanger, filmer et laisser gonfler une nuit au frigo.

Il suffira de présenter ces puddings dans les contenants de votre choix et de poser dessus des fruits frais ou de les napper de coulis.

Continue Reading

Sauce tomate maison hiver comme été

C’est une fois de plus dans le livre de Yummix que j’ai sélectionné cette recette de sauce tomate faisable hiver comme été.
Question goût et liste des ingrédients, mais aussi pour la simplicité de réalisation, je n’ai plus jamais acheté de sauce tomate industrielle depuis que j’ai découvert cette recette. A ce propos, avez-vous déjà jeté un coup d’oeil aux sauces tomates trouvées dans les rayons des supermarchés ? On peut y trouver des tomates bien sûr mais aussi du sucre, de l’amidon de maïs (du sucre encore) ou amidon modifié, de l’huile certes mais de tournesol (aie aie aie les omega 6), du vin blanc et parfois même de la farine de blé ou de l’Edam (lait et colorant rocou) pour la sauce tomate cuisinée aux petits légumes Panzani…

Sauce tomate Zapetti: 6,5g de sucre pour 100g
Sauce tomate cuisinée Heinz: 8,3g de sucre pour 100g
Sauce tomate Jardin Bio: 11,5g de sucre pour 100g
Sauce tomates Bio Village: 6g de sucre pour 100g
Sauce Tradizioni d’Italia: 4,9g de sucre pour 100g
Sauce tomate Barilla: 6,1g de sucre pour 100g
Sauce tomate cuisinée Panzani légumes: 8,1g de sucre pour 100g
Ainsi, on peut retrouver au minimum 2 morceaux de sucre dans une sauce tomate!

La recette que je vous propose aujourd’hui pourra vous servir de sauce tomate pour accompagner des terrines. Elle sera également la base d’autres sauces, comme la bolognaise, pour la pizza ou encore de sauce tomate pour les petits plats mijotés…
Mais celle ci n’est faite qu’à partir de tomates, d’oignons, d’ail et d’huile d’olive. Si la qualité des tomates est bonne, inutile alors de rajouter du sucre pour en corriger le goût.

L’astuce est qu’elle est faisable avec des tomates concassées en conserve l’hiver (les choisir bio d’Italie ou du sud de la France, n’en sera que mieux) ou des bonnes tomates fraiches qui sentent bon le soleil de Provence en été.


Faire revenir 5 bonnes minutes dans une sauteuse 80g d’oignons et 1 gousse d’ail dans 1 cuillère à soupe d’huile d’olive.

Ajouter alors 800g de tomates concassées + 3 pincées de sel. Laisser mijoter 20 minutes.

Il est possible de rajouter des herbes aromatiques, comme du basilic ciselé, lorsque la cuisson est terminée.

 

 

Au thermomix: 
Dans le bol: 1 dizaine de feuilles de basilic.  5 brèves pulsion de turbo et réserver.
Dans le bol: 80g d’oignons et 1 gousse d’ail  5 Sec / Vit 5
+ 1 cuillère à soupe d’huile d’olive   5 Min / 120° / Vit 
+ 800g de tomates concassées + 3 pincées de sel   20 Min / 100° / Vit 1
+ Basilic ciselé 10 Sec / Sens inverse / Vit 3.

Il est possible de rajouter des herbes aromatiques, comme du basilic ciselé, lorsque la cuisson est terminée.

Continue Reading

Déjouons les pièges des boissons végétales et faisons-les maison!

Nous trouvons de plus en plus de boissons végétales dans les rayons des supermarchés. Cela vous est peut-être arrivé d’en acheter mais avez vous bien fait attention à leur composition? 

Que ce soient les boissons végétales au soja, aux oléagineux (amandes, noisettes) ou aux céréales (avoine, riz, épeautre, millet, sarrasin), ou des mélanges, il faut bien faire attention à leur teneur en sucre, voir en certaines huiles et sel.

Le sucre dans les boissons végétales:
En effet, il est fréquent de retrouver dans ces boissons végétales beaucoup de sucre lorsque celles-ci ne sont pas sans sucre ajouté. Comme toujours, on peut repérer ces sucres dans la liste des ingrédients (sucre, sucre de canne, amidon de riz, maltodextrine de maïs, sirop d’agave…) mais il est important également de bien regarder la ligne « dont sucre » (c’est à dire la totalité des sucres simples)

                        Sucre
Alpro Amande Original 3g pour 100 ml soit 6g pour un verre de 200ml (=1 morceau de sucre)
Biorg Amande Intense 4,1g pour 100 ml soit 8,2g pour un verre de 200ml (= presque 1,5 morceau de sucre)
Boisson à l’Amande Nat&Vie 2,5g pour 100 ml soit 5g pour un verre de 200ml (= un peu moins d’un morceau de sucre)
Amandina Perl’Amande 3,4g de sucre pour 100ml soit 6,8g pour un verre de 200ml (=un peu plus d’un morceau de sucre)
Bonneterre Riz Calcium 6,7g de sucre pour 100ml soit 13,4 g pour un verre de 200ml (=un peu plus de 2 morceaux de sucre)
Lima Boisson Riz Coco 7,4g de sucre pour 100ml soit 14,8 g pour un verre de 200ml (=2,5morceaux de sucre)
Sojade délice de Riz 4,1g pour 100 ml soit 8,2g pour un verre de 200ml (= presque 1,5 morceau de sucre)
The Bridge Riz Amande 5g pour 100 ml soit 10g pour un verre de 200ml (= 1,5 morceau de sucre)

L’indice glycémique du riz étant élevé il est normal que les boissons végétales en contenant soit plus riche en sucre.
De plus, les versions aromatisées à la vanille ou au chocolat sont en général encore plus sucrées.

Les OGM:
Il est important de connaître la provenance des ingrédients présents dans les boissons végétales car certains pays n’interdisent pas les OGM. Dans le doute, il est préférable de la prendre bio.

Les huiles:
A nouveau, il faut bien lire la composition de ces huiles car certaines peuvent contenir de l’huile végétale en quantité variable. Il sera plus judicieux d’éliminer également celles qui contiennent des huiles riches en omega 6 (comme le tournesol)

Le sel:
Là encore, lisez les étiquettes afin de choisir celle qui ne contient pas de sel ou en quantité infime.

Derniers point important, ces boissons végétales contiennent souvent des stabilisants et émulsifiants. Tournez vous vers celles qui en contiennent le moins.

 

Mais alors, pourquoi ne pas en fabriquer à la maison ? D’autant plus qu’en général, la teneur en oléagineux de ces boissons est de 2 à 3%? Je vous en propose une version homemade à 12%. Il suffit d’avoir 10 minutes devant soi, des amandes, de l’eau, à sac à lait végétal et un bon robot. Dans le cas où le robot ne serait pas assez puissant, il sera plus judicieux de faire tremper les oléagineux 4 heures dans l’eau auparavant.

Dans le bol du robot / blender : 120g d’oléagineux de votre choix + 880g d’eau (éviter celle du robinet). Mixer 1 bonne minute ou plus à vitesse maximale. Au thermomix 1 Min / Vit 10.

Si vous souhaitez une version aromatisée ou sucrée, n’hésitez pas à rajouter de la vanille, du chocolat, du miel, des dattes…

Verser le jus obtenu dans une poche d’étamine à jus végétaux et bien presser avec les mains, au dessus d’une carafe, pour récupérer le maximum de jus (Dans son livre, Yummix fait d’ailleurs un pas à pas en photos extra, mais rien de compliquer finalement). Voilà, votre boisson végétale est prête sans huile, sans sel, sans émulsifiants… Elle se garde 3 jours au frigo.

La purée obtenue dans le sac à jus végétal est appelé Okara. Ne le jetez surtout pas, il peut remplacer la farine dans les préparations. Les cookies à l’okara et à l’amande sont des petites merveilles. 

Continue Reading

La pâte à tartiner Noisettes-Choco, plutôt saine

Je vous propose aujourd’hui une recette pour son côté « fait maison » et « ingrédients sains » mais dont l’indice glycémique reste élevé par l’ajout de sucre. 
Comme cette recette se conserve plusieurs semaines, inutile de descendre le pot en une seconde!!!! Pourtant, elle est délicieuse et on en aurait envie. Même si elle est plus raisonnable que la fameuse pâte à tartiner, il est important qu’elle ne soit pas sur la table des goûters ou petits déjeuners quotidiens. L’autre astuce pour limiter les dégats est de ne pas la tartiner sur des brioches, sur une baguette ou sur du pain de mie mais plutôt sur des bons pains au levain multicéréales ou complet.
Il vous suffira d’un bon robot et de seulement 5 ingrédients pour vous régaler. On se passera donc d’ingérer du lait, du soja, de la vanilline, de l’huile de palme et beaucoup plus de sucre. D’ailleurs combien y a t-il de sucre et de gras dans le fameux Nutella?
Sur l’étiquette de celui-ci, on n’apprend finalement que peu de choses:
  • Sucre
  • Huile de palme
  • 13% de noisettes
  • 7,4% de cacao maigre
  • 6,6% de lait écrémé en poudre
  • Lactosérum en poudre
  • Lécithine de soja
  • Vanilline 
Ainsi: 13 + 7,4 + 6,6 = 27%
Hors 100 – 27 = 73%
D’accord, je suis presque prête pour participer aux chiffres et aux les lettres…. Mais ma question est de savoir comment ces 73% sont répartis entre le sucre, l’huile de palme? Dans une de ses chroniques, Angélique Houlbert, parle de 90 morceaux de sucre dans le pot familial de 950g…
On peut trouver dans d’autres marques des pâtes à tartiner contenant beaucoup plus de noisettes mais malgré toutes mes recherches, je n’en ai pas trouvé qui allient à la fois bonne teneur de noisettes, peu de sucre, pas trop de gras et bon gras (l’huile de palme est parfois remplacée par des huiles qui ne sont pas meilleures pour la santé) et pas d’arômes artificiels ni conservateurs ni émulsifiants. Ce qui signifie que rien ne vaut une pâte à tartiner faite maison!
La recette de pâte à tartiner que je vous partage aujourd’hui est sans lactose, sans gluten, sans émulsifiants, sans arôme artificiel, avec peu de gras, mais surtout beaucoup de noisettes. C’est la recette de pâte à tartiner de Yummix (faite normalement pour le thermomix), à laquelle j’ai diminué un peu la quantité de sucre pour rester dans des valeurs raisonnables:
  • 49,5% de noisettes
  • 29,7% de sucre
  • 8,9% de cacao maigre
  • 5,94% d’huile de noisettes
  • un peu de vanille en poudre
  • Une pincée de fleur de sel
Préchauffer le four à 200°.
Dans le bol d’un robot: Mixer très rapidement 150g de sucre (plutôt blond de canne) avec une pincée de vanille en poudre (ou 1 gousse). Au thermomix, 20 Sec/ Vit 10.
Faire rôtir 250g de noisettes 8 min au four sur une plaque.  Attention, ne les faites pas griller. Dès la sortie du four, les étaler sur un linge mouillé et essoré, le replier en 2 et masser les noisettes pour leur retirer la peau. Il est important d’utiliser un linge auquel vous ne tenez pas.
Jeter les noisettes (avec le moins de peau possible) encore chaudes dans le robot, sur le sucre et mixer pour obtenir une poudre fine. 2 Min / Vit 6 au thermomix.
Ajouter ensuite 45g de cacao maigre sans sucre ajouté + 30g d’huile de noisettes et une pincée de fleur de sel. Mixer à nouveau. Si vous utilisez le thermomix: 2 Min / Vit 6.
Cette pâte se conserve dans un placard si vous l’aimez plutôt liquide ou au frigo pour la durcir, plusieurs semaines.
Lien vers la recette originale de Yummix: https://yummix.fr/pate-a-tartiner-type-nutella-thermomix/
Continue Reading

Curry de Courgettes au lait de Coco

La courgette locale commence à arriver sur les étals et ce jusqu’à septembre. Par ses nombreuses vitamines et un apport calorique faible, il ne faut pas s’en priver. 

J’ai trouvé cette recette dans le magazine Healthy Food N°11. Elle m’a séduite tout de suite et ceci a été confirmé lors de sa réalisation et dégustation.
Plein de goûts et de saveurs différentes, cette recette change de la courgette vapeur à l’huile d’olive! On ne va pas s’en plaindre. Sa rapidité d’exécution (20 minutes) est un atout  supplémentaire pour le quotidien.

Dans une sauteuse ou un wok, faire revenir 10 minutes environ  600g de courgettes non épluchées mais coupées en dés + 2 oignons émincés et 2 cuillère à soupe d’huile de coco (ou olive). 

Ajouter 1 c. à café de gingembre + 1 c. à café de cumin + 1 c. à café de curcuma. Faire revenir encore 3 minutes.

Ajouter 20 cl de lait de coco, sel et poivre et poursuivre la cuisson 5 minutes.

Se déguste chaud.

Continue Reading

Compotée Fraises -Rhubarbe façon crumble

La saison de la rhubarbe est lancée et c’est tant mieux car elle fait partie des fruits à Indice Glycémique très bas (15). Il me restait une barquette de fraises également alors je me suis laissée tenter par une recette de Yummix (https://yummix.fr/crumble-fraise-rhubarbe-thermomix/ ) à laquelle j’ai apporté quelques modifications en la mixant avec d’autres recettes Yummix pour la rendre à un IG raisonnable ( https://yummix.fr/crumble-thermomix-pomme-framboise/ )

On aime également cette recette pour son côté léger, frais, sans lactose et vite réalisée (surtout si on possède le Thermomix).

Préchauffer le four à 180°

Le sable croustillant: Mixer dans un blender 25g de farine d’épeautre complète + 25g de son d’avoine + 25g de flocons d’avoine + 25g de noisettes + 35g d’huile de coco + 20g de sucre de coco
Étaler le sable sur une plaque et enfourner pour 20/25 minutes

La compote: réaliser une comporte avec 300g de fraises + 300g de rhubarbe coupée en tronçons + 40g de sucre de coco.

Présenter la compotée dans des verrines et parsemer de sable refroidi.

 

Version Thermomix:
Préchauffer le four à 180°.
Dans le bol: 25g de farine d’épeautre complète + 25g de son d’avoine + 25g de flocons d’avoine + 25g de noisettes + 35g d’huile de coco + 20g de sucre de coco.    5 Sec / Vit 7.
Étaler le sable sur une plaque et enfourner pour 20/25 minutes.
Dans le bol (sans le nettoyer): 300g de fraises + 300g de rhubarbe coupée en tronçons + 40g de sucre de coco.    25 Min / 90° / Vit 1.
Laisser refroidir la compote dans un saladier avec de dresser les verrines.

 

 

Continue Reading