Vie des poules, qualité des oeufs…

L’oeuf possède une forte densité nutritionnelle pour une faible densité calorique.

Il est important de souligner toutefois que la qualité nutritionnelle des oeufs dépend de l’alimentation de la poule. La teneur en protéines ne varie pas mais la composition en graisses de l’oeuf varie en fonction de l’alimentation de la poule. Les oeufs des poules nourries avec beaucoup de maïs, ont un jaune qui possède trop d’oméga 6 par rapport aux Oméga 3. Il faut savoir que 60% des acides gras de l’herbe appartiennent aux Omega 3, voilà pourquoi il est important que les poules puissent se promener librement en plein air. Il existe même le label « Bleu-Blanc-Coeur« , qui consiste à donner aux poules, en plus des céréales, des aliments riches en Oméga 3, comme les graines de lin; ce qui rend le rapport Oméga 6 / Oméga 3 de ces oeufs, excellent. C’est pourquoi il est important de vérifier le code inscrit sur la coquille de l’oeuf. Ce code est précédé de la mention: FR

  • Code 0: agriculture biologique(oeuf bio de poules élevées en plein air)
  • Code 1: oeuf de poules élevées en plein air(4m2 par poule)
  • Code 2: oeuf de poules élevées au sol en hangar(pas d’accès au plein air et lumière artificielle)
  • Code 3: oeuf de poules élevées en cage (4 à 5 poules par cage, ce qui représente environ la taille d’une feuille A4 par poule)
    Vous pensez ne jamais consommer les numéro 3? Il s’agit pourtant bien de ceux-là, en général, dans les plats cuisinés, biscuits, gâteaux ou pâtes aux oeufs frais, lorsque ces produits ne sont pas bio.

Même issus de poules élevées en plein air, les oeufs restent très abordables, il est donc préférable de les choisir d’excellente qualité. Attention, il est important de ne pas tomber dans le piège des beaux emballages montrant des paysages de nature, des oeufs en vrac dans des paniers de paille, des mentions « extra-frais » ou « de chez nous », ou encore des oeufs joliment présentés sur les étals des marchés. Tout ceci ne renseigne en rien la vie des poules. La seule solution est de se fier au code sur la coquille.

Pourquoi il est recommandé de manger des oeufs?

  • Tous les acides aminés essentiels sont présents dans les bonnes proportions (l’Organisation Mondiale de la Santé, considère que l’oeuf est une source de protéines référence pour l’enfant)
  • L’utilisation réelle des protéines de l’oeuf par l’organisme est meilleure que celle de la viande de boeuf ou du lait de vache
  • Présence de Choline (dans le jaune) : bonne pour la mémoire et le foie
  • Présence de Caroténoïdes (lutéine et zéaxanthine): rôle protecteur contre les maladies ophtalmiques comme la cataracte et la DMLA
  • Présence de vitamines: A, D, E, K, B2, B5, B8, B9, B12
  • Présence de Fer, Zinc, Sélénium

Combien d’oeufs peut-on manger et sous quelle forme?

Jusqu’à 5 oeufs par semaine ne semble pas poser problème, dans le cas où les oeufs ne sont pas consommés frit avec du bacon.
Ils peuvent être cuisinés à la coque, brouillés, en omelette, en frittata au four …
Les oeufs renferment du cholestérol, puisqu’un oeuf couvre les besoins quotidiens en cholestérol. Le taux de cholestérol sanguin ne varie pas chez la plupart des individus, même pour une consommation très importante d’oeufs. Mais pour 30 à 40% des individus, ce taux augmente. 

Dans ce blog, je vous propose diverses recettes à base d’oeufs: oeuf cocotte avocatoeuf au plat et tortilla au son d’avoine, salade de fèves et oeufs pochés, frittata au four

Article réalisé à partir de plusieurs articles de Thierry Souccar.

Imprimer

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *