Pudding de Chia

Les graines de Chia sont riche en Oméga 3, fibres, calcium et magnésium. Même si, suivant les études, il est plutôt conseillé de les moudre pour en tirer tous les bénéfices (comme les graines de lin d’ailleurs), ce dessert nous tentera par sa fraicheur, la douceur du lait de coco, l’acidité et ou le côté suave du fruit en fonction de celui choisi et sa simplicité de réalisation (1 seul geste!). Il est adaptable toute l’année, du moment qu’on choisit un fruit de saison pour l’accompagner. Personnellement je l’adore avec du coulis de mangue maison ou des fruits de la passion, framboises ou fraises délicatement déposés dessus.
Seul bémol, il ne faut pas avoir envie de ce dessert à la dernière minute, les graines de chia gonflent en au moins 4 heures. Il faut donc penser à le faire bien à l’avance.
Avantage encore, et pas des moindre, grâce à l’ajout de fruit (frais ou en coulis), il est inutile de sucrer la préparation.

C’est donc un dessert hyper simple à cuisiner, sans cuissonsans sucre ajouté, à indice glycémique bas, sans lactose et sans gluten. Je pense que vous allez adorer et pourrez contenter l’ensemble de la famille et des amis!

Les proportions sont données pour 4 à 5 personnes mais celle-ci peut être divisée en 2.
Voici la recette de base mais celle-ci peut être déclinée à l’infini : nature, avec des fruits frais, avec un coulis de fruits ou encore en réalisant au préalable une boisson végétale sans sucre ajouté mixée avec des fruits. Cette dernière idée a été donnée par Yummix dans son dernier livre Simple & Healthy au thermo-robot et je dois dire que j’adore ! C’est la raison pour laquelle je vous explique plus bas comment faire.


Dans un saladier : 500g de lait de coco (ou boisson végétale sans sucre ajouté au choix) + 80g de graines de chia.
Ensuite variez les saveurs en fonction de vos goûts et de ce que vous avez dans vos placards : 1 pincée de vanille en poudre ou extrait liquide, cannelle, Tonka, mélanges d’épices…

Bien mélanger. Il peut être possible de rajouter un peu de miel d’acacia ou de sirop d’agave bio pour ceux qui le souhaitent. Attention toutefois de ne pas trop en mettre car les fruits choisis pour accompagner pourront également jouer le rôle de sucrant.
Puis répartir la préparation dans les contenants de votre choix. Pensez à ne pas les remplir jusqu’en haut afin d’avoir la place de rajouter le topping le moment venu (au moins 4 heures plus tard) : fruits frais posés dessus à varier en fonction des saisons, et / ou nappés d’un coulis de fruits ou d’une purée onctueuse d’oléagineux …. ou rien …
Laisser au réfrigérateur au moins 4 heures. 

Au Thermomix : mettre la boisson végétale, le chia, la vanille et les éventuelles épices ou sucre dans le bol et lancer 10 sec / Sens Inverse / Vit 3.

Pudding de chia – coco – mangue fraîche – coco râpée
Pudding de chia – coco – cerises – purée de pistaches
Pudding de chia – coco – abricots – purée de noisettes

 

 

 

 

 

 

 

Version boisson végétale aux fruits :

 

Avant de mélanger la boisson végétale choisie aux graines de chia, mixer au blender 200g de fruits de votre choix frais ou encore congelés (ici myrtilles) à la boisson végétale sans sucre ajouté. Le résultat doit être bien lisse. 
Puis reprendre la recette en bien mélangeant les graines de chia et les éventuelles épices à la boisson végétale aux fruits ainsi obtenue.

Imprimer
Continue Reading

Chou-fleur Mimosa

Les recettes d’oeufs sont les bienvenues en cette période Pascale. Même si cette année, Pâques se déroule dans une atmosphère bien particulière, il est toutefois important de faire un petit clin d’œil à cette fête. Nous nous souviendrons probablement de Pâques 2020 qui n’a pas regroupé les familles, c’est pourquoi j’ai choisi de partager des recettes plus simples que le traditionnel agneau.

C’est sur son site que Laurent Mariotte nous partage la recette du chou-fleur mimosa. Pour ma part, je n’ai pas utilisé un seul gros chou-fleur mais plusieurs baby choux-fleurs.

Je consacre un article complet au chou-fleur sur mon blog (accès ici) car il est un véritable atout Santé que nous pouvons trouver toute l’année sur les étals.
Il est riche en vitamines K,  C et B, il regorge de fibres, il est riche en protéines, il possède des minéraux et oligo-éléments, il contient une famille de substances anti-cancer appelées « glucosinolates ». Certaines études parlent même d’une diminution nette du risque de cancers de la prostate (40%) chez les hommes qui consomment du chou-fleur au moins une fois par semaine.

Un beau chou-fleur avec 2 oeufs, peut être un plat complet de diner pour 2 personnes ou encore une entrée pour 4 sans gluten et sans lactose. En plat ou en entrée, vous pouvez soigner la présentation de ce chou-fleur mimosa pour égayer la table de Pâques cette année.

Dans un grand saladier : eau + vinaigre blanc + chou-fleur débarrassé de ses feuilles . Laissez-le tremper 5 minutes. Le vinaigre tue les petits insectes qui pourraient être cachés dans les bouquets. Égouttez.

Faire cuire le chou-fleur comme vous en avez l’habitude : dans l’eau salée bouillante ou à la vapeur. Plus ou moins 30 minutes en fonction de sa taille.

En parallèle, cuire les oeufs durs dans une eau bouillante salée (environ 2 oeufs our un beau chou-fleur). Les plonger dans l’eau froide dès la fin de la cuisson (9 minutes). Les écaler et les hacher.

Réalisez la vinaigrette :
Dans un bol : 1 cuillère à café de moutarde + 1 cuillère à café de moutarde à l’ancienne (ou 1 cuillère à soue de moutarde) + 2 cuillère à soupe de vinaigre + 8 cuillères à soupe d’huile (4 d’olive + 4 de colza par exemple pour un bon équilibre) + 1 cuillère à soupe d’eau + Sel + Poivre.
Bien mélanger.
+ 1 échalote hachée + Persil haché.
Bien mélanger.

Présenter le chou fleur nappé de vinaigrette et parsemer les oeufs par dessus.

Imprimer
Continue Reading

Que retrouve t-on sur les étals en Juin ?

Quel bonheur quand nous voyons le mois de Juin pointer le bout de son nez ! A nous les ratatouilles, les aubergines confites, les grosses salades composées pleines de couleurs ! Les vacances ne seraient-elles pas bientôt là ?

Côté fruits, après un maigre Mai, quel régal pour nos pupilles ! Nous profitons encore des bonnes cerises et de la rhubarbe et nous y ajoutons les melons en entrée comme en dessert… Juin signe aussi le grand retour des abricots …

Parce que c’est meilleur pour nous et pour la planète, il faut toujours essayer de manger les légumes et fruits de saison, locaux et si possible bio, voici une petite liste pour vous aider.

Quand les fruits et les légumes sont cueillis au bon moment, à bonne maturité et à la bonne saison, le goût et les vitamines sont au rendez-vous.

Manger des fruits et des légumes de saison permet également de répondre aux besoins nutritionnels du moment: l’hiver, les légumes sont plus riches en glucides (potimarons) et contiennent un peu plus de calories pour affronter le froid. En été, avec la chaleur, notre organisme dépense moins de calories mais demande plus d’eau, et miracle de la nature : les fruits et légumes de saison en sont gorgés (melon, salade, tomate, courgette, fruits rouges …)

Les légumes :
  • Asperges
  • Artichaut
  • Radis
  • Echalote
  • Ail
  • Aubergine
  • Concombre
  • Courgette
  • Poivron
  • Carottes
  • Petits pois et fèves (ce ne sont pas des légumes mais des féculents de saison !)
  • Betterave
  • Céleri branche et rave
  • Epinards et blettes
  • Oignon
  • Salade (chaque saison a sa variété de salades)
  • Choux (rave, fleur …)
  • Il est possible de trouver des tomates mais suivant la météo, il leur manque un peu de soleil pour être bien sucrées
  Les Fruits 
  • Fraise 
  • Cerises
  • Rhubarbe
  • Melon
  • Abricot
  • Groseille
  • Cassis
Ainsi que de nombreuses herbes aromatiques qui poussent à volonté dans nos jardins.
Imprimer
Continue Reading

Clafoutis ig bas

Le clafoutis est un dessert habituellement très gourmand et à indice glycémique élevé, parfois même très élevé en raison de la quantité de farine et de sucre. Mais ceci était jusqu’à ce que Megalowfood publie une recette de clafoutis pommes-cerises à indice glycémique très bas. Sa base de clafoutis est devenue la mienne (à peine adaptée) et je n’hésite pas à le réaliser avec n’importe quel fruit de saison, dont vous trouverez la liste en cliquant ici. L’astuce étant d’utiliser de la farine d’orge mondée, de la purée d’amande, et du miel d’acacia. Le résultat reste gourmand et pourtant vraiment très léger.

Un clafoutis peut être interessant au petit déjeuner ou lors d’une collation. Si l’on choisi l’option boisson végétale et non lait, il conviendra parfaitement à une alimentation sans lactose. En revanche, attention, en raison de la farine d’orge mondée, ce clafoutis contient du gluten.

Nous sommes en Juin et la rhubarbe se trouve sur les étals du marché, et ce pour encore un petit mois alors il faut en profiter. A part par sa saveur très acide que certains redoutent, il n’y a aucune raison de se priver de la rhubarbe qui présente un ig  très bas (15). Dans ce blog, j’ai publié les recette de compote avec de la datte, de crumble rhubarbe-fraise, de tarte rustique. Je vous propose aujourd’hui la version clafoutis. Pensez à bien choisir les tiges : bien rosées, bien fraises et les extrémités fraichement coupées. Pour éplucher les tiges de rhubarbe, il suffit de couper une extrémité et de tirer délicatement les filaments sur toute la longueur.

Préchauffez le four à 180°.

Eplucher et couper en morceaux 600 à 700g de fruits et les disposer dans un plat à gratin préalablement graissée.

Dans un saladier : 4 oeufs + 30g de farine d’orge mondée + 3 belles cuillères à soupe de purée d’amande blanche + 3 cuillères de miel d’acacia d’un producteur local (ou de sirop d’agave) + 400 ml de lait (brebis, chèvre ou vache) ou de boisson végétale sans sucre ajouté + quelques gouttes d’extrait naturel ou pincée de poudre de vanille (ou autre épices de votre choix) +facultatif :  2 cuillères à soupe d’alcool choisi (rhum, kirch, liqueur de fruits …). Bien battre au batteur électrique pour éviter les grumeaux.

Verser sur les fruits pour les recouvrir.

Enfournez pour 30 à 40min suivant les fours. La pointe du couteau doit ressortir sèche.

Lorsque les fruits choisis sont très peu sucré, comme la rhubarbe ici, il peut être intéressant de saupoudrer légèrement de sucre de coco (ou de canne complet) à la sortie du four.

Il est préférable d’attendre qu’il refroidisse avant de la déguster.

J’ai trouvé une alliance incroyable entre la rhubarbe et le safran. Cela donne une saveur particulière au clafoutis mais qui a plu à tout le monde au goûter.
Je vous recommande vivement d’essayer pour un peu d’originalité sur vos tables. Il suffit de rajouter 1 à 2 pincée de safran (suivant vos goûts) dans l’appareil à clafoutis.

 

 

 

 

Imprimer
Continue Reading