N’ayez plus peur des oléagineux!

Vous ne touchez pas aux oléagineux car vous avez entendu dire qu’ils sont trop riche en graisses? Cet article est donc pour vous! Ce ne sont que des calories pleines bénéfiques à l’inverse des sucreries. Ils regorgent de bienfaits pour la santé, inutile alors de s’en priver!

Amandes
Noisettes
Pignons de pin
Pistache
Noix de Grenoble, de Pécan, de Cajou, d’Amazonie, de Macadamia
Graines de Tournesol, de Courge, de Chia, de Sésame, de Lin
La cacahuète n’est pas un oléagineux, elle fait partie des légumineuses.

Riches en lipides:
10 à 15% des graisses contenues dans les oléagineux ne seraient pas assimilés par l’organisme.
Ce sont des graisses mono insaturées, très bénéfiques pour la santé cardio-vasculaire et abaissent modérément le taux de cholestérol.
Ils renferment de l’acide alphalinolénique (oméga 3 végétal). 1 portion de graines de Chia apporte 6g de cet acide. Le rapport Omega 6 / Omega 3 est optimal dans les noix de Grenoble et les graines de Lin. 

Source importante de protéines:
Les oléagineux sont une excellente source de protéines végétales car ils apportent entre 10 et 25g de protéines pour 100g, soit plus que certaines sources de protéines animale (l‘amande apporte 7g de protéines pour une portion de 30g).
De part leur forte teneur en protéines, les oléagineux permettent de maintenir le sentiment de satiété. Ils ont donc leur place au sein d’une alimentation équilibrée, pour obtenir les acides aminés dont les protéines végétales manquent.

Renferment des fibres insolubles:
Les fibres insolubles ont un effet favorable sur le transit et la satiété.
Une portion de graines de lin apporte 8g de fibres insolubles, les amandes avec leur peau et les pistaches sont aussi très riches en fibres.
Mais attention, si vos intestins sont fragile et sensible alors dirigez vous plus vers les noix de Grenoble qui en contiennent 2 fois moins.

Source de nutriments, vitamines et minéraux:
    * Vitamines du groupe B
    * Vitamine K1
    * Vitamine E: une portion d’amandes apporte plus du tiers des apports conseillés en Vit E. On a établi un lien entre bon apport en Vit E et faible incidence des maladies cardiaques, de l’alzheimer, et des cancers.
    * Potassium : limite la rétention d’eau
    * Calcium : 1 portion d’amandes en fourni autant que 30g de Camembert mais à l’avantage d’être sans sel.
    * Magnésium : bonne gestion du stress et aide au contrôle de la glycémie (30g de noix d’Amazonie apporte autant de Magnésium que 6 carrées de chocolat noir)
    * Zinc : essentiel pour le système hormonal pour les noix de Pécan et de Cajou
    * Fer : Noisettes et graines de Sésame surtout
    * Antioxydants qui aident à lutter contre le stress oxydatif qui endommage l’ensemble des cellules de l’organisme et accélère leur vieillissement. Ils sont globalement présent dans les petites peaux brunes protectrices.
Même si les minéraux des oléagineux sont plus difficilement assimilable par l’organisme (contiennent de l’acide phytique), ils restent cependant une très bonne source de minéraux.

Pour résumer: grosse teneur en protéines, lipides, fibres, nutriments et très faible teneur en glucides donnant un indice glycémique bas, ils ont vraiment leur place dans notre quotidien:

  • léger et simple à transporter, facile à manger: en cas de fringale dans la journée ou avant et pendant un effort musculaire 
  • dès le petit déjeuner comme source de protéines
  • dans l’assiette: entier ou moulu dans les salades, poêlées de légumes, salade de fruits….

Il est possible d’en consommer jusqu’à 2 portions de 30g par jour (une portion de 30g représente 20 amandes ou 20 noisettes ou 8 noix ou 1 cuillère à soupe de graines de lin, sésame ou chia).
Les oléagineux riches en protéines et lipides mais acidifiants seront très complémentaires des fruits séchés (abricots, figues, raisins) riches en glucides mais alcalinisants.

Il est primordial de les acheter non salé, non grillé, avec leur peau et de les conserver dans un bocal hermétique.

Les purées d’oléagineux sans ajout d’agent sucrant ont les mêmes vertus nutritionnelles et peuvent s’utiliser sur les tartines en remplacement du beurre ou de la confiture au petit déjeuner. Ces purée s’utilisent aussi dans des préparations. Il est tout à fait raisonnable d’en consommer jusqu’à 30g par jour.

Les oléagineux sont contre indiqués en cas de calculs rénaux type oxaliques.

 

Article réalisé à partir de la formation nutrition de Angélique Houlbert et Julien Venesson.

Imprimer
Continue Reading

Oeuf au plat et tortilla au son d’avoine

Restons encore un peu dans les recettes originales à base d’oeuf. J’ai trouvé sur le site de Megalowfood la recette de la tortilla au son d’avoine.
Le son est l’enveloppe de la graine. De part ses fibres solubles, le son d’avoine rassasie rapidement. De plus, il a un indice glycémique faible, 15. On obtient donc une tortilla très saine. L’inconvénient de cette recette est de laisser poser la pâte 30 minutes. Ces crêpes peuvent, cependant, être réalisées à l’avance et réchauffées au moment voulu.


Mélanger: 100g de son d’avoine + 50g de farine complète d’épeautre + 2 œufs + 1 yaourt (vache, brebis chèvre ou végétal pour une recette sans lactose)+ 2 pots à yaourt d’eau + 1 cuil. à café de sel + 2 cuil. à soupe d’huile d’olive
(Au Thermomix 30 Sec / Vit 6)

Laisser reposer 30 minutes.

Faire 6 crêpes dans une poêle huilée (l’opération est un petit peu plus délicate que pour des crêpes traditionnelles) et les réserver.

Faire cuire les oeufs au plat. Suivant les goûts, l’huile de coco peut servir à la cuisson des oeufs, cela donne une saveur différente. Il est possible de rajouter des champignons, du fromage, du jambon…

Présenter les oeufs au plat dans les tortillas réchauffées. Les servir avec des légumes ou de la salade verte.

Imprimer
Continue Reading

Déjouons les pièges des boissons végétales et faisons-les maison!

Nous trouvons de plus en plus de boissons végétales dans les rayons des supermarchés. Cela vous est peut-être arrivé d’en acheter mais avez vous bien fait attention à leur composition? 

Que ce soient les boissons végétales au soja, aux oléagineux (amandes, noisettes) ou aux céréales (avoine, riz, épeautre, millet, sarrasin), ou des mélanges, il faut bien faire attention à leur teneur en sucre, voir en certaines huiles et sel.

Le sucre dans les boissons végétales:
En effet, il est fréquent de retrouver dans ces boissons végétales beaucoup de sucre lorsque celles-ci ne sont pas sans sucre ajouté. Comme toujours, on peut repérer ces sucres dans la liste des ingrédients (sucre, sucre de canne, amidon de riz, maltodextrine de maïs, sirop d’agave…) mais il est important également de bien regarder la ligne « dont sucre » (c’est à dire la totalité des sucres simples)

                        Sucre
Alpro Amande Original 3g pour 100 ml soit 6g pour un verre de 200ml (=1 morceau de sucre)
Biorg Amande Intense 4,1g pour 100 ml soit 8,2g pour un verre de 200ml (= presque 1,5 morceau de sucre)
Boisson à l’Amande Nat&Vie 2,5g pour 100 ml soit 5g pour un verre de 200ml (= un peu moins d’un morceau de sucre)
Amandina Perl’Amande 3,4g de sucre pour 100ml soit 6,8g pour un verre de 200ml (=un peu plus d’un morceau de sucre)
Bonneterre Riz Calcium 6,7g de sucre pour 100ml soit 13,4 g pour un verre de 200ml (=un peu plus de 2 morceaux de sucre)
Lima Boisson Riz Coco 7,4g de sucre pour 100ml soit 14,8 g pour un verre de 200ml (=2,5morceaux de sucre)
Sojade délice de Riz 4,1g pour 100 ml soit 8,2g pour un verre de 200ml (= presque 1,5 morceau de sucre)
The Bridge Riz Amande 5g pour 100 ml soit 10g pour un verre de 200ml (= 1,5 morceau de sucre)

L’indice glycémique du riz étant élevé il est normal que les boissons végétales en contenant soit plus riche en sucre.
De plus, les versions aromatisées à la vanille ou au chocolat sont en général encore plus sucrées.

Les OGM:
Il est important de connaître la provenance des ingrédients présents dans les boissons végétales car certains pays n’interdisent pas les OGM. Dans le doute, il est préférable de la prendre bio.

Les huiles:
A nouveau, il faut bien lire la composition de ces huiles car certaines peuvent contenir de l’huile végétale en quantité variable. Il sera plus judicieux d’éliminer également celles qui contiennent des huiles riches en omega 6 (comme le tournesol)

Le sel:
Là encore, lisez les étiquettes afin de choisir celle qui ne contient pas de sel ou en quantité infime.

Derniers point important, ces boissons végétales contiennent souvent des stabilisants et émulsifiants. Tournez vous vers celles qui en contiennent le moins.

 

Mais alors, pourquoi ne pas en fabriquer à la maison ? D’autant plus qu’en général, la teneur en oléagineux de ces boissons est de 2 à 3%? Je vous en propose une version homemade à 12%. Il suffit d’avoir 10 minutes devant soi, des amandes, de l’eau, à sac à lait végétal et un bon robot. Dans le cas où le robot ne serait pas assez puissant, il sera plus judicieux de faire tremper les oléagineux 4 heures dans l’eau auparavant.

Dans le bol du robot / blender : 120g d’oléagineux de votre choix + 880g d’eau (éviter celle du robinet). Mixer 1 bonne minute ou plus à vitesse maximale. Au thermomix 1 Min / Vit 10.

Si vous souhaitez une version aromatisée ou sucrée, n’hésitez pas à rajouter de la vanille, du chocolat, du miel, des dattes…

Verser le jus obtenu dans une poche d’étamine à jus végétaux et bien presser avec les mains, au dessus d’une carafe, pour récupérer le maximum de jus (Dans son livre, Yummix fait d’ailleurs un pas à pas en photos extra, mais rien de compliquer finalement). Voilà, votre boisson végétale est prête sans huile, sans sel, sans émulsifiants… Elle se garde 3 jours au frigo.

La purée obtenue dans le sac à jus végétal est appelé Okara. Ne le jetez surtout pas, il peut remplacer la farine dans les préparations. Les cookies à l’okara et à l’amande sont des petites merveilles. 

Imprimer
Continue Reading

Cabillaud façon crumble d’herbes et de noisettes

Tout est dans le titre, pas besoin de présenter cette recette! Un peu plus original que le dos de cabillaud avec citron et huile d’olive, ce crumble posé dessus permet à ce poisson d’être un peu plus gourmand et recherché mais en gardant une recette très simple et saine. Bien sûr, cette recette est adaptable à n’importe quel poisson blanc.

A vous de choisir les herbes pour le crumble. Pour ma part, cette fois-ci j’ai mélangé de la ciboulette, de l’estragon et du persil. On peut varier les saveurs à chaque essai en fonction de ce que l’on a dans le jardin, dans le congélateur ou de ce que l’on a acheté.

Les noisettes apportent le croquant dans ce plat et comme toute la famille des oléagineux ont une grosse teneur en protéines, lipides, fibres, nutriments et très faible teneur en glucides ce qui permet de garder un indice glycémique bas pour ce plat. Ceci n’aurait pas été le cas si nous avions mis du pain de mie blanc toasté pour faire notre crumble (comme c’est le cas dans la recette originale de la plateforme Cookidoo). Cette version rend le plat sans gluten également.

Les proportions sont données pour 4 dos de cabillaud.
Préchauffer le four à 220°.

Dans le bol d’un robot: 1,5 bouquet d’herbes aromatiques de votre choix (persil, estragon, ciboulette, coriandre, basilic, aneth, thym…) + le jus d’un citron (s’il est bio il est possible de rajouter quelques zestes) + 2 cuillère à soupe d’huile d’olive + 50g de noisettes entières ou concassées grossièrement en fonction de votre robot. Mixer quelques secondes pour obtenir une pâte dans laquelle des morceaux de noisettes apparaissent encore.

Mettre cette pâte sur chaque poisson en pressant bien pour la faire adhérer et arroser chaque poisson d’un filet d’huile d’olive.

Enfourner pour 20 minutes.

 

Au Thermomix:
Les proportions sont données pour 4 dos de cabillaud.
Préchauffer le four à 220°.
Dans le bol : 1,5 bouquet d’herbes aromatiques de votre choix (persil, estragon, ciboulette, coriandre, basilic, aneth, thym…) + le jus d’un citron (s’il est bio il est possible de rajouter quelques zestes) + 2 cuillère à soupe d’huile d’olive + 50g de noisettes. 10 Sec / Vit 5. On doit obtenir une pâte dans laquelle des morceaux de noisettes apparaissent encore.
Mettre cette pâte sur chaque poisson en pressant bien pour la faire adhérer.
Arroser d’un filet d’huile d’olive.
Enfourner pour 20 minutes.

 

Imprimer
Continue Reading

Spaghetti de courgettes au pesto

J’ai adoré cette recette quand je l’ai vu la première fois sur le blog de Yummix mais je n’ai jamais pris le temps de la faire… le temps ???? Alors là, c’est une fausse excuse! Mon pesto n’était même pas prêt et je crois que je suis passée à table moins de 15 minutes plus tard !

Cette entrée ou accompagnement est vraiment rigolo, c’est un véritable trompe l’oeil, ce qui peut aider les enfants à manger des légumes, plutôt que des pâtes qui apportent du sucre.

Yummix propose la version crue mais j’ai eu envie de les faire très rapidement poêler, pour avoir un accompagnement chaud ce jour-là. J’essaierai une prochaine fois complètement cru, mais c’était délicieux comme ça.

Il existe des gadgets, une sorte de gros taille crayon, pour légumes afin de les débiter en spaghetti. Pour ma part, la mandoline que j’utilise le fait aussi.

Compter 1 petite courgette par personne, les choisir plutôt bio car il est préférable de laisser la peau.

Tailler les courgettes en spaghetti.

Mélanger les courgettes avec du pesto maison.

Choisir de les manger froides en salades ou les faire poêler très rapidement.

Dans tous les cas, parsemer quelques pignons grillées et quelques copeaux de parmesan (ou pecorino pour ceux qui préfèrent la brebis à la vache). Décorer de petites olives et servir !

 

 

Imprimer
Continue Reading

Tomates farcies Mozza Pesto

Une façon un peu revisitée de préparer et de présenter les traditionnelles tomates mozzarella de l’été. L’ajout du Pesto (maison bien sûr !) donne une saveur supplémentaire qui sublime cette recette assez basique.
Autant vous dire qu’elle nécessite très peu de préparation et il ne faut pas être un grand chef pour réussir ces tomates !

La recette originale, trouvée dans le livre Simplissime au cuit vapeur, préconise une version chaude. Ceci dit, suivant les goûts et les envies, il est possible de les manger crues et bien froides également.

Couper le chapeau des tomates, les creuser et les vider puis les remplir de morceaux de mozzarella et une cuillère à café de Pesto.

Pour la version crue froide la recette est terminée !

Si vous les souhaitez chaudes: les faire cuire 10 minutes au cuit vapeur.

 

Si vous utilisez le thermomix: mettre de l’eau dans le bol de façon à recouvrir les lames. Fermer avec le couvercle et poser dessus le varoma contenant les tomates préparées. 10 Min / varoma / Vit 1

Imprimer
Continue Reading

Cake fanes de carottes – Feta

Avez-vous déjà pensé à utiliser les fanes des carottes ? Cela est tout à fait possible mais pensez à le faire immédiatement après l’achat pour garder toute la fraicheur. L’autre avantage de couper les fanes très rapidement est qu’elles arrêteront de « pomper » l’eau et les minéraux des carottes.

Crues (saveur amère et relevée comme la roquette), en pesto avec des oléagineux, ou cuites (saveur plus douce), en quiche, en soupe, en galettes de céréales ou encore en cake, les fanes de carottes seront vous surprendre.
C’est en feuilletant les fiches recettes dans le magasin Satoriz près de chez moi que je suis tombée sur ce cake original. Je venais justement d’acheter des carottes pour réaliser un poulet chasseur (dont vous trouverez la recette en cliquant ici).
Ce cake peut être sans produit laitier de vache si, comme moi vous utilisez un lait de brebis, ou encore un jus végétal. Dans ce cas, je vous conseille vivement de le réaliser maison. C’est vraiment simple (recette en cliquant ici) et vous aurez un jus sans aucun additif et avec un ratio Oléagineux/eau correct.

J’aime cette recette également par le choix de la farine d’épeautre complet qui permet un indice glycémique final bas. Cette farine n’est pas sans gluten.

Quel plaisir de ne plus avoir à jeter ces fanes. Vous verrez maintenant la carotte fanes comme 2 légumes.
Vos pique-niques seront bien plus originaux que le traditionnel cake jambon-olives. Vous pourrez en profiter pour organiser un petit quiz et faire deviner quel est l’aliment mystère de ce cake. Chez moi, personne n’a trouvé !

Préchauffer le four à 180°.

Dans le bol du blender : 3 oeufs + 70g d’huile d’olive + 100ml de lait (brebis, chèvre, vache ou boisson végétale sans sucre ajouté selon vos gouts et tolérance) + 60g de graines de courge + 1/2 cuillère à café de sel + 100g de fanes de carottes lavées, séchées et hachées au couteau. Mixer pour obtenir une sorte de purée. Au Thermomix : 30 Sec/ Vit 5.
+ 150g de farine d’épeautre complet + 2 cuillère à café de poudre à lever.  Bien mélanger. Au Thermomix 40 Sec / Vit 3.

Verser la pâte obtenue dans un moule à cake préalablement beurré ou huilé (ou recouvert de papier cuisson).

Parsemez de 80g de Feta émiettée.

Enfourner pour 45 minutes environ.

Imprimer
Continue Reading

Banana bread

Je vous propose une recette de Banana Bread sans gluten et sans lactose, trouvée une fois de plus, sur le site de Megalowfood.

Idéal au goûter accompagné d’un thé ou au petit-déjeuner, tranché, grillé et badigeonné d’une purée d’oléagineux, ce cake plaira à toute la famille. Sa texture est très fondante et les saveurs de banane et de vanille, accompagnées (ou non) de pépites de chocolat sont un délice.

Il est possible d’utiliser des bananes vertes mais ce Banana Bread nous permet de se débarrasser aussi de bananes mûres qui trainent (ne les utilisez pas si elles sont très noires), tout en étant bien plus sain que les fameuses bananes flambées réalisées souvent dans ce cas là!
L’indice glycémique de la banane bien mûre est plus élevé que celui d’une banane verte (65 mûre contre 40 verte). La maturation des fruits s’accompagne d’une conversion de l’amidon en glucides simples. Ceci explique d’ailleurs le goût plus sucré des fruits mûrs, par rapport aux fruits verts.

Mais ici, pas de soucis, car dans ce banana bread, en contre partie, il n’y a aucun sucre ajouté. Autre point positif, pas de farine dans cette recette mais de la poudre d’amande et des graines de lin moulues, ce qui permet de réduire l’indice glycémique et de faire de ce Banana Bread, une recette sans gluten et sans lactose.

Huilez un moule à cake et préchauffez le four à 170°C.

Dans un bol, écrasez 300g de bananes pas trop mûres épluchées et écrasées avec une fourchette + 30g d’huile de coco + une pincée de vanille en poudre + 3 œufs. Bien remuer au fouet.

+ 220g de poudre d’amande + 25g de graines de lin moulues et mélanger à nouveau.

+ 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude + 1 cuillère à soupe de jus de citron et mélangez encore une fois.

+ 20g de pépites de chocolat, de baies de goji, de cramberies, ce que vous voulez qui soit à indice glycémique bas (ou rien du tout) et mélanger une dernière fois.

Verser la pâte obtenue dans un moule à cake ou dans des moules individuels. 

Enfourner pour 1 heure, jusqu’à ce que la lame d’un couteau ressorte sèche ou moins si la cuisson se fait dans des moules individuels. 

Il est possible de le conserver une semaine au frigo dans du film ou de le trancher et de le congeler. Il sera alors délicieux au petit-déjeuner après un passage au grille-pain, comme nous le recommande Megalowfood.

Imprimer
Continue Reading

BCC : Boulettes Courgettes Chia

En feuilletant le magazine Healthy Food #12, mes yeux se sont arretés sur la recette « Boulettes de courgettes et graines de chia végan ». Cette recette m’a attiré, non pas pour son côté Végan mais plutôt courgettes et chia.
J’avais tout en stock pour l’essayer, je me suis donc lancé. Dans un soucis de limiter l’indice glycémique, j’ai remplacé les 30g de fécule de maïs par de la farine de lupin. En effet, la fécule de Maïs a un ig de 95 contre 15 pour la farine de lupin, qui reste également sans gluten.
La recette demande 160g de chia, je n’en avais que 110g. Je n’ai pas trouvé cela génant, les boulettes étaient peut être un peu trop molles, mais délicieuses quand même. Pour bénéficier au maximum des bienfaits du chia, il sera nécessaire de bien mâcher.

Concernant le côté technique de la recette, aucune difficulté est à noter et les enfants pourront aider volontiers à la réalisation des boulettes. Celles-ci seront confectionnées en quelques minutes et cuites en 25 minutes au four.
Personnellement je les ai servies avec une sauce tomate sans accompagnement mais les boulettes pourront être le centre d’un beau plat de spaghetti « al dente« , pour diminuer au maximum l’indice glycémique du plat. Plus la gélatinisation de l’amidon est importante, plus l’Ig est élevé.
Cette recette est donnée pour la réalisation de 15 boulettes environ, cela me semble parfait pour 4 personnes.

Préchauffer le four à 200°.

Presser avec les mains 300g de courgettes fraichement râpées pour en extraire le maximum d’eau, puis les mélanger à 150g de graines de Chia + 60ml d’huile d’olive + 60 ml d’eau. Bien mélanger.

+ 2 cuillères à soupe d’épices de votre choix (pour ma part mélange origan + thym + romarin + ail des ours séché)

+ 30g de farine de pois chiche (ou autre)

Bien mélanger puis former des boulettes. L’astuce est d’avoir les mains mouillées pour que ça ne colle pas.

Les faire cuire au four sur du papier sulfurisé, 25 min environ.

Les servir en trompe l’oeil comme des boulettes de viande avec de la sauce tomate, dont vous trouverez la recette en cliquant ici.

Au thermomix:

Préchauffer le four à 200°.
Dans le bol:  300g de courgettes coupées en gros tronçons.  10 Sec / Vit 4 . Les presser entre les mains pour en extraire le maximum d’eau, puis les remettre dans le bol et ajouter 150g de graines de Chia + 60ml d’huile d’olive + 60 ml d’eau + 2 cuillères à soupe d’épices de votre choix (pour ma part mélange origan + thym + romarin + ail des ours séché) + 30g de farine de pois chiche (ou autre) 1 Min / Vit 3.
Former des boulettes. L’astuce est d’avoir les mains mouillées pour que ça ne colle pas.
Les faire cuire au four sur du papier sulfurisé, 25 min environ.
Les servir en trompe l’oeil comme des boulettes de viande avec de la sauce tomate, dont vous trouverez la recette en cliquant ici.

Imprimer
Continue Reading

Que trouve t-on sur les étals en Juillet ?

A Avignon, Juillet est certes le symbole du festival mais c’est aussi le signe des grandes vacances avec tout ce que cela comporte : les diners entre amis qui s’éternisent avec de belles salades de tomates et crudités, des trans de légumes, des ratatouilles, des poivrons marinés, des lasagnes de légumes, des terrines de courgettes et d’aubergines, de belles sauces tomates qui sentent bon le basilic ainsi que les desserts ou collations fruités et gorgés de soleil. 

Parce que c’est meilleur pour nous et pour la planète, il faut toujours essayer de manger les légumes et fruits de saison, locaux et si possible bio, voici une petite liste pour vous aider.

Quand les fruits et les légumes sont cueillis au bon moment, à bonne maturité et à la bonne saison, le goût et les vitamines sont au rendez-vous.

Manger des fruits et des légumes de saison permet également de répondre aux besoins nutritionnels du moment: l’hiver, les légumes sont plus riches en glucides (potimarons) et contiennent un peu plus de calories pour affronter le froid. En été, avec la chaleur, notre organisme dépense moins de calories mais demande plus d’eau, et miracle de la nature : les fruits et légumes de saison en sont gorgés (melon, salade, tomate, courgette, fruits rouges …)

Les légumes :
  • Artichaut
  • Brocolis
  • Echalotte
  • Radis
  • Ail
  • Aubergine
  • Concombre
  • Courgette
  • Poivron
  • Fenouil
  • Haricots
  • Carottes
  • Petits pois et fèves (ce ne sont pas des légumes mais des féculents de saison !)
  • Mange-tout
  • Betterave
  • Tomates
  • Céleri branche et rave
  • Epinards et blettes
  • Oignon nouveau
  • Navet
  • Salade (chaque saison a sa variété de salades)
  • Choux (rave, fleur …)

  Les Fruits 

  • Fraise 
  • Brugnon
  • Cerises
  • Mûres
  • Rhubarbe
  • Melon
  • Abricot
  • Groseille
  • Cassis
  • Framboises
  • Melon
  • Pastèque
  • Peche
  • Nectarine
  • Myrtilles

Ainsi que les amandes fraiches et de nombreuses herbes aromatiques qui poussent à volonté dans nos jardins (Aneth, Basilic, ciboulette, coriandre, estragon, laurier, menthe, origan, oseille, persil, romarin, thym …).

Imprimer
Continue Reading