Taboulé de chou-fleur à l’avocat (et plus)

En plein hiver on a parfois envie d’un petit peu d’été. Et qui dit été, dit taboulé ! Je vous propose une recette dénichée chez Yummix, une blogueuse Thermomix. Ici pas de semoule ni autres féculents mais du chou-fleur haché au blender. Evidement vous l’aurez compris, ce taboulé, 100% légumes est donc à indice glycémique bas. Une fois râpé, le chou-fleur ressemble étrangement, d’aspect, à la semoule de blé.
Présenté comme un taboulé, il sera peut être plus facile et plus sain de faire manger du chou-fleur aux enfants plutôt que de le perdre dans un gratin de béchamel. Il est même fort possible qu’en le mangeant ils n’identifient pas le chou-fleur. Consommé cru, son goût est bien plus subtil que cuit. Vous ne serez pas, non plus, trahi par l’odeur dans la cuisine !

Très simple et très rapide à faire, ce taboulé peut être réalisé au dernier moment ou un peu à l’avance et attendre au réfrigérateur sans problème.

L’ajout d’avocat nous permet de profiter de ce taboulé pour faire un petit stock d’oméga 3. Vous rappelez-vous de toutes ces vertus? Vous pouvez vous les remémorer en cliquant ici

Cette recette est parfaite en petite entrée ou en accompagnement d’une protéine, mais il est tout à fait possible d’y rajouter du crabe, des sardines, du maquereau, ou encore du saumon pour en faire une salade complète.

Et pourquoi ne pas en faire quelques verrines pour des apéritifs « healthy » ? Tout le monde pourra être satisfait de ce taboulé qui regroupe beaucoup d’avantages pour les uns et les autres : sans lactose, sans gluten, végétarien et même vegan.

Râper à la râpe ou au blender les bouquets d’un chou-fleur. Mettre dans un saladier et ajouter le jus de 2 citrons + 50g d’huile d’olive. Bien mélanger.
+ 1/2 oignon rouge finement émincé
+ 2 avocats coupés en dés
Bien mélanger.

Saupoudrer de gomasio si vous aimez son goût. Le gomasio est une très bonne alternative au sel puisqu’il contient 95% de graines de sésame moulues et seulement 5% de sel. 

Au Thermomix : 

Dans le bol du thermomix: les bouquets d’un chou-fleur + jus de 2 citrons + 50g d’huile d’olive. 5 Sec / Vit 5 en coupant le thermomix au milieu du temps pour racler les bords.
Mettre dans un saladier
+ 1/2 oignon rouge finement émincé
+ 2 avocats coupés en dés
Bien mélanger.

Saupoudrer de gomasio si vous aimez son goût. Le gomasio est une très bonne alternative au sel puisqu’il contient 95% de graines de sésame moulues et seulement 5% de sel. 

 

Continue Reading

Parfait Pistache – Myrtille

Le titre devrait plutôt être …. « Parfait Pistache – Myrtille et son ingrédient caché » …. Au moment du dessert ou du goûter vous pourrez essayer de faire deviner aux personnes qui auront la chance de déguster ces verrines quel est l’ingrédient mystère. Pensez-vous qu’ils arriveront à retrouver l’avocat ? Ce dernier donne ici, une texture très soyeuse, assez caractéristique de l’avocat.

Décidément, cet avocat nous séduit de l’entrée au dessert, et ce en nous donnant bonne conscience. Il permet ici de ne pas rajouter de crème. 
Si l’avocat évoque pour vous « attention, gras, riche, interdit », n’hésitez pas à aller lire l’article le concernant en cliquant ici. Vous verrez qu’il a parfois mauvaise presse et est exclu (à tort) de plusieurs régimes car il enferme « beaucoup » de calories et de lipides, mais ceux-ci sont de très bonne qualité, c’est pourquoi il fait parti des aliments phares de certains autres régimes. 1/2 avocat, consommé plusieurs fois dans la semaine est une habitude très judicieuse.
L’avocat regorge donc d’Acides gras essentiels, de Vitamines et de Minéraux. 

Cette recette, très simple et rapide est proposée dns le livre consacré à l’avocat aux éditions Cléa La plage.

Les ingrédients sont donnés pour les 2 verrines visibles sur la photo mais tout à fait réalisables pour 4 verrines plus petites (c’est même mieux).

Dans un mixeur : la chair d’un avocat + 1 cuillère à café de jus de citron vert + 4 cuillères à soupe de miel d’acacia d’un producteur local ou de sirop d’agave bio (moins ou plus en fonction des goûts) + 1/4 de cuillère à café de vanille en poudre + l moitié d’un yaourt (vache, brebis, chèvre, coco, soja … en fonction des goûts et des tolérances) . Mixer jusqu’à l’obtention d’une crème bien fluide. Au thermomix: 1 Minute / Vit 3.

Retirer du mixeur 100g de crème et réservez-la. Il en reste normalement 100g dans le mixeur. Ajoutez alors   1 cuillère à soupe de purée de pistaches. Mixer. Au thermomix : 1 Minute / Vit 4
Répartir la crème de pistaches dns le fond des verrines.

Sur la crème de pistaches, déposer l’autre moitié du yaourt.

Remettre la crème nature réservée dans le mixeur avec  100g de myrtilles fraiches ou décongelées. Mixer. Au thermomix : 60 Sec / Vit 9
Couvrir les crèmes dans les verrines par celle de myrtilles.

Il est possible de décorer le dessus des verrines de quelques pistaches concassées, de myrtilles ou même d’un  peu de chocolat à 80% râpé

Les verrines peuvent attendre au frais.

Continue Reading

Green Sandwich

Qui a dit qu’alimentation saine ne pouvait pas rimer avec sandwich ? Bien sur que si, et en voilà la preuve, mais bien évidement, pas n’importe quels sandwichs !

Pour répondre aux critères d’alimentation saine décrits dans ce blog, il faudra retrouver dans le sandwich: des légumes, des protéines, une matière grasse et une petite source glucidique. La garniture de votre sandwich dépend certes des goûts de chacun (avec ou sans gluten, avec ou sans lactose, végétarien, végan …) mais aussi et surtout de la possibilité de le conserver au frais ou non … Attention produits qui peuvent tourner à la chaleur.

Commençons par le choix du pain: 

  • Un pain fermenté à base de levain : la mie doit donc être dense.
  • Un pain confectionné avec plusieurs sortes de farines complètes : la mie doit donc être colorée en marron.
    En effet, les farines complètes de blé ne suffisent pas car il faut y trouver des fibres solubles. Ces fibres sont présentes dans les farines de seigle, d’avoine, et d’orge.
  • Il est possible d’y trouver des graines oléagineuses de lin ou de sésame, du son d’avoine, des flocons d’avoine ou du psyllium ( car ils apporteront encore plus de fibres solubles).

Pour ma part, j’ai opté pour un pain 100% seigle au levain

Concernant le choix des protéines :
Vous avez l’embarra du choix : viande (poulet grillé,  jambon, magret séché de canard …), poisson (maquereau, sardines, saumon fumé  ou mariné, truite fumée ….), des oeufs, du fromage (cabécou, fêta, mozzarella, chèvre ou brebis frais ….) ou encore des protéines végétales (tolu mariné revenu à la poêle, des falafels coupés en tranches, des galettes végétariennes maison, tartines salées de légumineuses comme le houmous ….).

La matière grasse :
Plein de possibilité s’offrent à vous : de l’huile de coco ou autre huiles, des purées d’oléagineux sans sucre ajouté, de l’avocat pour le plein d’oméga 3, de la mayonnaise maison, du beurre, du ghee, du pesto maison, une purée de tomates séchées …
Pour ma part, c’est tartiné de purée d’avocat relevée aux épices que je préfère. 

Les légumes :
Les légumes devront être en quantité généreuse, toujours de saison, local et si possible bio. On peut piocher dans les salades : laitue, roquette, pousse d’épinards … N’hésitez pas à rajouter des crudités : betterave, tomates, concombre, avocat, oignons doux ou même des légumes préalablement rôtis maison : carottes,  courgettes, aubergines …

Les bonus :
Il est tout à fait possible pour un plein de nutriments d’ajouter des graines toastées (courge ….) ou germées ou encore des oléagineux concassés et pour ajouter du goût pourquoi pas parsemer quelques herbes aromatiques.

Les healthy sandwich peuvent se décliner à l’infini pour les jours ou, de façon exceptionnelle, nous sommes obligés de manger en travaillant ou sur le pouce dans la voiture. Mais il peut être aussi un super composant des plateaux TV du week-end : du pain de seigle grillé tartiné d’une purée d’avocat relevée aux épices et un oeuf au plat cuit à l’huile de coco posé dessus, le tout accompagné d’un gros bol de salade verte …. Ce n’est rien à faire mais vous avez devant vous un repas complet pourtant très sain !

Sur la photo présentée ici, il s’agit d’un green sandwich à l’avocat, betterave, jeunes pousses de roquette, et fromage frais de brebis.

 

 

 

 

Continue Reading

Poires belle Hélène

Si vous voulez, vous aussi, envouter votre famille ou vos amis au dessert, comme l’a fait la voix de Hortense Schneider en 1864 dans L’opérette « La Belle-Hélène » de Offenbach, n’hésitez pas à leur concocter ce dessert inventé cette même année par Georges Auguste Escoffier.

C’est un dessert plutôt léger mais qui a de l’effet. Tout le monde connait les poires belle Hélène mais on ne pense pas forcément à les réaliser. La recette que je vous propose ne nécessite aucun geste technique et est sans sucre ajouté (à part celui contenu dans le chocolat, à vous donc d’en choisir un le moins sucré possible) mais plein de saveurs par les épices dans l’eau de cuisson et dans le chocolat.

Il est important de choisir des poires mures mais pas trop mures. Il faut qu’elles se tiennent bien à la cuisson. Je choisis en général des williams bio.
Les poires cuisent à la vapeur mais j’aromatise l’eau de cuisson avec des épices; à vous de les choisir en fonction de vos goûts ou de ce que vous avez dans les placards. Cela donne un goût délicieux. Amusez-vous à varier ou à mélanger les épices d’une fois sur l’autre. Cardamome, vanille, cannelle, cloud de girofle se marient aussi très bien.

Tout comme les épices, les traditionnelles amandes effilées peuvent également être modifiées et troquées par d’autres fruits à coques: noisettes, noix, pistaches, noix de Pécan légèrement toastés ….

Il est tout a fait possible aussi de varier les présentations. La plus classique: les poires sont coupées en 2 et nappées de chocolat. Mais il est aussi agréable, pour changer un peu, de les servir coupées en petits morceaux et placées dans des verrines en alternant des couches de fruits, de chocolat et de fruits à coques.

Concernant le chocolat, pour rester au maximum dans un indice glycérique raisonnable, il est primordial de bien le choisir en épluchant sa liste d’ingrédients. Il doit être pâtissier, noir à 70% minimum et sans arômes artificiels, le sucre doit arriver en 2ème ou 3ème position et on ne doit pas retrouver d’édulcorants. Et si possible, on le choisit bio pour éviter les lécithine de soja OGM.
Petit à petit, passez à des chocolats de plus en plus corsés. Il est amer mais on s’y habitue progressivement, surtout avec le sucre du fruit et les épices qui contrebalancent.
Pour en savoir plus sur le chocolat, cliquer ici.

Pour prendre de l’avance n’hésitez pas à les cuire à l’avance et les faire réchauffer au dernier moment. En revanche, il est préférable de faire fondre le chocolat au dernier moment.

Compter 1 poire par personne (le reste des ingrédients est donné pour 4 poires). Les éplucher et les couper en deux.
Les placer dans le panier vapeur de votre cuit-vapeur dont le réceptacle est préalablement rempli d’eau (400g environ) + les épices de votre choix (cardamome, cannelle …). Faire cuire à la vapeur 20 minutes environ (au Varoma 20 Min / Varoma / Vit 2).
Faire fondre 70g de chocolat + 1 cuillère à café d’épices de votre choix + 70g de crème liquide (vache, brebis, ou végétale en fonction des goûts, tolérances, et convictions).
Servir les poires selon la présentation de votre choix, nappées de chocolat fondu et saupoudrer d’oléagineux de votre choix : amandes, noisettes, noix, pistaches (….) préalablement toastés 10 minutes dans un four à 160°, puis concassez-les légèrement.

Au Thermomix :
Compter 1 poire par personne (le reste des ingrédients est donné pour 4 poires). Les éplucher et les couper en deux.
Les placer dans le panier vapeur du Varoma.
Dans le bol: 400g d’eau + les épices de votre choix (cardamome, cannelle …). Mettre le Varoma en place sur le bol. Lancer 20 Min / Varoma / Vit 1. Réserver (dans le Varoma fermé afin de maintenir les poires au chaud si c’est à déguster immédiatement).
Vider et essuyer le bol. Y mettre 70g de chocolat + 1 cuillère à café d’épices au choix + 70g de crème liquide (vache, brebis, ou végétale en fonction des goûts, tolérances, et convictions). 5 Min / 60° / Vit 1,5.
Servir les poires selon la présentation de votre choix, nappées de chocolat fondu et saupoudrer d’oléagineux de votre choix : amandes, noisettes, noix, pistaches (….) préalablement toastés 10 minutes dans un four à 160°, puis concassez-les légèrement.

Continue Reading

Flan de blettes aux noisettes

Vertes, blanches, jaunes, oranges, rouges ou violacées, les blettes sont de la même famille que les épinards et la betterave. On les appelle blettes, bettes à carde, poirées, poirées à carde, joutes, jottes, côtes de bettes en fonction de notre région. Nous les trouvons sur les étals en novembre.
Il est préférable de les choisir en bottes avec des feuilles foncées, souples mais fermes, et non flétries. Les côtes devront être souples et cassantes sans tâches brunes.

A vous de choisir si vous servez ce flan en entrée ou en plat principal (dans ce cas, il faudra rajouter une autre source de protéines au cours du repas), dans un grand moule ou dans 4 petits moules individuels. N’hésitez pas à accompagner ce flan d’une sauce tomate faite maison été comme hiver. Vous accéderez à la recette en cliquant ici.

La farine de sarrasin est présente en quantité négligeable dans cette recette car elle représente 1/2 cuillère à café par personne, soit quelques grammes, ce qui en fait un flan à indice glycémique bas. L’usage du sarrasin permet de garantir un plat sans gluten
Aucun produit laitier n’est nécessaire, cette recette convient donc aux personnes désirant manger sans lactose.

Préchauffer le four à 180°.

Dans une poêle : 2 cuillère à soupe d’huile d’olive + 1 oignon émincé + 2 gousses d’ail émincées. Faire revenir 3 minutes.

+ 6 cottes de blettes préalablement lavées, séchées et coupées en petits dés
+ 1 cuillère à café de cumin en poudre
Couvrir et cuire 5 minutes.

+ feuilles vertes de 6 blettes préalablement lavées, séchées et émincés finement. Couvrir et cuire 5 minutes.

Dans le bol d’un robot: contenu de la poêle + 1 cuillère à soupe rase de farine de sarrasin + 2 oeufs + 15 noisettes + Sel + Poivre. Bien mélanger.

Verser la préparation dans un grand moule ou dans 4 moules individuels préalablement graissés.

Cuire 15 minutes dans un bain marie au four à 180°.

 

Au Thermomix:

Préchauffer le four à 180°
Dans le bol: 1 oignon + 2 gousses d’ail. 5 Sec/Vit 5
+ 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. 3 Min/120°/ Vit 1.
+ 6 cottes de blettes préalablement lavées, séchées et coupées en petits dés
+ 1 cuillère à café de cumin en poudre
+ feuilles vertes de 6 blettes préalablement lavées, séchées et émincés finement.
10 Min/120°/Vit 1.
+ 1 cuillère à soupe rase de farine de sarrasin + 2 oeufs + 15 noisettes très grossièrement concassées + Sel + Poivre. 30 Sec/Sens Inverse/ Vit 4.
Verser la préparation dans un grand moule ou dans 4 moules individuels préalablement graissés.
Cuire 15 minutes dans un bain marie au four à 180°.

Continue Reading

Croquettes de patate douce

Jusqu’à en savoir plus sur les pommes de terre, j’adorai, entre autre, les croquettes de pommes de terre. Toutes petites sur une pique à apéritif (à tremper dans une sauce), plus grosses en accompagnement d’une viande, d’une salade et d’autres légumes, je déclinais les croquettes de plein de façon différentes en modifiant aussi les épices dans la préparation.
Ces croquettes à indice glycémiques bas sont sans lactose et sans gluten.

Quand j’ai su qu’il était bien plus raisonnable de consommer la pomme de terre que de façon occasionnelle (cliquer ici pour avoir accès à l’article sur les pommes de terre), j’ai eu peur de devoir dire au revoir à ces petites croquettes. Par chance, dans un  magazine Femme Actuelle, j’ai trouvé une recette de croquettes de patates douces. Depuis, toutes les habitudes que j’avais avec les pommes de terre ont été modifiées avec la patate douce.

Son goût délicatement sucré, proche du potimarron et la châtaigne et sa texture fondante se marient très bien avec ces croquettes. Plus la chair d’une patate douce est foncée, plus elle est riche en antioxydants.

Concernant la cuisson de ces croquettes dans un bain d’huile chaud, il est primordial de choisir une huile vierge et obtenue par pression à froid. Toutes les huiles ne convenant pas à la cuisson, faites le bon choix. L’huile de coco bio est la championne des huiles de cuisson mais l’huile d’olive résiste cependant bien à la chaleur, même si c’est en assaisonnement qu’elle excelle. N’hésitez pas à en découvrir d’autres, un article entier y est consacré dans ce blog. Vous y aurez accès en cliquant ici .

Faites cuire 1 kg de patates douces, pelées et coupées en gros morceaux, à la vapeur pendant 30 minutes.

Mixer la patate douce cuite en purée.

Dans un saladier: 1 oignon doux haché très finement + 1 botte de ciboulette ciselée (et/ou autres épices: paprika, curry…) + 1 oeuf + Sel + Poivre + patate douce en purée. Bien mélanger avec une fourchette.

Pour façonner les croquettes de la taille est de la forme désirées, il est très important de bien se fariner les mains (elles sont un peu collantes).

Il faut maintenant les faire frire rapidement dans un bain d’huile chaud. Choisissez une huile de cuisson vierge et obtenues par pression à froid.

Puis gardez-les au chaud dans le four jusqu’au moment de servir.

 

Au Thermomix:

Dans le bol : 500g d’eau.
Mettre en place le Varoma contenant 1 kg de patates douces pelées et coupées en petits morceaux.
25 Min / Varoma / Vit 1.
Vider le bol et y mettre: 1 oignon doux haché coupés en 2  + 1 botte de ciboulette. 5 Sec / Vit 5.
+ 1 oeuf + Sel + Poivre + patate douce cuite . 15 Sec / Vit 5.

Pour façonner les croquettes de la taille est de la forme désirées, il est très important de bien se fariner les mains (elles sont un peu collantes).
Il faut maintenant les faire frire rapidement dans un bain d’huile chaud. Choisissez une huile de cuisson vierge et obtenues par pression à froid.
Puis gardez-les au chaud dans le four jusqu’au moment de servir.

Continue Reading

Oeufs cocotte des îles

Les oeufs peuvent être un super allier pour des petits déjeuners équilibrés mais certains ont des difficultés à manger salé le matin. Pourquoi ne pas se tourner alors vers ces oeufs cocotte au goût subtilement sucré ? Cliquer ici pour accédez à l’article sur le petit-déjeuner.

Avant toute chose, je vous rappelle que le choix des oeufs est primordial. La qualité nutritionnelle des oeufs dépend de l’alimentation de la poule.

La teneur en protéines ne varie pas mais la composition en graisses de l’oeuf varie en fonction de l’alimentation de la poule. Les oeufs des poules nourries avec beaucoup de maïs, ont un jaune qui possède trop d’oméga 6 par rapport aux Oméga 3. Il faut savoir que 60% des acides gras de l’herbe appartiennent aux Omega 3, voilà pourquoi il est important que les poules puissent se promener librement en plein air. Il existe même le label « Bleu-Blanc-Coeur« , qui consiste à donner aux poules, en plus des céréales, des aliments riches en Oméga 3, comme les graines de lin; ce qui rend le rapport Oméga 6 / Oméga 3 de ces oeufs, excellent. C’est pourquoi il est important de vérifier le code inscrit sur la coquille de l’oeuf. Ce code est précédé de la mention: FR

  • Code 0: agriculture biologique(oeuf bio de poules élevées en plein air)
  • Code 1: oeuf de poules élevées en plein air(4m2 par poule)
  • Code 2: oeuf de poules élevées au sol en hangar(pas d’accès au plein air et lumière artificielle)
  • Code 3: oeuf de poules élevées en cage (4 à 5 poules par cage, ce qui représente environ la taille d’une feuille A4 par poule)
    Vous pensez ne jamais consommer les numéro 3? Il s’agit pourtant bien de ceux-là, en général, dans les plats cuisinés, biscuits, gâteaux ou pâtes aux oeufs frais, lorsque ces produits ne sont pas bio.

Même issus de poules élevées en plein air, les oeufs restent très abordables, il est donc préférable de les choisir d’excellente qualité. Attention, il est important de ne pas tomber dans le piège des beaux emballages montrant des paysages de nature, des oeufs en vrac dans des paniers de paille, des mentions « extra-frais » ou « de chez nous », ou encore des oeufs joliment présentés sur les étals des marchés. Tout ceci ne renseigne en rien la vie des poules. La seule solution est de se fier au code sur la coquille.

Mais voici sans plus attendre la recette qui n’a vraiment rien de compliqué !

Dans un petit ramequin graissé, verser 2 cuillères à soupe de lait de coco. Y casser un oeuf dedans en prenant soin de ne pas percer le jaune. Saupoudrer de quelques grains de sucre de coco, de poudre de vanille et de quelques copeaux ou chips de coco.
Il est tout à fait possible de se passer du sucre si le goût de la vanille ou de la coco vous suffit, ou si on accompagne l’oeuf cocotte d’un fruit frais.

La cuisson se fera au bain marie soit au four soit à la casserole.
Au four: le préchauffer à 240° et placez les ramequins dans un plat creux rempli d’un fond d’eau. Enfournez pendant 10 minutes.
A la casserole: mettre  les ramequins dans une grande sauteuse contenant un fond d’eau (ils seront immergés aux deux tiers). Faire bouillir l’eau pendant 12 minutes.

Déguster dès la fin de la cuisson. 

 

Continue Reading

Chips de Kale

Connaissez-vous le chou Kale ? Peu importe la réponse, il mérite d’être connu et re-connu !
Appartenant à la famille du brocolis, des choux vert et frisé, du chou-fleur et des choux de Bruxelles, le chou Kale a des atouts Santé non négligeables, notamment cardio-vasculaire.

Très riche en vitamine C (plus que l’orange) mais aussi en Calcium, Magnésium, Potassium, Vitamines A et K, le chou Kale a donc toute sa place dans nos assiettes. Il contient aussi de la quercétine qui a un effet contre l’hypertension artérielle, et du kempférol aux vertus anti-inflammatoire, anti-microbien, anticancer, cardioprotecteur et neuroprotecteur….
Cependant la cuisson réduit beaucoup le potentiel antioxydant du chou kale. L’avantage de la consommer en chips est que la température de cuisson reste basse.

Grâce à ces chips vous ne tomberez pas dans le piège des apéritifs (dont vous pouvez lire l’article en cliquant  ici) et vous surprendrez vos invités ! Les chips de chou kale pourront se retrouver également dans les pique niques à la place du paquet de chips !

Préchauffer le four à 140°.

Préparer le Kale: enlever les tiges du kale pour ne garder que les feuilles. Rincer les feuilles et bien les sécher.

Dans un saladier : feuilles de Kale + Sel (attention de ne pas en mettre trop) + Huile d’olive + un peu de paprika + quelques graines de sésame.
Bien mélanger pour recouvrir toutes les feuilles.

Enfourner. En 20 minutes, les feuilles seront croustillantes.

Continue Reading

Papillotes Dinde – Potiron

Voici une nouvelle recette pour faire honneur à la saison des courges et potirons ! C’est une recette très simple qui vient de la collection Simplissime.

Peu de matériel, peu de gestes et peu d’ingrédients … mais le résultat est délicieux. Sans lactose et sans gluten et avec un indice glycérique bas, cette recette est alors très saine.
Elle peut convenir pour le diner ou à midi, lorsque l’on souhaite faire un peu attention, après un gros week-end ou des vacances un peu chargées …

Préchauffer le four à 180°.

Préparer un morceau de papier cuisson par personne, un peu grand, pour pouvoir réaliser facilement des papillotes bien hermétiques.

Alterner un morceau d’escalope de dinde (prévoir une escalope par personne) et un morceau de potiron (prévoir 100g de potiron environ par personne).

Déposer 2 feuilles de sauge dans chaque papillote.

Saupoudrer de Paprika + Sel + Poivre.

Arroser chaque papillote d’une cuillère à soupe d’huile d’olive.

Fermer hermétiquement les papillotes. Les déposer sur la plaque du four.

Enfourner 35 minutes.

Continue Reading

Gratin de patate douce et poulet

Je n’étais pas super fan de la patate douce jusqu’à essayer cette recette de Megalowfood et maintenant je ne peux plus m’en passer. Souvenez-vous de l’article sur les pommes de terre, (lisez-le à nouveau en cliquant ici) qui n’est pas vraiment un aliment à placer dans une « alimentation Santé ». Il est préférable de les remplacer par des tubercules comme la patate douce, particulièrement riche en Béta-carotène, au goût délicat et légèrement sucré. Celle-ci peut être cuisinée en frites, en purée, pour épaissir des potages, mais aussi en pâtisserie …. 

Cette recette est extra pour écouler des restes de poulet rôti mais vous pouvez bien évidemment faire cuire des blancs de poulet pour élaborer ce gratin. Très simple, ce plat plaira aux petits et grands autour de votre table. Il convient aux personnes désirant manger sans lactose et sans gluten. Vous pouvez le préparer dans un grand plat familial ou le présenter de façon plus originale dans des bocaux en verre individuels. L’avantage est qu’il peut être préparé à l’avance. Pensez à accompagner ce plat d’une belle salade verte et même d’une entrée de légumes ou de crudités afin d’avoir sur le repas, l’ensemble des fibres nécessaires à une alimentation équilibrée. Vous pouvez retrouver ceci en cliquant ici.

Dans une casserole: 1 filet d’huile de coco (ou d’olive) + 1 oignon (rouge si possible) émincé + 1 gousse d’ail. Laisser cuire à feu doux jusqu’à ce que l’oignon soit fondant. Réservez.

Garder la casserole sans la rincer : eau + Sel + Poivre. Porter à ébullition. Plonger-y 3 grosses patates douces épluchées et coupées en cubes. Cuire 20 minutes environ, elles doivent être fondantes.

Effilochez des restes de poulet rôti si vous en avez, sinon faites cuire à la poêle 3 escalopes de poulet et effilochez-les.
A la spatule en bois, mélangez : poulet éffiloché + quelques feuilles de coriandre émincées finement + mélange oignons-ail + 2 cuillères à soupe de sauce soja salée. Etalez le mélange au fond du plat.

Préchauffez le four à 200°.

Egouttez les patates douces cuites dans une passoire.
Puis les remettre dans la casserole + 1 cuillère à soupe d’huile de coco (ou d’huile d’olive) + 100 ml de crème de coco.
Mixer au pied de soupe jusqu’à avoir une texture soyeuse.
Vérifier l’assaisonnement.

Ajouter ce mélange sur le poulet.

Parsemez d’un peu de fromage râpé au choix.

Enfournez en position Grill pour 10 minutes environ.
Si vous souhaitez le préparer la veille, ne le faites pas gratiner à l’avance.

 

Au Thermomix:
Si vous n’avez pas de fromage râpé, râper le en premier. Dans le bol: morceaux de fromage (au choix). 8 Sec / Vit 7.
Dans le bol: 1 oignon (rouge si possible) coupé en 2 + 1 gousse d’ail. 5 Sec / Vit 5
+ 1 filet d’huile de coco (ou d’olive) 3 Minutes / 100° / Vit 1. Réservez.
Dans le bol vidé mais non rincé : 3 grosses patates douces épluchées et coupées en cubes. 1 Min / Vit 8.
eau + Sel + Poivre.   30 Min / 100° / Vit 2. Elles doivent être fondantes.
Egouttez les patates douces.
Dans le bol contenant les patates douces égouttées, ajouter 1 cuillère à soupe d’huile de coco (ou d’huile d’olive) + 100 ml de crème de coco. Mixer 1 Min / Vit 5. Vérifier l’assaisonnement de la purée.
Préchauffez le four à 200°.
Effilochez des restes de poulet rôti si vous en avez, sinon faites cuire à la poêle 3 escalopes de poulet et effilochez-les.
A la spatule en bois, mélangez : poulet éffiloché + quelques feuilles de coriandre émincées finement + mélange oignons-ail + 2 cuillères à soupe de sauce soja salée. Etalez le mélange au fond du plat.
Sur le poulet étaler la purée de patates douces.
Parsemez d’un peu de fromage râpé au choix.
Enfournez en position Grill pour 10 minutes environ.
Si vous souhaitez le préparer la veille, ne le faites pas gratiner à l’avance.

Continue Reading