Sauce Gribiche

C’est dans le magazine Saveurs spécial Thermomix n°5 que j’ai trouvé cette recette de sauce Gribiche. Le plus souvent, elle est proposée avec des viandes ou des abats , langue ou tête de veau.  Cependant, elle est servie dans cette recette avec un pavé de saumon cuit mais froid. J’ai décidé de l’essayer  avec du saumon fumé car je n’avais que ça dans le frigo, je n’ai pas été déçu du tout, un régal ! Et comme il en restait, je l’ai utilisé en accompagnement de crudités, qui était également très bon.
La sauce Gribiche c’est quoi ? Des herbes vertes ( persil et cerfeuil), des cornichons, de la moutarde, des câpres, de l’oeuf cuit dur, le tout plus ou moins haché et travaillé avec de l’huile d’olive. Elle peut être réalisée très simplement dans un robot mais au fouet également.

Cette recette est vraiment très facile et rapide (le plus long est de cuir l’oeuf dur) et peut donner beaucoup de goût, de façon très saine, à un simple poisson blanc ou un bel assortiment de carottes, céleri, courgettes crus. Dans le choix des différents ingrédients, il faudra s’assurer quand même que les cornichons, les câpres et la moutarde choisis ne contiennent pas de sucre. Malheureusement c’est souvent le cas.

Faire cuire 2 oeufs 10 minutes dans l’eau bouillante d’une casserole. Puis les écaler, et les laisser refroidir.

Dans un bol : mélanger 1 bouquet d’herbes vertes hachées (moitié cerfeuil et moitié persil) + 20 cornichons coupés en petits morceaux + 1 cuillère à soupe de moutarde.

En battant au fouet ajouter, en filet, 70g d’huile.

+ 2 oeufs durs coupés en morceaux + 2 cuillères à soupe de câpres grossièrement hachés. Mélanger à nouveau.

Au thermomix:
Dans le bol  : 1 bouquet d’herbes vertes (moitié cerfeuil et moitié persil) Turbo / 0,5 Sec.

+ 20 cornichons 8 Sec / Vit 4
+ 1 cuillère à soupe de moutarde 30 Sec / Sens inverse / Vit 2 en faisant couler, en filet sur le couvercle, 70g d’huile
+ 2 oeufs durs coupés en 4 + 2 cuillères à soupe de câpres 5 Sec / Vit 3.

 

Continue Reading

BCC : Boulettes Courgettes Chia

En feuilletant le magazine Healthy Food #12, mes yeux se sont arretés sur la recette « Boulettes de courgettes et graines de chia végan ». Cette recette m’a attiré, non pas pour son côté Végan mais plutôt courgettes et chia.
J’avais tout en stock pour l’essayer, je me suis donc lancé. Dans un soucis de limiter l’indice glycémique, j’ai remplacé les 30g de fécule de maïs par de la farine de lupin. En effet, la fécule de Maïs a un ig de 95 contre 15 pour la farine de lupin, qui reste également sans gluten.
La recette demande 160g de chia, je n’en avais que 110g. Je n’ai pas trouvé cela génant, les boulettes étaient peut être un peu trop molles, mais délicieuses quand même. Pour bénéficier au maximum des bienfaits du chia, il sera nécessaire de bien mâcher.

Concernant le côté technique de la recette, aucune difficulté est à noter et les enfants pourront aider volontiers à la réalisation des boulettes. Celles-ci seront confectionnées en quelques minutes et cuites en 25 minutes au four.
Personnellement je les ai servies avec une sauce tomate sans accompagnement mais les boulettes pourront être le centre d’un beau plat de spaghetti « al dente« , pour diminuer au maximum l’indice glycémique du plat. Plus la gélatinisation de l’amidon est importante, plus l’Ig est élevé.
Cette recette est donnée pour la réalisation de 15 boulettes environ, cela me semble parfait pour 4 personnes.

Préchauffer le four à 200°.

Presser avec les mains 300g de courgettes râpées pour en extraire le maximum d’eau, puis les mélanger avec (110g à ) 160g de graines de Chia + 60ml d’huile d’olive +60 ml d’eau. Bien mélanger.

+ 2 cuillères à soupe d’épices de votre choix (pour ma part mélange origan + thym + romarin + ail des ours séché)

+ 30g de farine de lupin (ou autre)

Bien mélanger puis former des boulettes. L’astuce est d’avoir les mains mouillées pour que ça ne colle pas.

Les faire cuire au four sur du papier sulfurisé, 25 min environ.

Au thermomix:

Préchauffer le four à 200°.
Dans le bol:  300g de courgettes râpées.  10 Sec / Vit 4 . Les presser entre les mains pour en extraire le maximum d’eau, puis ajouter dans le bol (110g à ) 160g de graines de Chia + 60ml d’huile d’olive +60 ml d’eau + 2 cuillères à soupe d’épices de votre choix (pour ma part mélange origan + thym + romarin + ail des ours séché) + 30g de farine de lupin (ou autre) 1 Min / Vit 3.
Former des boulettes. L’astuce est d’avoir les mains mouillées pour que ça ne colle pas.
Les faire cuire au four sur du papier sulfurisé, 25 min environ.

Continue Reading

Barres d’oléagineux (avec ou sans chocolat)

Avez vous déjà regardé les informations nutritionnelles sur les barres industrielles dites énergétiques ou diététiques
On y retrouve beaucoup de sucre sous toutes ses formes  (sirop de glucose, sucre, dextrose…), des céréales diverses et variées, contenant souvent du gluten et à l’indice glycémique élevé, du maïs et du tournesol, source d’oméga 6, qui contribue à déséquilibrer notre rapport Oméga 6/Oméga 3. Sans compter les stabilisants et émulsifiants cachés en E …, lécithine, sorbitol…). 
Concernant le sucre on retrouve le même problème dans les barres bio.

Alors encore une fois, pourquoi ne pas les faire soi-même ? C’est tellement simple, sans sucre ajouté, sans conservateurs, sans gluten ni lactose … Seulement des dattes et oléagineux, voire du chocolat pour les plus gourmands !

Il existe de nombreuses recettes de barres saines, j’ai choisi celles de Yummix aujourd’hui mais d’autres recettes seront publiées par la suite.
On profite dans ces barres, des bienfaits des oléagineux amandes et noix. Il est possible de varier les oléagineux et d’utiliser des noisettes à la place des noix. Ces barres ne nécessitent aucune cuisson, juste un passage au frigo. Elles se conservent dans celui-ci 3 semaines, dans une boite bien hermétiques, mais sont, en général, dévorées bien avant entre le petit déjeuner, le goûter, et les séances de sport, ou par pure gourmandise n’importe quand !

Il est évident que, malgré le côté sain de cette recette, la datte apporte quand même du sucre, ce qui ne permet pas de classer cette recette en indice glycémique bas mais plutôt IG modéré. En effet, la datte séchée a un IG qui varie selon les études de 30 à 50 (la datte fraiche a un IG de 62). Ainsi, une portion raisonnable de dattes séchées par jour est de 30g.  Pour ceux qui veillent à apporter peu de sucre dans leur alimentation quotidienne, il faudra quand même se limiter sur la consommation journalière de ces barres. L’astuce est de découper des barres de taille raisonnable et de ne craquer que pour une !

Dans un robot, mixer 250g de dattes moelleuses pour obtenir une pâte. Puis ajouter 100g d’amandes en poudre et 125g de cerneaux de noix et mixer quelques secondes.

Recouvrir un moule ou plat (environ 22/13 cm) de papier de cuisson, puis y répartir la préparation. Bien bien bien tasser à l’aide d’un verre (ou autre).

Placer au frigo une bonne heure. Lorsque la préparation est devenue « bloc », la découper en barres. Pour un résultat net, l’astuce de Yummix est parfaite: nettoyer la lame du couteau entre chaque découpe.

Pour la version chocolatée:
Dans une casserole: faire fondre 100g de chocolat noir pâtissier (au minimum 70%) avec 1 cuillère à soupe d’huile de noix (ou huile végétale de son choix). Lorsque la préparation est bien tassée et avant de la mettre au frigo, verser ce chocolat sur la préparation en prenant soin de répartir uniformément. Puis, placer au frigo comme noté plus haut. 

Version Thermomix:

Dans le bol: 100g d’amandes 10 Sec / Vit 10 et réserver la poudre d’amandes obtenue.
Dans le bol: 250g de dattes moelleuses 30 Sec / Vit 10 + la poudre d’amandes réservée et 125 g de cerneaux de noix. 12 Sec / Vit 8
Recouvrir un moule ou plat (environ 22/13 cm) de papier de cuisson, puis y répartir la préparation. Bien bien bien tasser à l’aide d’un verre (ou autre).
Placer au frigo une bonne heure. Lorsque la préparation est devenue « bloc », la découper en barres. Pour un résultat net, l’astuce de Yummix est parfaite: nettoyer la lame du couteau entre chaque découpe.
Pour la version chocolatée:
Dans le bol propre: 100g de chocolat noir pâtissier (au minimum 70%)cassé en morceaux avec 1 cuillère à soupe d’huile de noix (ou huile végétale de son choix). 4 Min 30 / 50° / Vit 1.
Lorsque la préparation est bien tassée et avant de la mettre au frigo, verser ce chocolat sur la préparation en prenant soin de répartir uniformément. Puis, placer au frigo comme noté plus haut.

 

 

Continue Reading

Tomates farcies Mozza Pesto

Une façon un peu revisitée de préparer et de présenter les traditionnelles tomates mozzarella de l’été. L’ajout du Pesto (maison bien sûr !) donne une saveur supplémentaire qui sublime cette recette assez basique.
Autant vous dire qu’elle nécessite très peu de préparation et il ne faut pas être un grand chef pour réussir ces tomates !

La recette originale, trouvée dans le livre Simplissime au cuit vapeur, préconise une version chaude. Ceci dit, suivant les goûts et les envies, il est possible de les manger crues et bien froides également.

Couper le chapeau des tomates, les creuser et les vider puis les remplir de morceaux de mozzarella et une cuillère à café de Pesto.

Pour la version crue froide la recette est terminée !

Si vous les souhaitez chaudes: les faire cuire 10 minutes au cuit vapeur.

 

Si vous utilisez le thermomix: mettre de l’eau dans le bol de façon à recouvrir les lames. Fermer avec le couvercle et poser dessus le varoma contenant les tomates préparées. 10 Min / varoma / Vit 1

Continue Reading

Gaspacho de courgettes au Pesto et Basilic

Ma soupe froide préférée est le Salmorejo et  le restera mais je dois dire que celle là est sympa aussi. Ca change un peu.

Je l’ai trouvée dans la collection Simplisme. Il suffit de réaliser une soupe de courgettes à l’eau et au moment de mixer il faut ajouter ajouter du Pesto maison et des feuilles de basilic.

Rien de plus simple encore une fois pour réaliser ce gaspacho. Il vous faut une casserole et un bon robot ou un pied de soupe, et le tour est joué. Il faudra cependant compter bien 3 heures de réfrigération.

Il sera préférable de choisir les courgettes bio car elles ne seront pas épluchées complètement.
Cette recette est sans gluten et végan. Il est possible de réaliser un Pesto à base de Pécorino pour avoir une version de gaspacho à la brebis et du coup sans vache.

Pour 4 personnes (ou plus si vous faites des verrines apéritives):
Dans la casserole : 600g de courgettes pelées une lamelle sur 2 et coupées en tronçons + 300g d’eau.
Faire bouillir 20 minutes.

Au robot ou pied de soupe, bien mixer la soupe avec 100g de Pesto di Genovese maison et une dizaine de feuilles de basilic.
Vérifier la consistance du gaspacho et rajouter de l’eau si besoin.
Vérifier l’assaisonnement et saler éventuellement.

Réserver au frigo au moins 3 heures .

Déguster très froid.

Au thermomix:
Dans le bol: 600g de courgettes pelées une lamelle sur 2 et coupées en tronçons + 300g d’eau  20 Min / 100° / Vit 1.
+ 100 g de Pesto di Genovese maison et une dizaine de feuilles de basilic 1 Min 30 / Vit 10.

Vérifier la consistance du gaspacho et rajouter de l’eau si besoin.
Vérifier l’assaisonnement et saler éventuellement.

Réserver au frigo au moins 3 heures .

Décorer de feuilles de basilic et déguster très froid.

Continue Reading

Pesto di Genovese

Comme beaucoup d’autres produits, il est important de faire le Pesto maison pour éviter des ingrédients qui n’ont rien à faire dedans ! La recette traditionnelle est composée d’huile d’olive, de pignons de pin, d’ail et de basilic et fromage râpé type parmesan et c’est tout !

Je me suis amusé à comparer des pesto industriels non bio mais aussi bio. Voici ce que j’y ai trouvé en plus des ingrédients logiques:

  • Sauce Pesto Barilla de Genovese: huile de tournesol, sucre (4g pour 100g), noix de cajou, lait en poudre, arôme naturel de lait, poudre de babeurre.
  • Pesto Panzani au basilic frais: huile de tournesol, sirop de glucose et flocons de pommes de terre (soit 3,7g de sucre pour 100g), farine de noix de cajou, et presque 6g de sucre pour 100g dans sa version en tube.
  • Sauce Sacla Pesto: huile de tournesol, noix de cajou, pomes de terre, sirop de glucose (3,2g de sucre pour 100g)
  • Bio Pesto Monoprix: huile de tournesol, flocons de pommes de terre, sucre de canne, noix de cajou, arômes naturels (lait), amidon de maïs
  • Bio Verde Pesto genovese: huile de tournesol, noix de cajou, flocons de pommes de terre

En conclusion: de l’huile de tournesol (huummm les bons oméga 6 !) du sucre sous plein de formes (ah bon mais pourtant c’est salé ?), des noix de cajou à la place des pignons et souvent du lait rajouté… Vous aurez compris qu’il vaut mieux « perdre » 10 minutes mais le faire soi-même !

C’est un classique certes mais qui peut nous sauver fâce à un diner improvisé, ou un manque de temps ou encore sublimera une soupe au pistou dégustée aux bruits des cigales. Il est réalisé en 5 minutes, si on a tous les ingrédients bien sûr et égayera de simples pâtes, servira de fond de pizza, de sauce pour des spaghetti de légumes, accompagnera des gaspacho de courgettes et des tomates – mozzarella au four …

Le Pesto est végan et sans gluten et pour une version brebis (plutôt que vache) il faut choisir du Pecorino à la place du Parmesan.
Yummix conseille aussi une version aux noix à la place des pignons, j’essaiera un de ces 4.

Pour obtenir un bon pot:

Dans le bol d’un robot mixeur : 1 gousse d’ail + 30g de parmesan + 50g de pignons de pin + 8 branches de basilic (j’aime mieux prendre celui à grosses feuilles) + 60g d’huile d’olive + 1 cuillère à café de gros sel non raffiné. Bien mixer jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Rajouter de l’huile d’olive si besoin. 

 

Au Thermomix:
je me suis fiée aux conseils de Yummix en gardant mes proportions.

Dans le bol : 1 gousse d’ail + 30g de parmesan  10 Sec / Vit 8.
+ 50g de pignons de pin + 8 branches de basilic (j’aime mieux prendre celui à grosses feuilles) + 60g d’huile d’olive + 1 cuillère à café de gros sel non raffiné.  10 Sec / Vit 8.

Bien mixer jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Rajouter de l’huile d’olive si besoin. 

Continue Reading

Spaghetti de courgettes au pesto

J’ai adoré cette recette quand je l’ai vu la première fois sur le blog de Yummix mais je n’ai jamais pris le temps de la faire… le temps ???? Alors là, c’est une fausse excuse! Mon pesto n’était même pas prêt et je crois que je suis passée à table moins de 15 minutes plus tard !

Cette entrée ou accompagnement est vraiment rigolo, c’est un véritable trompe l’oeil, ce qui peut aider les enfants à manger des légumes, plutôt que des pâtes qui apportent du sucre.

Yummix propose la version crue mais j’ai eu envie de les faire très rapidement poêler, pour avoir un accompagnement chaud ce jour-là. J’essaierai une prochaine fois complètement cru, mais c’était délicieux comme ça.

Il existe des gadgets, une sorte de gros taille crayon, pour légumes afin de les débiter en spaghetti. Pour ma part, la mandoline que j’utilise le fait aussi.

Compter 1 petite courgette par personne, les choisir plutôt bio car il est préférable de laisser la peau.

Tailler les courgettes en spaghetti.

Mélanger les courgettes avec du pesto maison.

Choisir de les manger froides en salades ou les faire poêler très rapidement.

Dans tous les cas, parsemer quelques pignons grillées et quelques copeaux de parmesan (ou pecorino pour ceux qui préfèrent la brebis à la vache). Décorer de petites olives et servir !

 

 

Continue Reading

Cabillaud façon crumble d’herbes et de noisettes

Tout est dans le titre, pas besoin de présenter cette recette! Un peu plus original que le dos de cabillaud avec citron et huile d’olive, ce crumble posé dessus permet à ce poisson d’être un peu plus gourmand et recherché mais en gardant une recette très simple et saine. Bien sûr, cette recette est adaptable à n’importe quel poisson blanc.

A vous de choisir les herbes pour le crumble. Pour ma part, cette fois-ci j’ai mélangé de la ciboulette, de l’estragon et du persil. On peut varier les saveurs à chaque essai en fonction de ce que l’on a dans le jardin, dans le congélateur ou de ce que l’on a acheté.

Les noisettes apportent le croquant dans ce plat et comme toute la famille des oléagineux ont une grosse teneur en protéines, lipides, fibres, nutriments et très faible teneur en glucides ce qui permet de garder un indice glycémique bas pour ce plat. Ceci n’aurait pas été le cas si nous avions mis du pain de mie blanc toasté pour faire notre crumble (comme c’est le cas dans la recette originale de la plateforme Cookidoo). Cette version rend le plat sans gluten également.

Les proportions sont données pour 4 dos de cabillaud.
Préchauffer le four à 220°.

Dans le bol d’un robot: 1,5 bouquet d’herbes aromatiques de votre choix (persil, estragon, ciboulette, coriandre, basilic, aneth, thym…) + le jus d’un citron (s’il est bio il est possible de rajouter quelques zestes) + 2 cuillère à soupe d’huile d’olive + 50g de noisettes entières ou concassées grossièrement en fonction de votre robot. Mixer quelques secondes pour obtenir une pâte dans laquelle des morceaux de noisettes apparaissent encore.

Mettre cette pâte sur chaque poisson en pressant bien pour la faire adhérer et arroser chaque poisson d’un filet d’huile d’olive.

Enfourner pour 20 minutes.

 

Au Thermomix:
Les proportions sont données pour 4 dos de cabillaud.
Préchauffer le four à 220°.
Dans le bol : 1,5 bouquet d’herbes aromatiques de votre choix (persil, estragon, ciboulette, coriandre, basilic, aneth, thym…) + le jus d’un citron (s’il est bio il est possible de rajouter quelques zestes) + 2 cuillère à soupe d’huile d’olive + 50g de noisettes. 10 Sec / Vit 5. On doit obtenir une pâte dans laquelle des morceaux de noisettes apparaissent encore.
Mettre cette pâte sur chaque poisson en pressant bien pour la faire adhérer.
Arroser d’un filet d’huile d’olive.
Enfourner pour 20 minutes.

 

Continue Reading

Sauce tomate maison hiver comme été

C’est une fois de plus dans le livre de Yummix que j’ai sélectionné cette recette de sauce tomate faisable hiver comme été.
Question goût et liste des ingrédients, mais aussi pour la simplicité de réalisation, je n’ai plus jamais acheté de sauce tomate industrielle depuis que j’ai découvert cette recette. A ce propos, avez-vous déjà jeté un coup d’oeil aux sauces tomates trouvées dans les rayons des supermarchés ? On peut y trouver des tomates bien sûr mais aussi du sucre, de l’amidon de maïs (du sucre encore) ou amidon modifié, de l’huile certes mais de tournesol (aie aie aie les omega 6), du vin blanc et parfois même de la farine de blé ou de l’Edam (lait et colorant rocou) pour la sauce tomate cuisinée aux petits légumes Panzani…

Sauce tomate Zapetti: 6,5g de sucre pour 100g
Sauce tomate cuisinée Heinz: 8,3g de sucre pour 100g
Sauce tomate Jardin Bio: 11,5g de sucre pour 100g
Sauce tomates Bio Village: 6g de sucre pour 100g
Sauce Tradizioni d’Italia: 4,9g de sucre pour 100g
Sauce tomate Barilla: 6,1g de sucre pour 100g
Sauce tomate cuisinée Panzani légumes: 8,1g de sucre pour 100g
Ainsi, on peut retrouver au minimum 2 morceaux de sucre dans une sauce tomate!

La recette que je vous propose aujourd’hui pourra vous servir de sauce tomate pour accompagner des terrines. Elle sera également la base d’autres sauces, comme la bolognaise, pour la pizza ou encore de sauce tomate pour les petits plats mijotés…
Mais celle ci n’est faite qu’à partir de tomates, d’oignons, d’ail et d’huile d’olive. Si la qualité des tomates est bonne, inutile alors de rajouter du sucre pour en corriger le goût.

L’astuce est qu’elle est faisable avec des tomates concassées en conserve l’hiver (les choisir bio d’Italie ou du sud de la France, n’en sera que mieux) ou des bonnes tomates fraiches qui sentent bon le soleil de Provence en été.


Faire revenir 5 bonnes minutes dans une sauteuse 80g d’oignons et 1 gousse d’ail dans 1 cuillère à soupe d’huile d’olive.

Ajouter alors 800g de tomates concassées + 3 pincées de sel. Laisser mijoter 20 minutes.

Il est possible de rajouter des herbes aromatiques, comme du basilic ciselé, lorsque la cuisson est terminée.

 

 

Au thermomix: 
Dans le bol: 1 dizaine de feuilles de basilic.  5 brèves pulsion de turbo et réserver.
Dans le bol: 80g d’oignons et 1 gousse d’ail  5 Sec / Vit 5
+ 1 cuillère à soupe d’huile d’olive   5 Min / 120° / Vit 
+ 800g de tomates concassées + 3 pincées de sel   20 Min / 100° / Vit 1
+ Basilic ciselé 10 Sec / Sens inverse / Vit 3.

Il est possible de rajouter des herbes aromatiques, comme du basilic ciselé, lorsque la cuisson est terminée.

Continue Reading

Crêpes à indice glycémique bas

La Chandeleur est très loin, mais l’envie de crêpes au goûter ne s’explique pas! Ce n’est pas trop grave si on se laisse tenter par cette recette de crêpes, plutôt saine,  de Megalowfood à la farine d’épeautre complet. 

Cette recette est sans lactose car on utilise du lait d’amande. Celui ci peut être fait à la maison, mais s’il est industriel, pensez à bien regarder l’étiquette et prendre une version sans sucre ajouté, peu d’huile végétale, peu de sel et pas d’émulsifiants si possible. J’ai consacré, aux boissons végétales, un article entier, qui peut vous aider.

Ces crêpes sont très savoureuses et personne ne se rendra compte qu’il ne s’agit pas d’une recette traditionnelle. L’avantage est qu’il est possible de rajouter de la pâte à tartiner, maison, bien sûr, dessus sans trop culpabiliser! C’est pour cette raison que j’ai diminué la quantité de sucre de coco par rapport à la recette originale.


Dans le bol du blender: 250g de farine d’épeautre complète T130 + 3 oeufs + 500ml de lait d’amande + 25g de sucre de coco + 1 cuillère à soupe de rhum et/ou de fleur d’oranger + 1 pincée de poudre de vanille. Bien mixer 1 minute. Au thermomix: 1 Min / Vit 6.

L’idéal est de graisser la crêpière avec de l’huile de coco.

Il ne reste plus qu’à faire cuire les crêpes comme habituellement et se régaler!

 

 

Continue Reading