Bricks Courgettes-Crevettes

L’été j’adore les brick. Vous savez cette pâte sous forme de feuilles extrêmement fines, appelée filo (ou phylo) qui servent à la réalisation des samoussa ou des briouates. On peut les décliner à l’infini en fonction de ce que nous trouvons au marché et de ce que nous avons dans nos placards. En variant les plaisirs on peut très facilement se retrouver avec une brick hyper gourmande.

Je fais souvent les bricks de ratatouille (cela me permet d’utiliser les restes) avec un oeuf au plat dedans. Je crois que traditionnellement, la cuisson se fait à la poêle dans de l’huile, mais ma version est au four, 20 minutes à 180° pour un résultat bien croustillant et pas gras du tout.
Je varie les pliages : en cigare, en triangle, et quand je veux aller vite, simplement en carré. Il suffit d’étaler la garniture au centre de la feuille de brick, replier les 4 bords vers le centre, et délicatement retourner la brique pour que le pliage se retrouve dessous.
En fonction de la taille et du pliage des bricks, ils peuvent former des petites bouchées idéales pour un buffet d’apéritif dinatoire ou d’entrée au cours d’un diner plus conséquent.

Evidemment les feuilles de brick du commerce, contiennent de la farine de blé et de l’huile de tournesol (pro-inflammatoire par les oméga 6), des émulsifiants et des conservateurs, ce qui est loin d’être parfait, mais une fois de temps en temps cela ne pose pas problème. Sachez que des versions sans additifs existent en magasins bio.
Les feuilles de brick contiennent donc du gluten et de part le blé raffiné, ne sont pas vraiment à indice glycémique bas. Cependant, les feuilles étant tellement fines, que la charge glycérique du brick est très basse. De ce fait, cette recette convient tout à fait à une alimentation à ig bas.

Il est tout à fait possible de préparer la « farce » à l’avance pour gagner du temps et de procéder à la cuisson au dernier moment. 

Pour 2 belles brick :

Râper 1 belle courgette de façon un peu grossière et l’essorer dans un torchon propre en serrant au maximum pour faire sortir le plus d’eau possible.

Préchauffer le four à 180°, chaleur tournante.

Dans une poêle : 1 cuillère à soupe d’huile de coco (désodorisée à la vapeur d’eau si vous n’aimez pas le gout de la coco) + 200g de crevettes cuites décortiquées. Faire revenir à feu vif très rapidement. Réserver.
Dans la même poêle : faire revenir 5 minutes la courgette râpée (elle doit être tendre) en décalant bien les sucs de cuisson des crevettes. Retirer la poêle du feu et ajouter une cuillère à soupe de mascarpone. Bien remuer.

Répartir la moitié des courgettes au centre d’une feuille de brick et disposer dessus les crevettes. Saupoudrer d’épices ou d’herbes aromatiques de votre choix (curry, tandoori, ciboulette, aneth, mélange Thaï… ou pas, de sel et de poivre.
Plier la brick en carré et la retourner délicatement sur une feuille de papier cuisson ou sur un tapis en silicone déjà posé sur la plaque du four. 
Répéter l’opération une deuxième fois.
Pour un pliage en triangle, n’hésitez pas à regarder des Tutos sur YouTube.

Enfourner pour 20 minutes.

Servir bien chaud, avec un accompagnement de crudités par exemple.

Continue Reading

Terrine de joues de boeuf

Confinement certes, mais un apéritif peut quand même être le bienvenu ! Il est essentiel d’avoir à l’esprit que l’apéritif peut être un moment convivial en famille ou entre amis si vous aviez choisi de vous confiner ensemble, ou via les plateformes de visioconférences. Il peut faire beaucoup de bien au moral. 

L’apéritif ne doit pas être toujours synonyme de catastrophe. Il suffit de dompter les pièges pour que l’équilibre nutritionnel reste correct. Un article entier est consacré à ce thème dans ce blog. Vous pouvez y accéder en cliquant ici.  Avec cette terrine de joues de boeuf, vous serez certains d’avoir sur la table basse du salon un apéritif sain. Cette recette est tirée du magazine Saveurs N° 261 de Février 2020.

Viande, carottes, poireaux, oignon et épices sont les seuls ingrédients de cette terrine. En privilégiant cette version « maison », vous vous épargnez les ajouts de produits dont on se passe volontiers tels que : sucres, amidons, gélifiants, épaississants, acide phosphorique et phosphates, conservateurs, antioxydants, acidifiants, correcteurs d’acidité, exhausteurs de goût, colorants…
De plus, vous savez quels morceaux de viande vous mettez dans votre terrine. Malheureusement sur les terrines industrielles, il faut de bonnes lunettes pour vérifier la qualité des morceaux ou les appellations.
Cette terrine est donc sans gluten et sans lactose. Si vous aimez, vous pouvez l’accompagnement d’une vinaigrette aux herbes, aux cornichons hachés et aux oeufs durs moulinés

Vous pouvez la déguster dès le lendemain de sa fabrication. La réalisation ne nécessite aucune connaissance technique, il suffit de suivre la recette à la lettre. 

Dans une grande casserole : mettre 800g de joues de boeuf parées ficelez par 2. Couvrir d’eau froide. Laisser bouillir 5 minutes pour retirer les impuretés (le bouillon de cuisson ne sera pas trouble). Les égoutter et les rincez sous l’eau froide.

Dans cette même casserole mais nettoyée : remettre la viande et couvrir largement d’eau froide + 1 cuillère à café de sel + 1 cuillère à café de poivre en grains +  1 oignon jaune épluché non coupé piqué d’un clou de girofle + 1 bouquet garni. Porter à ébullition. Laisser cuire 30 minutes.

Au bout de 30 minutes, ajouter : 2 poireaux de taille moyenne bien nettoyés + 2 carottes de taille moyenne épluchées. Laissez cuire à feu doux 2h30 à couvert. Vérifier de temps en temps qu’il ne manque pas d’eau, sinon en rajouter.

Au bout de 2h30 : éteindre le feu. Sortir délicatement les poireaux et les carottes et laisser la viande refroidir dans la casserole. Ne pas jeter le bouillon.
Couper les poireaux de la longueur de la terrine.
Couper les carottes en dés.
Quand la viande est tiède, l’effilocher dans un plat + carottes coupées en dés + 150 ml du jus de cuisson + Sel + Poivre + Persil et/ou Ciboulette (en fonction des goûts). N’hésitez pas à gouter et à rectifier l’assaisonnement.

Recouvrir l’intérieur de la terrine (16 cm par 8 cm environ) de papier cuisson.
Répartir au fond de la terrine la moitié du mélange viande-carottes.
Déposer dessus les poireaux.
Recouvrir les poireaux du reste de viande – carottes.
Tasser bien avec le dos d’une cuillère à soupe. Ma terrine possède une « presse », je l’utilise aussi.
Fermer la terrine et la mettre au réfrigérateur pour 8h minimum.

Si vous aimez, vous pouvez l’accompagnement d’une vinaigrette aux herbes, aux cornichons hachés et aux oeufs durs moulinés

 

Continue Reading

Magret de canard séché

Cette recette circule énormément sur internet et dans les magazines. Je la réalise depuis plusieurs années maintenant et elle a toujours autant de succès. Il m’arrive même d’en apporter un tout prêt lorsque je suis invitée.

Le magret fumé accompagnera à merveille une salade mesclun avec des pousses d’épinards, des tomates cerises, des courgettes crues, des oeufs de caille, et pourquoi pas même contribuer à la réalisation d’un bon sandwich à indice glycémique bas. Une recette originale que j’aime faire est aussi la pizza chèvre magret séché. 
Il trouvera sa place sur la table de l’apéritif en tartinade avec de la tapenade ou de l’avocat, et pensez aussi l’été aux brochettes magret séché – billes de melon. En cette période difficile de confinement tout ceci nous fait rêver. 
Mais, la réalisation du magret, nécessité quand même 3 semaines de patience. N’hésitez pas à vous y mettre immédiatement pour qu’il accompagne votre apéritif de fin de confinement. 

Certes, la réalisation est très longue : 3 semaines dans le bac du frigo dans un torchon ou dans une cave fraîche mais est vraiment très simple à faire. 

L’avantage est aussi au niveau économique ! Il vous reviendra à la moitié du prix du commerce.
Vous achèterez dans le commerce le magret séché au prix de 50€ le kilo en moyenne. En le faisant maison, vos lamelles de magret séché ne vous couteront que 25€ le kilo, correspondant au prix du kilo du magret frais (en moyenne) auquel il faut rajouter 1,50€ le sachet de gros sel. 

Enfin, le dernier avantage est que votre magret séché pourra être complémentèrent différent d’une fois sur l’autre en variant avec les épices et les herbes aromatiques en fonction de vos goûts, de votre imagination et de ce que vous avez dans les placards. Mes préférés sont romarin/thym et celui au piment d’espelette.

Dans un plat : versez 250g de gros sel. Poser par dessus le magret de canard et versez  à nouveau 250g de gros sel par dessus. Le magret doit disparaitre sous le sel. Filmez.

Laissez macérer 12 à 18 heures selon la grosseur du magret au réfrigérateur.

Au bout de 18h environ, retirer tout le sel sur le magret. L’essuyer avec un torchon si nécessaire.

Vient ensuite le moment de votre imagination et de vos goûts personnels : parsemez de poivre et/ou d’herbes aromatiques séchées (romarin, thym….) et/ou d’épices la chair du magret (piment d’Espelette…).

Roulez-le dans un torchon propre. Laissez-le sécher 3 semaines pas moins en bas du réfrigérateur ou suspendu dans une cave fraîche.

Continue Reading

Artichauts (gratinés) au four

Voici la recette des artichauts gratinés de Laurent Mariotte qu’il nous avait généreusement partagé au cours du confinement.

Ces artichauts peuvent être réalisés pour une entrée, un accompagnement ou encore à picorer à l’apéritif

Après avoir suivi la recette à la lettre, j’ai essayé de la décliner à ma façon. A la place du parmesan citron, ail, menthe, épices. N’hésitez pas à jouer avec les saveurs, avec ce que vous avez dans les placards ou dans le bac d’aromatiques dans le jardin ou sur le balcon.
Il est important de choisir des artichauts violets de Provence. Les plus petits possible sera le mieux dans cette préparation. 

Vous savez à quel point je n’aime, en général pas chauffer l’huile d’olive, mais ici le temps de chauffe étant de 5 minutes sous le grill, cela ne laisse pas le temps à l’huile d’olive d’atteindre le point de fumée et donc de se transformer en substances nocives. Toutes les matières grasses ne conviennent pas à la cuisson. En fonction de la classe des acides gras qui les composent, les matières grasses peuvent former des substances nocives pour la Santé quand elles sont chauffées.
Pour pouvoir être chauffées, les matières grasses doivent contenir une majorité d’acides gras saturés, voire monoinsaturés : c’est le cas de certaines huiles et du beurre.
Pour mieux comprendre « l’univers des lipides » , vous pouvez lire l’article à ce sujet dans ce blog.

Il me semblait me souvenir de ma grand mère qui disait toujours que les artichauts étaient difficile à préparer. Mais en suivant les indications de Laurent Mariotte, je n’ai eu aucune difficultés.  C’est pourquoi je reprends ces propos à la lettre quant à la préparation des artichauts (attention, ne vous fiez pas à la photo) :

  • couper la tige a 3 cm de la tête
  • Retirer les feuilles dures (suivant la grosseur des artichauts on en retire beaucoup).
  • Couper la pointe des feuilles 
  • Pelez les tiges
  • Couper les artichauts en 2 dans la longueur
  • Les citronnier immédiatement

Dans une grosse casserole : 3 litres d’eau + Sel + 1/2 citron + 1 feuille de laurier. Faire chauffer. Plonger l6/8 artichauts violets de Provence préalablement préparés (voir ci-dessus). Cuire 8 à 10 minutes en fonction de la taille des artichauts. 

Dans un plat allant au four : disposer les artichauts côte à côte. Arroser d’un filet d’huile d’olive. Parsemer dessus le parmesan râpé*. Mettre au four 5 minutes mode Grill. 
A la sortie du four : Sel + Poivre
Servir immédiatement. 

* A la place du parmesan, vous pouvez jouer avec les saveurs et parsemer par exemple du citron, de l’ail, de la menthe, des épices …

Continue Reading

Cake façon Dhal

Je ne vous présente plus ce formidable féculent à indice glycémique bas de la famille des légumineuses, qu’est la lentille corail. Naturellement sans gluten et riche en protéines végétales, la lentille corail est aussi une très bonne source de fibres, de minéraux, et d’antioxydants. Elle ne nécessite pas de trempage.
Pourquoi s’en passer ? C’est aujourd’hui en farine que nous allons l’utiliser. Il faudra donc un bon blender pour réduire en poudre cette légumineuse.

Il y a quand même un inconvénient technique à la réalisation de ce cake est que la cuisson se fait vapeur durant 50 minutes. Il vous faudra donc un cuit vapeur (pour moi le Thermomix). Il est peut-être possible de le cuire au four traditionnel mais je pense que l’on perdrait le moelleux imbattable de la cuisson vapeur.

Ce cake pourra être servi en apéritif avec de l’houmous ou autre tartinade salée, en remplacement du pain, en accompagnement dans une assiette équilibrée complète. Son faible indice glycémique permet de le glisser n’importe quand au cours de la journée. Il est végétal, sans gluten et sans produit laitier ce qui ravira bon nombres de personnes.

Cette recette écrite en version Thermomix, vient du blog La gourmandise selon Angie, que je remercie vraiment car par toutes ses saveurs indiennes, ce cake est comme un voyage sur nos tables.

Cake faon Dhal vapeurDans le bol du Thermomix : 270g de lentilles corail. 10 Sec/Vit 8. Réserver.

Dans le bol du Thermomix : 2 gousses d’ail dégermées et coupées en 2 + 1 petit oignon jaune épluché et coupé en 4 + 1,5 cm de gingembre frais épluché et coupé en morceaux. 8 Sec/ Vitesse 5.

+ Farine de lentilles corail réservée + 300 ml de lait de coco + 70 ml d’eau + 2 cuillères à soupe de curry en poudre + 3 cuillères à soupe de concentré de tomates + 1 sachet de poudre à lever (sans gluten) + 1/2 cuillère à café de sel + 1/2 cuillère à café de coriandre en poudre. 20 Sec / Vit 6.

Verser la pâte obtenue dans un moule à cake graissé et saupoudrer de graines de courge pour la décoration. Attention, le moule doit rentrer dans le Varoma du Thermomix. Le couvercle en plastique doit pouvoir se fermer complètement. Le moule ne doit pas non plus boucher les orifices du Varoma. 

Nettoyer le bol et le remplir d’ 1 litre d’eau.  Mettre en place le Varoma contenant le moule à cake et refermé, puis cuire à la vapeur 50 Min / Varoma / Vit 1.

Retirer le Varoma et l’ouvrir. Laisser le cake refroidir complètement avant de le démouler. 

Sans thermomix

Dans un blender, mixer 270g de lentilles corail , jusqu’à obtenir une farine grossière.

Dans un saladier : farine de lentilles corail obtenue + 300 ml de lait de coco + 70 ml d’eau + 3 cuillères à soupe de concentré de tomates + 1 sachet de poudre à lever (sans gluten)+ 1/2 cuillère à café de coriandre en poudre + 2 cuillères à soupe de curry en poudre + 1/2 cuillère à café de sel + 2 gousses d’ail épluchée, dégermées et râpées + 1,5 cm de gingembre frais épluché et râpé + 1 petit oignon jaune épluché et émincé en petits morceaux. Bien mélanger.

Verser la pâte obtenue dans un moule à cake graissé et saupoudrer de graines de courge pour la décoration. Placer le moule dans un cuit vapeur pour 50 minutes.

Laisser le cake refroidir complètement avant de le démouler.

Continue Reading

Rillettes de poulet, curry et lentilles corail

Idéal sur la table d’apéritif ou même dans une assiette équilibrée complète, ces rillettes de poulet à la préparation ultra facile sauront à coup sur émerveiller vos papilles et celles de vos invités.
Les saveurs de curry se marient à merveille à la lentille corail qui donne une texture très moelleuse. La lentille corail est un formidable féculent à indice glycémique bas qui fait parti de la famille des légumineuses, c’est à dire naturellement sans gluten et riche en protéines végétales. La lentille corail est une très bonne source de fibres, de minéraux, et d’antioxydants.
La lentille corail ne nécessite pas de trempage.

Il est primordial de faire attention au choix du poulet. On le choisi Label Rouge ou issu de l’agriculture biologique.

Il est possible d’étaler généreusement les rillettes sur de belles tranches de pain à indice glycémique bas (mon chouchou étant le pain de seigle au levain) ou encore de tremper des morceaux de légumes dans cette tartinade. Les rillettes de poulet, curry et lentilles corail, suivrons vos apéritifs toute l’année, à vous de les accompagner des légumes du moment.
Vous trouverez, en cliquant ici, un article sur les pains à indice glycémique bas.
Chaque début de mois, un article sur les légumes de saison est publié. N’hésitez à vous y reporter en cliquant ici.

Nous devons cette recette à Cerise sur le Maillot, qui, une fois de plus nous régale avec des recettes simples et rapides.

Naturellement sans gluten et sans produits laitiers, et avec seulement 4 ingrédients et quelques épices, il vous faudra grand maximum 15 minutes pour réaliser ce petit régal.

Rillettes poulet, curry et lentilles corail

Dans une casserole : 500g d’eau + 2 cuillères à café de pâte de curry doux + 1 cube de bouillon de volaille. Portez à ébullition.
+ 1 escalope de poulet coupée en morceaux + 30g de lentilles corail. Cuire 10 minutes à feu moyen.

Bien égoutter. Ajouter 3 cuillères à soupe de crème de coco + 1 cuillère à soupe de coriandre ciselée fraiche ou surgelée + Sel

Mixer dans un blender ou à l’aide d’un pied de soupe jusqu’à la texture souhaitée. 

Réservez au frais avant de servir.

 

Continue Reading

Sardines fraiches marinées

Il y avait ce matin chez le poissonnier de magnifiques sardines très très fraiches et levées en filets. J’ai sauté sur cette occasion et j’en ai pris 12 pour les faire mariner et les manger crues, sur un bon pain grillé à indice glycémique bas, bien sûr ! Pour accéder à l’article sur le pain, cliquer ici.

Accompagnées d’un bel assortiment de crudités, ces sardines ont eu du succès autour de la table. C’est la recette de papilles et pupilles que j’ai utilisée : marinade de citrons (jaunes et verts) et d’huile d’olive.

Ce n’est vraiment rien à préparer, si ce n’est qu’il faut prévoir 3 heures de marinade. Inutile donc de vous y prendre au dernier moment ! Pour les plus réticents à manger du poisson cru, il est possible de congeler les filets de sardines 24h afin d’éliminer la majorité des vers.

La sardine est en quelque sorte la star de la mer. Elle fait partie des poissons les plus riches en oméga 3, son taux de Fer est important et renferme de bonnes vitamines : A, B et D ainsi que du phosphore et du magnésium. Si on rajoute les arrêtes, qui sont souvent mangées dans la sardine, elle est une source non négligeable de calcium.

Compte tenu de tout ces bienfaits et de la facilité de réalisation, je vais en décliner tout l’été en apéritif ou en picnic présenté dans de jolis bocaux en verre, en entrée au déjeuner ou encore en plat unique le soir ! Après avoir regardé les ingrédients, vous en déduirez que cette recette est sans lactose et sans gluten.
Petit bémol, la sardine, comme beaucoup de poissons gras, peut contenir du mercure. Il est donc recommandée de ne pas en abuser ( 1 à 2 fois par semaine semble être raisonnable). Ceci dit, la palme du taux de mercure revient surtout au thon.

Dans un bol : jus de 2 citrons jaunes + jus d’un citron vert + 2 pincées de sel + 1 pincée de piment de Cayenne + 2 tours de moulin de poivre + 1 cuillère à café d’herbes de Provence + 2 feuilles de Laurier + 9 cuillères à soupe d’huile d’olive + 1/2 ou 1 gousse d’ail émincée (suivant les goûts). Bien mélanger.

Dans un grand plat à rebord : étaler 12 sardines ouvertes en filets, peau contre le plat (chair vers le haut). Napper de la marinade précédemment préparée. Eparpiller dessus 2 oignons nouveaux émincés.

Placer au minimum 3 heures au frigo.

Continue Reading

Pesto d’avocat

Je vous partage cette recette qui est réalisable en quelques secondes de blender, sans préparation antérieure.

Cette sauce accompagne des tagliatelles de carottes dans la recette Cookidoo (plateforme Thermomix) mais pourquoi ne pas la marier à des toasts de pain de seigle et oeufs aux plats ou mollés ou encore pour relever du poisson blanc cuit au court-bouillon. Vos apéritifs changeront aussi leurs habitudes en servant ce Pesto accompagné de crudités joliment coupées.

Bref tout ça pour vous dire qu’en mariant ce Pesto d’avocat au gré de nos envies nous faisons le plein de bonnes graisses et nous profitons de tous les atouts santé de l’avocat. Et si ce fruit vous fait peur car il a souvent mauvaise presse, n’hésitez pas à cliquer ici pour découvrir l’article qui lui est consacré. L’avocat ne vous veut que du bien !

Dans le blender (ou le bol du Thermomix) : 1 bel avocat (200g environ) + 1/2 ou 1 gousse d’ail (suivant vos goûts et/ou la puissance de votre ail) + 5 feuilles de basilic + 15g de jus de citron + 70g d’huile d’olive + 3 pincées de sel.

Mixer quelques secondes pour obtenir un beau pesto. Au Thermomix : 20 Sec / Vit 7.

Reste à le présenter joliment et le saupoudrer de graines de pavot comme conseillé dans la recette originale ou de graines de sésame noir complet pour ma part.

Continue Reading

Taboulé de chou-fleur à l’avocat (et plus)

En plein hiver on a parfois envie d’un petit peu d’été. Et qui dit été, dit taboulé ! Je vous propose une recette dénichée chez Yummix, une blogueuse Thermomix. Ici pas de semoule ni autres féculents mais du chou-fleur haché au blender. Evidement vous l’aurez compris, ce taboulé, 100% légumes est donc à indice glycémique bas. Une fois râpé, le chou-fleur ressemble étrangement, d’aspect, à la semoule de blé.
Présenté comme un taboulé, il sera peut être plus facile et plus sain de faire manger du chou-fleur aux enfants plutôt que de le perdre dans un gratin de béchamel. Il est même fort possible qu’en le mangeant ils n’identifient pas le chou-fleur. Consommé cru, son goût est bien plus subtil que cuit. Vous ne serez pas, non plus, trahi par l’odeur dans la cuisine !

Très simple et très rapide à faire, ce taboulé peut être réalisé au dernier moment ou un peu à l’avance et attendre au réfrigérateur sans problème.

L’ajout d’avocat nous permet de profiter de ce taboulé pour faire un petit stock d’oméga 3. Vous rappelez-vous de toutes ces vertus? Vous pouvez vous les remémorer en cliquant ici

Cette recette est parfaite en petite entrée ou en accompagnement d’une protéine, mais il est tout à fait possible d’y rajouter du crabe, des sardines, du maquereau, ou encore du saumon pour en faire une salade complète.

Et pourquoi ne pas en faire quelques verrines pour des apéritifs « healthy » ? Tout le monde pourra être satisfait de ce taboulé qui regroupe beaucoup d’avantages pour les uns et les autres : sans lactose, sans gluten, végétarien et même vegan.

Râper à la râpe ou au blender les bouquets d’un chou-fleur. Mettre dans un saladier et ajouter le jus de 2 citrons + 50g d’huile d’olive. Bien mélanger.
+ 1/2 oignon rouge finement émincé
+ 2 avocats coupés en dés
Bien mélanger.

Saupoudrer de gomasio si vous aimez son goût. Le gomasio est une très bonne alternative au sel puisqu’il contient 95% de graines de sésame moulues et seulement 5% de sel. 

Au Thermomix : 

Dans le bol du thermomix: les bouquets d’un chou-fleur + jus de 2 citrons + 50g d’huile d’olive. 5 Sec / Vit 5 en coupant le thermomix au milieu du temps pour racler les bords.
Mettre dans un saladier
+ 1/2 oignon rouge finement émincé
+ 2 avocats coupés en dés
Bien mélanger.

Saupoudrer de gomasio si vous aimez son goût. Le gomasio est une très bonne alternative au sel puisqu’il contient 95% de graines de sésame moulues et seulement 5% de sel. 

 

Continue Reading

Salade de chou rouge, patate douce et bleu

J’ai réalisé cette recette la première fois car très intriguée par manger de la patate douce crue. Et bien cette salade, très simple et extrêmement rapide  à faire est vraiment délicieuse. Depuis j’en refais sans arrêt ! La recette initiale vient du livre Larousse, « Petits plats du soir avec Thermomix ».

La recette initiale est faite avec des raisins secs pour créer une saveur « sucré-salé ». Même si j’ai diminué la quantité de fruits secs, le problème est que l’indice glycémique des raisins secs est de 64, il est donc caractérisé comme modéré. Dans le cas ou on ne souhaiterai manger uniquement des aliments à ig bas, il est tout à fait possible de se rabattre sur des abricots secs coupés en 4 dont l’ig est de 30.

Pour les personnes qui souhaiteraient se passer de produits laitiers de vache, il est possible d’utiliser un fromage bleu de brebis.

Le chou rouge cru est un véritable aliment Santé car très riche en vitamines: C, K, A, B9, B1 et B6. On reconnait au chou rouge cru de bonnes teneur en Fer. Il contient également des sels minéraux, tels que le Potassium et le Calcium, entre autre.
Des études ont même prouvé son pouvoir anticancéreux.

Cette recette sans gluten peut être déclinée en petites verrines à l‘apéritif, en entrée ou en plat principal accompagnée d’une autre source de protéines.

Mixer 300g de chou rouge coupés en gros morceaux et réserver dans un saladier.

Mixer 200g de patate douce pelée et coupée en gros dés et réserver dans le saladier contenant le chou.

Préparer l’assaisonnement en mélangeant: 50g d’huile d’olive (ou mieux un mélange olive/colza ou un mélange d’oméga 3) + 1/2 cuillères à café de moutarde + 2 cuillères à soupe de vinaigre + Sel + Poivre.
Verser cette vinaigrette sur la salade chou.

Ajouter 150g de fromage à pâte persillée (bleu) en dés + 50g de noix (de Pécan pour moi) + 50g de fruits secs (raisins secs ou abricots secs coupés en 4, en fonction du taux de glucides que l’on peut se permettre).

 

Au Thermomix:

Dans le bol :300g de chou rouge + 200g de patate douce pelée et coupée en gros dés + 50g d’huile d’olive (ou mieux un mélange olive/colza ou un mélange d’oméga 3) + 1/2 cuillères à café de moutarde + 2 cuillères à soupe de vinaigre + Sel + Poivre.
Turbo / 1 Sec / 1 fois.
Racler avec la spatule les bords du bol.
Turbo / 1 Sec / 1 fois.
Mélanger le contenu du bol dans un saladier avec 150g de fromage à pâte persillée (bleu) en dés + 50g de noix (de Pécan pour moi) + 50g de fruits secs (raisins secs ou abricots secs coupés en 4, en fonction du taux de glucides que l’on peut se permettre).

Continue Reading