Tendron de veau roulé aux noix

Le magazine Saveurs Thermomix de Mai / Juin (N°4) nous propose une version originale de tendron de veau qui a attiré mon attention. Jusqu’à présent je n’avais pas eu l’occasion de la tester mais voilà c’est chose faite et c’est avec grand plaisir que je vous la partage car le résultat était vraiment délicieux.

Le tendron de veau, pièce de choix savoureuse, est la partie charnue et cartilagineuse du thorax située à l’extrémité des côtes. Le côté gélatineux peut, peut-être, repousser certaines personnes. Il n’est pas conseillé d’ôter le gras avant cuisson car il rendra la viande plus savoureuse. Pendant la cuisson, il est important de ne pas piquer la viande avec une fourchette: les sucs s’en échapperaient et la viande perdrait en tendreté.
Ce plat a de bonnes qualité nutritionnelles car le veau est riche en protéines, en vitamines du groupe B, et en éléments minéraux (zinc, fer, phosphore, magnésium) et, de plus, il est moins gras que le boeuf. Les noix sont une excellente source de très bonnes graisses avec un rapport oméga 6 / oméga 3 optimal, et possèdent, aussi, touts les bienfaits des oléagineux.

Dans le magazine, ce plat est accompagné d’artichauts. Effectivement, le veau se marie très bien à la saveur de l’artichaut mais je comprends tout à fait, que la longue préparation de l’artichaut en rebute certains. Il sera préférable d’utiliser le petit artichaut « violet de Provence », mais sa pleine saison est plutôt Mai/Juin. En revanche, le  gros « Camus de Bretagne », se trouve de juin à octobre dans les étals.

Pour réaliser la farce aux noix, nous avons besoin d’un morceau de pain rassis trempé dans du lait. J’ai utilisé du pain de seigle afin de conserver un indice glycémique bas sur le plat final et du lait d’amande sans sucre ajouté pour obtenir une version sans lactose. Un pain sans gluten permettait également d’obtenir un plat « gluten free ».

Le tendron cuit dans 200g de bouillon de légumes à la sauteuse ou cocotte en fonte. Si celui-ci, n’est pas fait-maison, penser toujours à bien regarder la liste des ingrédients du bouillon cube que vous achetez. La plupart ne sont pas recommandables !

Ce plat impressionnera toute la tablée, pourtant il est très facile à réaliser. Il mijote 1 heure à feu doux et sa préparation préalable est plutôt simple. Bien entendu, vous demanderez à votre boucher d’ouvrir le morceau de tendron.

Le morceau, que j’avais, pesait 550g (soit un peu moins de la moitié de celui préconisé dans la recette) et 6 artichauts étaient prévus en accompagnement, quantité parfaite pour 3 personnes.

Dans le bol d’un robot: mixer très brièvement 6 brins de persil (sans les grosses tiges) + 6 feuilles de sauge (au Thermomix: Turbo / 0,5 Sec / 1 fois).
+ 1 échalote pelée et coupée + 100g de noix. Mixer à nouveau d’un impulsion très brève (au Thermomix: Turbo / 0,5 Sec / 1 fois).
+ 30g de pain rassis (de seigle pour un ig plus bas) trempé 5 minutes au préalable dans 60g de lait (d’amande sans sucre ajouté pour une version sans lactose). Mixer une dernière fois très brièvement (au Thermomix: 15 Sec / Vit 4).

Etaler l’ensemble de cette farce sur un tendron déroulé de 1,2 kg, puis roulez-le à nouveau et ficelez-le bien serré.

Faire saisir à feu vif chaque face du tendron dans une sauteuse huilée puis ajouter 100g de bouillon de légumes avec 1 feuille de laurier. Baisser le feu et laisser mijoter 1 heure, en ajoutant petit à petit 100g supplémentaire de bouillon de légumes.

Dans le cas où vous souhaiteriez accompagner ce plat d’artichauts, il faut les préparer et les faire cuire à l’eau ou au cuit-vapeur 10 minutes environ (au Thermomix : 12 Min / Varoma / Vit 2), puis les ajouter au tendron dans la sauteuse pour les 15 dernières minutes de cuisson.

Imprimer

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *