Sauté de pois gourmands au lard

Dans le panier du producteur, cette semaine, il y avait 1 kg de pois gourmands …. Que faire d’un kilo de pois gourmands ? J’avoue que pour moi le pois gourmand était un légume vert, certes pas mauvais, mais à l’inverse de son nom … pas gourmand ! Je ne l’ai jamais cuisiné autrement que plongé dans l’eau bouillante quelques minutes et servir avec du sel et de l’huile d’olive. Mais ça c’était jusqu’à ce que Christian Etienne, ancien grand Chef d’Avignon, nous partage sa recette en video dans le journal la Provence hier matin. 

Il nous a offert sa recette du ragoût de pois gourmands au lard. J’ai été surprise par la facilité de réalisation de cette version pour un résultat très gourmand !

Cerise sur le gâteau, comme nous avons le temps pendant le confinement, il nous a partagé un dressage somptueux pour ce plat. 

Je reviens un instant sur le lard qui peut rebuter certains. Le lard est une matière grasse saturée qui supportent facilement des hautes températures  (190°C) de cuisson. Vous pouvez d’ailleurs accéder à l’article concernant les matières grasses de cuisson en  cliquant ici. Toutes les matières grasses ne conviennent pas à la cuisson. En fonction de la classe des acides gras qui les composent, les matières grasses peuvent former des substances nocives pour la Santé quand elles sont chauffées. Malgré nos croyances, c’est le cas de l’huile d’olive qui n’est pas adaptée à la cuisson à haute température. 

Ces graisses saturées ont souvent mauvaise presse, pourtant les dernières études ne les stigmatisent pas tant que ça et ne trouvent pas vraiment de lien direct entre leur consommation et les maladies cardio vasculaires.  Ils sont, certes, solides à température ambiante mais notre organisme étant à 37°, ces graisses deviennent liquides comme les autres.
Les seules personnes, devant diminuer vraiment les aliments constitués d’acides gras saturés, sont celles souffrant d’hypercholestérolémie familiale génétique, une maladie rare. Pour les autres, inutile de les diaboliser.
Ces graisses saturées sont d’ailleurs le meilleur choix pour les cuissons à haute température, car ce sont des acides gras plus stables (absence de doubles liaisons). Ils ne réagissent pas facilement avec l’oxygène et ne s’oxyde donc pas quand on les chauffe (à l’inverse des polyinsaturés qui sont particulièrement sensibles à l’oxydation).
Il ne faut certes pas en abuser et doivent être consommées qu’occasionnellement. Mais question matières grasses, tout est équilibre. Il est important de consommer un peu de graisses saturées, des oméga 7 et 9, un peu d’oméga 6 et beaucoup d’oméga 3 (huile de colza et poissons gras comme maquereaux, sardines, harengs…). Nous avons besoin de tous ces acides gras mais dans un certain équilibre. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’univers des lipides, cliquez ici

Comptez 600g de pois gourmand pour 4 personnes environ. Laver les pois gourmands et ôter les fils.

Dans un grande sauteuse : 100g de lard de votre choix en morceaux (lard italien, fumé, poitrine fraiche, des lardons …). Bien le faire fondre.

+ 2 échalotes hachées.

+ 600g de pois gourmands. Bien remuer, bien envelopper les pois gourmands de gras et d’échalotes.

Mouiller à 1/4 de hauteur environ avec du vin blanc ou de l’eau ou un mélange des deux.

+ 2 gousses d’ail hachées

Laisser revenir jusqu’à ce que le liquide soit évaporé.

Servir.

Imprimer

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.